Jeudi 30 juillet 2009 4 30 /07 /Juil /2009 13:30

C'est donc accompagné de mon chauffeur Manu que j'aborde l'approche de cette "antique" vigie portuaire.

 

Le phare veillant sur le port


Une tour de télécommunication entourée de barbelés précède (à gauche) l'accès au phare. A notre approche, quelques lézards courent se cacher sous la végétation. Le gardien de l'enclos nous informe que nous n'avons pas le droit de faire de photos. D'ailleurs, mon appareil est resté sagement dans la voiture.
Nous ne renonçons pas pour autant et avançons jusqu'au poste de garde (à droite). Manu demande s'il y a quelqu'un. Un jeune militaire qui semble sortir du lit, le pantalon à peine reboutonné, passe la porte de la baraque. Incapable de nous renseigner, il appelle son supérieur. Le "chef" nous donne facilement l'autorisation de faire une photo du phare. Je retourne donc à la voiture chercher mon appareil.


Le vieux phare de Pointe-Noire (2009)


Le phare noir et blanc, d'une vingtaine de mètres de haut, est plutôt défraîchi, mais toujours en activité d'après notre interlocuteur militaire. Je croyais alors qu'il datait de l'époque de la construction du port de Pointe-Noire (cf 
Le port et la fondation de la ville ). C'est probablement le seul vestige ancien du port, que je datais donc alors de la fin des années 30 (le port a été inauguré en 1939). Mais, je me trompais un peu (cf Terre d'ébène : le mystère du phare... éclairci ! ).

Une carte postale ancienne (vers 1935) nous présente le phare en bien meilleur état (prise de vue effectuée de l'autre côté du phare, par rapport à mon cliché). A gauche, un bâtiment administratif du port, encore rutilant (peut-être la résidence du commandement de la Marine).



Le phare et un bâtiment administratif (carte postale ves 1935 © Fouladou)



Je cherche en vain une date de construction sur le bâtiment. Manu me dit qu'elle est à l'intérieur car il l'a vue lors d'une visite effectuée antérieurement avec la DG de Total. Mais la porte est évidemment cadenassée et Manu ne se souvient plus précisément de la date.
Sur les conseils de mon chauffeur, je remercie le "chef" pour l'autorisation de photographier et pour sa gentillesse, en lui donnant un petit pourboire. Il a pris place sous les manguiers avec son jeune collègue. Peut-être a-t-on interrompu leur sieste ?

A quelques encablures de là, se situait le premier site de débarquement, datant de bien avant la fondation de la ville. Ce sont les travaux de construction du port qui ont fait disparaître le rocher à l'origine du nom de la ville ("Ponta negra"). Le cap naturel a été prolongé par une digue artificielle fermant la baie en eaux profondes.
Selon le guide du musée régional "Ma Loango" de Diosso, le rocher était situé aux environs de la barrière d'entrée du port et des actuels réservoirs d'Hydrocongo.




La roche fétiche de Pointe-Noire (carte postale vers 1900 © Marichelle)

 

Une carte postale (issue d'une prise de vue vers 1900 effectuée par le Père Christophe Marichelle, arrivé à Loango en 1894) montre le rocher "pointu et noir" de la ville de Pointe-Noire, qualifié de "fétiche". C'était immanquablement un point de repère facile pour une zone de débarquement à l'époque des marins portugais. On remarque que la baie ne comporte aucune habitation.
La légende de la carte postale semble aujourd'hui incongrue : "Des Chrétiens sur la Roche Fétiche". Pourquoi cette référence religieuse ? Doit-on comprendre que cela ne concerne que les 7 individus Blancs portant le casque colonial (accompagnés de leurs deux chiens) assis sur le premier rocher ? On remarque en tout cas que deux Noirs se tiennent à l'écart sur le second petit rocher.



PS : je remercie Dominique de m'avoir transmis ce document ancien, fourni par le Dr Atanda.

Par Fabrice Moustic - Publié dans : Pointe-Noire - Communauté : Voyages
Ecrire un COMMENTAIRE - Voir les 2 COMMENTAIRES
Retour à l'accueil

Recherche

Présentation

Catégories

Recommander

Calendrier

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>

Créer un Blog

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés