Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 octobre 2008 3 01 /10 /octobre /2008 05:00

Arrivée à l'aéroport
Après un long voyage, commencé le 30 septembre vers 15h45  au départ de Grenoble, l'avion d'Air France, parti de Roissy à 23h15, atterrit à Pointe-Noire le 1er octobre à 6h du matin (heure locale).
Le premier contact à la descente de l'avion, c'est la moiteur tropicale qui vous envahit. Il faut passer le contrôle du passeport, de la lettre de mission professionnelle et de la vaccination obligatoire (fièvre jaune). Une fiche de débarquement remplie manuellement est remise aux autorités. Pas encore d'informatisation pour gérer cela.
On essaye ensuite de récupérer ses bagages... Une joyeuse cohue voit le jour autour du tapis roulant ! Des hommes plus ou moins bien attentionnés vous proposent de porter vos valises. Après quelques minutes, ils sont chassés par la sécurité de l'aéroport... Il se passe un bon quart d'heure avant que ma deuxième valise apparaisse enfin sur le tapis ! Un jeune homme me propose de passer rapidement un nouveau contrôle, celui des bagages (douanes ?). Après l'assentiment d'un signe de tête d'un policier de faction, j'atteins enfin le hall de l'aéroport où un collègue m'attend. Le jeune homme nous suit cependant jusqu'à la voiture, escomptant un pourboire pour avoir facilité (réellement ou non) le passage du contrôle... D'autres congolais sur ce petit trajet, proposent leurs services pour porter les bagages. Nous prenons la route sans donner suite à la demande insistante d'un pourboire de 20 Euros  (somme importante au Congo !) de la part du "facilitateur".
La route jusqu'à l'hôtel (comme passager) constitue mon premier contact avec la circulation et la voirie congolaises. Une circulation dense, des bas côtés non goudronnés donc défoncés, des véhicules s'arrêtant et redémarrant de manière anarchique, un habitat hétéroclite... Tout cela vous remplit d'images inhabituelles, pour quelqu'un comme moi qui n'a jamais mis les pieds en Afrique.

Arrivée à l'hôtel

Dès l'arrivée à l'hôtel, après un accueil sympathique, il faut remplir une fiche de police (formalité disparue depuis plusieurs décennies en France). Il s'agit quasiment des mêmes informations que la fiche de débarquement à l'aéroport... Le hall est luxueux, voire un peu tape à l'oeil. Un bagagiste m'accompagne jusqu'à ma chambre située au rez-de-chaussée.
Après une nuit blanche dans l'avion, je vais pouvoir me reposer un peu. Je range quelques affaires et commence à prendre conscience que je suis arrivé au Congo. L'humidité émane des valises (quel choc de température entre la soute et la température extérieure !).
Le temps est nuageux et lourd. Une averse orageuse en milieu de matinée provoque une coupure d'électricité (la première d'une longue série) et un arrêt prolongé de la réception des chaînes de télévision. Voilà une bonne entrée en matière ! Les bruits du groupe électrogène et d'un chantier de construction d'une résidence, situé juste derrière l'hôtel, rythment également cette matinée.



Vues sur l'entrée et le petit jardin de l'hôtel le "Palm Beach"




L'hôtel est situé en front de mer et donne accès très rapidement à une longue plage de sable fin.

