Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2012 2 11 /12 /décembre /2012 16:00

Après le passage du train, nous marchons jusqu'à la gare. Elle est fort défraîchie... Les murs ont besoin d'un bon coup de peinture et les toits sont bien rouillés. Les fenêtres sont déglinguées et la palissade très fatiguée... Seul le petit pavillon, à l'écart de la gare, a été retapé plus récemment.

 

mayombe-bilala-gare-cfco

Gare du Chemin de Fer Congo-Océan à Bilala (© FabMoustic)

 

Nous saluons un homme barbu habillé de gris qui semble être un employé de la gare. Puis nous tombons sur deux singuliers voyageurs. Il s'agit de deux Témoins de Jéhovah ! Nous voilà alpagués même en plein coeur du Mayombe. J'ai droit à un prospectus "Une vie paisible dans un monde nouveau". Après la mort ou le jugement dernier...

Nos interlocuteurs nous demandent de dire à l'occasion aux adeptes français que les congolais sont actifs !

 

mayombe-bilala-vue

Vue sur le village de Bilala (© FabMoustic)

 

De la gare nous avons une vue sur le village noyé dans son écrin de verdure, avec de nombreux bananiers entourant les cases.

Près du passage à niveau, un homme répare le toit en tôles de sa case. Un peu tendu, il me demande si je l'ai pris en photo. Je lui réponds que non, que je lui aurais demandé auparavant son accord. Ce qui est vrai.

Je distribue quelques bonbons à la famille. La grand-mère, gourmande, m'en réclame un deuxième !

 

mayombe-bilala-village

Entrée du village de Bilala (© Truuuc)

 

Nous retrouvons Manu, garé un peu plus bas. Il y a un groupe d'hommes près d'une petite case. L'un d'eux, un peu excentrique, me parle en anglais. Il m'explique avoir dû arrêter ses études et adorer la langue de Shakespeare. Je lui réponds "in English" que nous prenons l'avion ce soir et devons y aller. Il n'arrête pas de parler anglais, plutôt pas mal.

 

mayombe-bilala-piste-retour

Piste de Bilala, au retour... (© FabMoustic)

 

Manu demande si nous allons à Bilinga. Je lui réponds que nous n'avons plus assez de temps. Il faut rejoindre Pointe-Noire où d'autres rendez-vous nous attendent.

Nous reprenons la piste en direction de la Nationale 1. Nous croisons deux motocyclistes et un piéton. Manu s'arrête et s'excuse auprès du piéton, expliquant que tout à l'heure, il n'avait pas bien compris sa destination. L'homme répond que ce n'est pas grave, cela fait du bien de marcher !


Partager cet article

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Kouilou
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Fabrice au Congo
  • Le blog de Fabrice au Congo
  • : Carnets de voyages au Congo-Brazzaville, principalement à Pointe-Noire, mais aussi dans d'autres régions du Congo, agrémentés de photos, d'informations culturelles et touristiques et d'impressions personnelles.
  • Contact

Recherche

Catégories