Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 novembre 2015 2 17 /11 /novembre /2015 22:30

J'ai enfin trouvé un portrait de Jean Philippot, architecte de la gare de Pointe-Noire, et de celle de Deauville ! Elle m'a été gentiment transmise par son petit fils (merci à Vincent).

J'avais abordé ce sujet dans plusieurs articles du blog, ayant voulu vérifier la "rumeur" qui faisait des deux gares de (fausses) soeurs jumelles.

 

cf comparaison des gares de Deauville et de Pointe-Noire

http://voyage-congo.over-blog.com/article-gare-pointe-noire-copie-deauville-73773923.html

cf les deux "versions" de la gare CFCO

http://voyage-congo.over-blog.com/article-pointe-noire-gare-cfco-premiere-version-115956472.html

http://voyage-congo.over-blog.com/article-pointe-noire-gare-cfco-seconde-version-115956578.html

Jean Philippot en 1943 (© A.L. Guillaume)

Jean Philippot en 1943 (© A.L. Guillaume)

Le cliché est postérieur d'une dizaine d'années à la période de construction de la gare de Pointe-Noire.

Si l'on en croit l'annotation située en bas à gauche, le portrait a été effectué en 1943 par "A.L. Guillaume". L'architecte Jean Philippot était alors âgé de 42 ans.

Après quelques recherches, il s'agit d'un photographe du Ministère de la Reconstruction et de l'Urbanisme. Parcourant la France détruite par les bombardements de la Seconde Guerre Mondiale, il a laissé dans les archives de précieux témoignages des villes touchées, comme le Havre, Compiègne, Tergnier...

Il n'y a rien d'étonnant que les deux hommes se soient rencontrés, Jean Philippot œuvrant dès 1941 à la reconstruction de Compiègne. Il a poursuivi cette tâche après la guerre, son beau-père Raoul Dautry étant nommé à la Libération, Ministre de la Reconstruction et de l'Urbanisme (1944-1946).

Gare Congo-Océan de Pointe-Noire vers 1950 (carte postale)

Gare Congo-Océan de Pointe-Noire vers 1950 (carte postale)

Partager cet article

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Art - culture - histoire
commenter cet article

commentaires

Latoya 12/12/2016 20:46

Si un livre se vendrait ? Ne me dites pas que vous avez besoin d'argent ?! C'est une boutade... Plus sérieusement l'intérêt d'un livre avec toutes ces informations ne se verra peut-être pas très clairement immédiatement mais je vous assure que dans vingt-cinq, cinquante, cent ans quand une certaine population congolaise se sera éveillée à ces questions d'histoire, au lieu de perdre beaucoup de temps et d'énergie à chercher à rassembler tous les pans de l'histoire de Pointe-Noire et ou du Congo, un bouquin écrit par un "obscur" monsieur Moustic du siècle précédent, avec de nombreuses petites anecdotes qui apprennent beaucoup de choses, se révélera très utile, vous serez sûrement remercié.

Et en plus soyez déjà assuré qu'actuellement en le publiant, publicité vous sera faite dans bon nombre d'émissions télé, radios et pages web, pour la simple (et certes malheureuse) raison qu'un occidental qui s'intéresse au Congo est toujours bien reçu même lorsqu'il dit des bêtises,et à plus forte raison quand il n'en dit pas, ce qui est votre cas :) Latoya

Fabrice Moustic 18/12/2016 10:09

Très bien, merci de votre intérêt pour l'histoire franco-congolaise ou congolo-française de Pointe-Noire. J'essaye de citer mes sources dans les articles, et je vous remercie d'en faire autant !