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
<br /> <br /> bonsoir Jean-Louis!<br /> <br /> <br /> J'allais souvent acheter des disques au magasin tenu je crois? par votre soeur.<br /> <br /> <br /> Cordialement<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> <br /> Pour les non-initiés, ce message s'adresse à Jean-Louis Domergue, ponténégrin de 1947 à 1964.<br /> <br /> <br /> <br />
J
<br /> <br /> Je vous indique, au cas où vous ne le connaitriez pas un groupe "Pointe Noire" sur Facebook (pointenoire@groups.facebook.com) avec post de photos anciennes. Celles-ci proviennent essentiellement<br /> des archives de vieux comme moi qui ont vècu là bas, essentiellement leur enfance et leur adolescence. Très riche et très intéressant.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> <br /> Merci de l'information, je ne connaissais pas ce groupe.<br /> <br /> <br /> <br />
J
<br /> <br /> Félicitations pour ce blog, les photos et les commentaires. Bravo. Il faut beaucoup de temps pour tout regarder en détail. Une première revue m'a bien fait relever quelques inexactitudes ou<br /> quelques manques évidents. Mais ce n'est rien à côté du contenu, très riche de ce travail. Bien agréable pour quelqu'un qui a vécu dans cette ville de 1947 à 1964 ! Merci (JLD)<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> <br /> Merci pour vos compliments ! Il est fort probable que quelques imprécisions demeurent dans mon blog. Mes 6 missions ne représentent en cumulé qu'un peu plus de 4 mois de présence au Congo. Je<br /> m'incline donc devant vos 17 ans passés à Pointe-Noire !<br /> <br /> <br /> <br />
D
<br /> Bonjour et bravo tres documenté <br /> Je serais a Pointe noire dans un mois pour une semaine ( a peu pres le meme contexte que vous)<br /> <br /> Votre site est la meilleur source d'information sur ce qui m'attends<br /> <br /> Par contre il me manque un référentiel de prix pour ne pas se faire arnaquer: Taxi, colliers , fetish, statues...<br /> <br /> Bonne continuation et encore bravo <br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> Bonjour et merci pour vos compliments ! <br /> La course en taxi varie de 700 FCFA à 1000 FCFA (à fixer de préférence avec le chauffeur avant de faire le trajet, car il n'y a pas de compteur au Congo !).<br /> Pour les colliers, en fonction de leur nature de 3 à 7000 FCFA. Pour les fétiches et statues tout dépend de leur rareté, de leur taille et de leur qualité, entre 20 000 FCFA et 100 000 FCFA. A<br /> négocier avec le vendeur !<br /> <br /> Bon voyage futur au Congo !<br /> <br /> <br />
G
<br /> merci pour ces informations précieuses  je vais transmettre l'adresse de votre blog à mon fils (je vous ai envoyé<br /> un mail à ce sujet)<br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> Merci à vous lectrice de mon blog ! Cela m'est agréable de faire profiter de mon expérience d'autres personnes qui viennent à Pointe-Noire. Avec de bons et de moins bons côtés...<br /> <br /> <br />
B
<br /> je vous fait parvenir notre site pour que vous compreniez notre but et vous inviter à partager cet envie d'aider les élèves du congo.<br /> Si vous etes salarié de ToTAL,nous pourons ensemble déposer un projet des collaborateur.<br /> Merci .<br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> Je vous contacte via mon adresse mail afin d'avoir ces informations.<br /> <br /> <br />
F
sassou devrait faire qq chose pour l'électricité au lieu de penser toujours à sa longévité au pouvoir.
Répondre
F
<br /> C'est pourtant reparti pour 7 ans !<br /> <br /> <br />
J
Vraiment super de nous faire profiter de ce superbe voyage.<br /> On reconnait bien tes centres d'intérêts et tu sais à merveille nous les faire partager.<br /> Bisous<br /> Jojo
Répondre
F
<br /> <br /> Merci Jojo d'avoir laissé un commentaire ! Cela m'encourage à poursuivre le récit de mon voyage. Tout n'était pas "superbe" à voir, mais je ne regrette pas ce séjour dépaysant. Il m'a permis de<br /> découvrir par moi-même l'Afrique et la vie au Congo. Pour mes centres d'intérêt, d'après ce qu'on m'a dit, j'ai visité le seul musée du pays encore debout... Je reste un peu sur ma faim pour la<br /> nature et les animaux. <br /> <br /> <br /> Bisous à toute la famille !<br /> <br /> <br /> <br />
N
slt fabrice!<br /> pour "les photos de la misère" je comprends!"c'est trop la galère"Mais je trouve quand même que le reste des photos sont jolies.Du moins bon séjour et beaucoup de courage.<br /> PS:je me prénommes emmanuel .je suis également en séjour a pointe noire dans le cadre du travail.
Répondre
F
<br /> Eh, oui ! Le Congo est une terre de contraste... De beaux paysages cotoient souvent de pauvres habitants.<br /> <br /> <br />
N
slt fabrice, super ton blog.j'adore ta forme d'humour et le côté décalé du récit de ton séjour.sauf qu'il n'ya pas beacoup de photos des personnes que tu rencontres
Répondre
F
<br /> <br /> Salut ! Pour le peu de photos de personnes rencontrées, j'ai tout d'abord quelques scrupules à mettre des photos d'autres individus sur mon blog. Je trouve cela un peu délicat<br /> (intimité, droit à l'image...). D'autre part, j'ai eu du mal au Congo à "photographier la misère" donc il y a en fait peu de photos de ce type. Je préfère échanger quelques mots, au lieu de<br /> prendre les gens en photo, comme des bêtes curieuses.  Sans compter les endroits où il est interdit de prendre des photos...<br /> Malgré tout, je mettrai quelques photos de personnes ayant sciemment posé pour moi !<br /> Merci pour ton commentaire.<br /> <br /> PS : d'où vient ce pseudo... D'origine africaine ??<br /> <br /> <br /> <br />