Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 00:00

Cette statue est différente de celles que j'avais achetées jusqu'alors. Il s'agit d'un fétiche, c'est à dire d'une statue possédant un pouvoir particulier, sous réserve de le solliciter au cours d'un rituel.

Fetiche_vili1.jpg

Le fétiche au royaume Kongo est appelé "Nkisi", propriété du guérisseur nommé "Nganga". Ce dernier sert d’intercesseur pour libérer la charge magique, le "bilongo" , contenue dans la cavité ventrale de la statue et recouverte d’un morceau de miroir. Ce miroir permet symboliquement au devin de déceler l’approche de sorciers venant des quatre directions.

La statue est anthropomorphe mais n’est pas complètement humaine, notamment de par l’absence de bras. Quand j'ai interrogé le vendeur sur cette absence, il m'a répondu "ils sont à l'intérieur !".

Le fétiche est une entité spirituelle qui se soumet au contrôle humain par l'intermédiaire de rites. La statue doit impressionner le requérant. Le regard orné de petits miroirs et la bouche ouverte participent à cet effet. Elle figure notamment le cri de celui qui prête serment.

 

Les excroissances recouvrant le corps du fétiche représentent la maladie sortant du corps de l’individu. Il s’agit de noyaux de noix de palme que le guérisseur apposait sur le corps du demandeur, à l’endroit "malade".

La statue est ornée d’un collier de perles recouvertes de tissu et les cheveux sont symbolisés par des plumes rousses. Une résine naturelle (propolis ou résine végétale) permet le maintien des ornements.

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Art - culture - histoire
commenter cet article

commentaires

Tchicaya 15/07/2015 22:01

Nous (la communauté des vili du monde) souhaiterions récupérer cette "statut" sacrée. Merci à l'avance.

Fabrice Moustic 16/07/2015 19:16

Bonjour Monsieur Tchicaya,

Je peux comprendre le fondement de votre demande. Cependant, j'ai acheté en bonne et due forme cette statue, avec l'Autorisation de sortie de bien culturel, délivrée par les autorités du Congo (Ministère de la Culture et des Arts).

Je ne suis pas non plus sûr qu'il s'agisse d'un original, de nombreuses copies circulant sur le marché...

D'autre part, cette statue n'est plus en ma possession, étant destinée à une tierce personne.

Enfin, j'ai pu constater sur place que bien peu de congolais s'intéressent encore à ce patrimoine. Seuls les vendeurs ambulants essayent d'en tirer un petit bénéfice. Pour les plus jeunes, cela ne représente visiblement plus rien pour eux !

Présentation

  • : Le blog de Fabrice au Congo
  • Le blog de Fabrice au Congo
  • : Carnets de voyages au Congo-Brazzaville, principalement à Pointe-Noire, mais aussi dans d'autres régions du Congo, agrémentés de photos, d'informations culturelles et touristiques et d'impressions personnelles.
  • Contact

Recherche

Catégories