Latoya 18/12/2016 00:07

Eh bien en attendant que l'idée fasse son chemin, vous me pardonnerez de sauvegarder quelques uns de vos articles sur mon ordinateur. Certaines informations trouvées ici me semblent bien trop précieuses pour les laisser courir le risque de sombrer dans l'oubli. Je prendrai évidemment bien soin de mentionner leur source - donc votre nom - chaque fois que j'aurai l'occasion de les évoquer pour briller en société Ponténégrine:) Latoya

Fabrice Moustic 13/12/2016 19:04

Ah non, ce n'est pas une question d'argent, mais bien du temps à passer pour qu'un blog se transforme en livre ! Quoi que le temps, c'est parait-il de l'argent :)
Je sais que l'offre sur le sujet est limitée ou obsolète... Mais je devrais sans doute mieux séparer le récit de voyages, des informations historiques, ou alors trouver un moyen plaisant de les synthétiser, en effectuant un aller-retour entre les deux. Bref, étant assez pointilleux, cela me prendrait du temps de sortir de "l'obscurité" !

Latoya 12/12/2016 01:28

Votre site est une vraie mine d'informations cher blogueur, avez-vous pensé à en faire un bouquin ? J'ai peur pour vous qu'avec le temps toutes ces précieuses informations collectées ne s'évanouissent d'une manière ou d'une autre dans les méandres de l'internet. Un livre me parait bien à propos. Moi je l'achèterais ! Qu'en pensez-vous? Latoya

Fabrice Moustic 12/12/2016 13:53

Bonjour Latoya et merci pour vos compliments ! Le blog a 8 ans et a résisté au changement de plateforme d'Overblog... mais vous avez raison, la pérennité des informations sur Internet n'est pas assurée. D'autres lecteurs m'ont invité à faire un livre. Il me faudrait du temps pour "recompiler" tous les articles ! Mais un livre se vendrait-il ?

ben 06/05/2016 09:45

Bonjour. Je découvre votre blog avec grand intérêt, étant moi-même amené à venir travailler à Pointe-Noire à partir de la rentrée 2016, après 5 ans passés au Tchad. J'utiliserai votre blog comme guide touristique...

Fabrice Moustic 13/12/2016 19:10

Je ne sais pas dans quel quartier de Pointe-Noire des Saras auraient pu être "hébergés". Au cours du chantier du CFCO, ils vivaient tout bonnement prêt des chantiers. Beaucoup sont morts ou sont ensuite retournés dans leur région d'origine. Je n'ai jamais entendu parler de descendants de Saras qui vivraient encore à Pointe-Noire. Vous pensez à quel quartier ? Le km 4 ?

ben 13/12/2016 06:59

Bien sûr, je les avais déjà lus...
A Pointe-Noire, j'habite dans un quartier qui, d'après mon gardien, hébergeait des Saras de la CFCO. Mais je ne sais pas s'il en reste.

Fabrice Moustic 07/05/2016 07:41

Bonne lecture alors, j'espère vous être utile pour découvrir votre nouveau pays d'accueil !
Mais vous êtes déjà habitué à cette partie de l'Afrique, ex AEF, après 5 ans passés au Tchad. Vous trouverez sur mon blog quelques articles liés à ce pays, de la participation des Saras à la construction du chemin de fer Congo-Océan, à la conquête française (assez sanglante) au début du XXe siècle.

admin 30/11/2015 21:42

Merci pour toutes ces informations, toujours rares et précieuses. Il est vrai que la gare de Pointe-Noire a vraiment un air exotique (qui s'explique enfin...).

Cordialement

Fabrice Moustic 30/11/2015 23:14

Merci cher lecteur pour ce commentaire. L'édifice influencé par le style normand, construit par un compiégnois, intrigue forcément sur les rives atlantiques du Congo !

Présentation

  • : Le blog de Fabrice au Congo
  • Le blog de Fabrice au Congo
  • : Carnets de voyages au Congo-Brazzaville, principalement à Pointe-Noire, mais aussi dans d'autres régions du Congo, agrémentés de photos, d'informations culturelles et touristiques et d'impressions personnelles.
  • Contact

Recherche

Catégories