Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 16:15

Nous voilà enfin à Mossendjo. Je suis agréablement surpris de découvrir en arrivant une belle avenue goudronnée, bordée de larges caniveaux.

L'habitat est aéré, la verdure assez présente. L'ensemble est tout à fait avenant.

 

mossendjo-avenue-goudronnée

Avenue de Mossendjo (© FabMoustic)

 

Nous passons devant l'église peinte... en rose et blanc. On ne peut pas la louper ! Je descends du 4x4 et Manu poursuit avec Aurélien jusqu'à la station service toute proche. C'est le lieu de rendez-vous prévu.

 

mossendjo-eglise-clocher

Eglise de Mossendjo (© FabMoustic)

 

L'église est moderne et assez simple, un clocher en béton ajouré a été apposé devant la façade.

 

mossendjo-eglise-nef

Nef de l'église de Mossendjo (© FabMoustic)

 

Les nefs latérales présentent de larges ouvertures, avec des volets à claire-voie. Le toit en tôles est par contre bien rouillé.

Juste derrière l'église, on trouve une école. Il y a plusieurs bâtiments à l'architecture disparate.

 

mossendjo-eglise-ecole

Ecole près de l'église (© FabMoustic)

 

Tout au fond, devant une classe, il y a quelques enfants. Je les salue de loin. Je croise quelques piétons qui ne font pas trop attention au Blanc de passage.

 

Je rejoins Manu et Aurélien à la station service. Hélas, il n'y a plus de carburant ! Il faudrait tout de même faire le plein pour le trajet retour...

Notre 4x4 a aussi un problème d'amortisseur. Celui du côté passager avant est sorti de son logement. C'est visiblement la conséquence du choc sur le ralentisseur peu visible, vers Makabana.

Manu demande des outils aux hommes de la station service et a prévenu l'oncle Godefroy que nous étions arrivés.

 

mossendjo-hotel-ville

Hôtel de ville de Mossendjo (© FabMoustic)

 

Pendant qu'ils ont les mains sous le capot, je remonte l'avenue jusqu'au carrefour principal. Je découvre le bel hôtel de ville de Mossendjo. Fronton, colonnade, arcades lui donnent de l'allure. Sa façade jaune illumine le carrefour.

On m'expliquera ensuite qu'il y a, un peu plus haut, une mairie plus ancienne et que le nouvel édifice sert surtout pour les mariages, les réceptions.

 

mosssendjo-residence-sous-prefet

Résidence du sous-préfet de Mossendjo (© FabMoustic)

 

A gauche, on voit un autre édifice, peint en blanc, plus modeste. Il s'agirait de la résidence du sous-préfet.

Ces deux bâtiments ont toutefois été construits un peu au milieu de nulle part et cela donne une impression étrange. Celle d'une ville à la campagne, comme un hommage à Alphonse Allais !

L'habitat est encore très dispersé et cette faible densité de constructions ne donne pas le sentiment d'être dans une petite ville.

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Niari
commenter cet article

commentaires

Julia Makossombo 12/08/2013 00:41


"Le toit en tôles est par contre bien rouillé". Le remède serait de tendre un fil de cuivre sur le faite du toit. Très efficace.

Fabrice 12/08/2013 22:25



Il ne demande qu'à être appliqué car nombre de toits, d'églises notamment, sont bien rouillés.



Présentation

  • : Le blog de Fabrice au Congo
  • Le blog de Fabrice au Congo
  • : Carnets de voyages au Congo-Brazzaville, principalement à Pointe-Noire, mais aussi dans d'autres régions du Congo, agrémentés de photos, d'informations culturelles et touristiques et d'impressions personnelles.
  • Contact

Recherche

Catégories