Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mars 2009 6 14 /03 /mars /2009 18:25

Le retour de Mengo est impératif avant la nuit ! Vu l'état de la piste, je préfère rouler de jour. Ma hantise est de rester bloqué au milieu de nulle part...  Nous saluons donc les sympathiques villageois et faisons chemin inverse. C'est quand même moins stressant qu'à l'aller, car je repère mieux les passages à éviter. Le dessous de la voiture frotte malgré tout à plusieurs reprises. Un taxi me double. Je le redouble peu après car il s'est arrêté prendre un passager.
Patrice trouve que je bois beaucoup d'eau ! Il me dit ne boire qu'un seul litre par jour. Moi, ce serait plutôt deux.

Patrice me fait part de son désir d'acheter un fruit pour le repas du soir. Nous faisons donc étape à l'orée de l'agglomération ponténégrine. A la limite du chantier de construction de la route se tient en effet un marché "informel". On a l'impression d'une véritable frontière. Je gare mon véhicule entre les camions. L'un des camions est rempli de petits ballots verts. Patrice m'explique que c'est du charbon de bois qui est emballé dans des paquets de feuilles. Les exploitants de la forêt viennent le vendre en ville. C'est un combustible couramment utilisé pour cuisiner en l'absence de gaz et d'électricité.
Certains me regardent  du coin de l'oeil, sans agressivité, peu habitués sans doute à voir un Blanc dans ces lieux. Scène typique de l'Afrique, une femme en boubou porte son enfant dans le dos.
Patrice négocie l'achat d'un ananas auprès d'une vendeuse. Le prix initial de 2500 FCFA est ramené  à 2000. Les ananas sont de bonne taille. Mais il faut aussi choisir un fruit assez mûr !

Nouvelle traversée des faubourgs animés et pauvres des environs de Loandjili et de Pointe-Noire. La nuit commence à tomber. Il faut donc redoubler de vigilance au milieu du trafic pour ne renverser personne. Un bar, le bien nommé "Wake up", crache sa musique et ses lumières. Nous prenons un chemin différent par rapport à l'aller. Patrice me fait passer par le "quartier indigène". Nous passons à proximité d'une petite mosquée (celle des Béninois) et ensuite par le "Grand Marché". Même en cette fin de journée, il y a encore du monde. Je suis contraint de rouler lentement et de faire attention à ne pas accrocher des étals. Il y a notamment un marché aux fripes. Pas le temps de s'arrêter, Patrice doit retrouver un ami chez lui.
Nous retrouvons enfin le rond-point Lumumba et l'avenue De Gaulle. Nous tournons à gauche vers la route de l'aéroport. Je dépose Patrice près de chez lui vers 19h30.
J'arrive bien fatigué vers 20 h à l'hôtel. Quelle expédition ! Stress et fatigue se sont accumulés ces derniers jours.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Kouilou
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Fabrice au Congo
  • Le blog de Fabrice au Congo
  • : Carnets de voyages au Congo-Brazzaville, principalement à Pointe-Noire, mais aussi dans d'autres régions du Congo, agrémentés de photos, d'informations culturelles et touristiques et d'impressions personnelles.
  • Contact

Recherche

Catégories