Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2011 1 13 /06 /juin /2011 11:00

Passant d'un rocher à l'autre, j'arrive au bord du fleuve Congo. Le spectacle est impressionnant, un flot puissant, rapide, et de vigoureuses vagues balayent le cours d'eau.

On appelle l'endroit "cataractes de Kintamo" (on lit parfois aussi Kintambo, comme le nom de la ville de RDC située en face). Le terme "cataracte" parait impropre, parce qu'il est d'ordinaire associé à une chute d'eau. Pas de dénivellation brutale ici justifiant cette dénomination. Il s'agit plutôt de rapides. En tout cas, le bruit est similaire à celui d'une cataracte, provoqué par le flux très turbulent des eaux. 

 

cataractes-kintamo-congo

Cataractes de Kintamo

 

Le resserrement du lit du fleuve en cet endroit et les rochers provoquent ce phénomène. En regardant en amont, on a l'impression que l'on va être submergé par une masse d'eau extraordinaire ! 

Comme déjà indiqué, le Congo est en effet l'un des plus longs et des plus puissants fleuves du monde (cf Le fleuve Congo, géant d'Afrique).

 

cataractes-kintamo-vagues

En amont : rochers surmontés de puissantes vagues    

 

Difficile évidemment de rendre compte du phénomène par une simple photo. Afin de mieux le percevoir, il faut regarder cette courte vidéo (1mn 30, cliquez sur ce lien) : link

 

cataractes-congo-ile -diable

Mystérieuse île du Diable...

 

Presque en face, on aperçoit l'île du Diable, quasi-inaccessible. Bordée de rochers, avec parfois quelques paisibles bancs de sable, recouverte d'une végétation abondante, elle reste mystérieuse et pour certains maléfique.

Les croyances dans les "génies des eaux" (féminin avec la sirène ou masculin avec le crocodile) sont aussi encore vivaces. Certains peuvent venir leur rendre hommage en ces lieux évocateurs du pouvoir de l'eau.

 

djoue-brazza-plage-rochers

Dalles de rochers et touffes de végétation

 

Je croise quelques personnes qui vaquent à leurs occupations au bord du fleuve, et je retourne vers mes comparses restés tranquillement en retrait. Des rochers plats précèdent une sorte de petite savane constituée de grandes touffes d'herbe.

Manu me raconte qu'à l'instant, il a surpris une femme, qu'il présume être une prostituée, en pleine activité dans ces fourrés... L'incident l'amuse, le couple a pris la poudre d'escampette.

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Nature
commenter cet article

commentaires

Julia Makossombo 08/08/2013 19:36


La vidéo de cet article est disponible. Impressionant en effet.

Fabrice 08/08/2013 21:10



L'autre vidéo a été supprimée par erreur par l'hébergeur.



bea 22/09/2011 18:46



bravo pour le blog. intelligent, humain. (quoique j'aimerais bien en savoir plus sur les gens, expats et congolais, et ce qu'ils pensent de ceci et de cela, mais je mesure bien la difficulté de
la tâche). Contente d'y avoir refait un tour depuis deux ans  que je ne l'ai plus suivi, toute occupée désormais à la découverte d'autres horizons. Vos masques punu sont magnifiques ! (plus
beaux que les miens crénom de nom !).



Fabrice Moustic 08/08/2015 12:32

Salut à vous !

bienvenu 01/08/2015 15:14

je salut toutes bêtes

Fabrice 22/09/2011 19:44



Merci pour ces compliments ! 


Difficile de tout raconter... trop pour certains, pas assez pour d'autres. Je dois faire preuve de réserve dans le domaine professionnel. Déjà quelques uns de mes écrits m'ont valu des rancunes
tenaces. Pas facile dans ce petit milieu où la culture du "secret" est prégnante...


Mes masques Punu, je les ai achetés au Gabon. J'en suis effectivement satisfait, surtout le "noir" !



Présentation

  • : Le blog de Fabrice au Congo
  • Le blog de Fabrice au Congo
  • : Carnets de voyages au Congo-Brazzaville, principalement à Pointe-Noire, mais aussi dans d'autres régions du Congo, agrémentés de photos, d'informations culturelles et touristiques et d'impressions personnelles.
  • Contact

Recherche

Catégories