Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2011 6 11 /06 /juin /2011 15:40

Nous quittons la "colline historique", pour rejoindre avec notre chauffeur Brice, le bas de la ville. Objectif : le récent mausolée construit en l'honneur de Savorgnan de Brazza. Le trajet n'est pas long. Nous empruntons une belle avenue commerçante avec des arcades, c'est l'Avenue Foch. Mes amis congolais me font remarquer une boutique réputée, "La Mandarine", restaurant-pâtisserie. A l'extrémité de l'avenue, c'est l'hôtel de ville, construction moderne (1963) formée de plusieurs bâtiments rectangulaires et dissymétriques.

Je remarque au milieu du petit rond-point la statue d'un homme en soutane. C'est celle de l'Abbé Fulbert Youlou, élu maire de Brazzaville en 1956 et Président de la République du Congo de 1959 à 1963. La statue a été récemment implantée, comme d'autres que nous verrons à travers la ville.

 

Passé la mairie, nous prenons à droite une petite rue en légère pente. Brice nous laisse devant les grilles et va se garer plus haut à l'ombre. J'entre et nous nous présentons au poste de garde. L'entrée du monument est gratuite, mais je dois laisser mon passeport ! Le garde m'explique que c'est pour comptabiliser l'origine des visiteurs. Je lui fais remarquer qu'on peut le faire sans "confisquer" le passeport... Il demande aussi une pièce d'identité à Manu et Frédéric. Mais ces derniers n'en ont pas ! Finalement le garde les laisse rentrer, ce serait quand même un comble que deux congolais ne puissent pas faire la visite.

 

mausolée-brazza-jardin

Mausolée Savorgnan de Brazza (inauguré en 2006)

 

Nous avançons dans le petit square, agréable et bien entretenu, sous le chaud soleil de ce milieu d'après-midi. Devant l'édifice circulaire flottent quelques drapeaux, mais de nombreux mâts ont perdu leur attribut...

 

mausolée-brazza-entrée

Entrée du mausolée

 

Le style du mausolée est néo-classique. Le fronton de l'entrée, reposant sur ses colonnes de marbre blanc, porte l'inscription "Mémorial Pierre Savorgnan de Brazza". Le bandeau de pierre est cependant trop étroit et la majorité des lettres de bronze se retrouve dans l'ombre et ainsi sont peu lisibles.

En prenant ma photo, je n'avais pas remarqué la petite fille en robe blanche, à droite, qui donne une note sympathique et une échelle au cliché.


Devant le mausolée, on trouve une grande statue de l'explorateur français, bâton de marche à la main. Mais la sculpture n'est pas très réussie, les proportions sont étranges (les pieds, la tête sont trop grands par rapport au reste du corps). La statue regarde vers l'avenue qui passe devant l'hôtel de ville (dos au fleuve).

 

mausolée-statue-brazza

Statue de Brazza devant le mausolée

 

La silhouette longiligne de la statue est sans doute inspirée par la célèbre photographie de Paul Nadar, dont on retrouve des reproductions sur les colonnes du perron du mausolée.

 

mausolée-portrait-brazza-

Portrait sur les colonnades

 

Pour l'anecdote, le cliché a été pris en studio à Paris en 1886. La mise en scène de l'explorateur, pieds nus, seul, l'habit déchiré, devant un décor représentant un paysage désert, à côté d'un rocher, sur fond de falaises, est marquante. Cela sollicite l'imaginaire et contribue à construire pour cet homme un statut de héros, représentation en décalage avec sa fonction officielle de Commissaire général du Congo français.

 

savorgnan-brazza-nadar

Savorgnan de Brazza par Paul Nadar (Col. MAP © CMN)

 

Mais cela ne ressemble pas vraiment à un paysage du Congo ! En tout cas, pas à ceux que j'ai vus... Mais le décor aurait pu être bien pire, en figurant une Afrique imaginée, avec un exotisme de pacotille.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Brazzaville
commenter cet article

commentaires

Plaque funeraire 17/07/2017 00:07

Le Congo créé maintenant sa propre histoire. Ce pays deviendra grand, j'en suis certain. La colonisation ne doit plus être considérée comme un handicape car il est grand temps de se tourner vers l'avenir : soyons plein d'enthousiasme !

Fabrice Moustic 17/07/2017 17:23

Il faut considérer la colonisation comme une part de l'histoire du Congo, et construire en effet un avenir à ce pays.

Charles 06/03/2013 11:54


Réponse à Sankara,


Brazza. ne fut pas un colonisateur sanguinaire contrairement à d'autres colons (minoritaires). En revanche Gentil fut accusé, sans preuves, d'exactions. Mon Arrière Grand-Père et d'autres
administrateurs durent témoigner devant l'administration coloniale à Paris du non-fondement de ces assertions.


C'est je crois l'abbé Youlou qui disait dans un discours "politique" devant une foule enthousiaste : "Hier nous étions devant un grand précipice, aujourd'hui nous avons fait un pas en
avant".


Depuis + de 50 ans l'Afrique est indépendante et contrairerement aux pays Martyrs Asiatiques comme l'Indochine elle a du mal à décoller? C'est tjs. la faute des colons.


 

Fabrice 06/03/2013 19:46



Difficile et complexe débat... Si le début de l'exploration du Congo a été globalement pacifique (années 1870-1880), la colonisation plus active impliquant les militaires français et les
tirailleurs a été ensuite plus sanglante (années 1890-1910). Sans compter les exactions des grandes compagnies concessionnaires à l'encontre des populations entre 1890 et 1930.


Après l'Indépendance, l'ancien colonisateur n'a pas été neutre sur le plan économique et politique. Les liens sont restés forts ! Mais les congolais ne peuvent pas rejeter l'entière
responsabilité de leurs soucis d'aujourd'hui sur les autres...



SANKARA 15/03/2012 21:17


DRÔLE DE PAYS QUI CELEBRE L'ANCIEN COLON, SOURCE DE TANT DE MALHEURS POUR NOTRE PEUPLE. 


LE MONUMENT DE DEBRAZZA SERA DETRUIT UN JOUR.


LE MAUSOLEE TRANSFORME EN PANTHEON DES CONGOLAIS ET AFRICAINS ILLUSTRES.


EHUZU EHUZU DAN DAN


 

Fabrice 17/03/2012 00:16



Sujet de controverse en effet ! Libre aux congolais de célébrer aussi d'autres figures historiques. Mais il est difficile de tirer un trait sur l'époque coloniale intimement liée à l'histoire
récente du Congo...


Votre dernière phrase semble être un appel à un renouveau démocratique ?



flo 09/03/2012 22:02


désolées c effectivement une petite étourderie

Fabrice 11/03/2012 16:26



Errare humanum est !



flo 14/10/2011 11:23



MDR "les proportions de la statue de de gaulle sont étranges ";savez vous qui a érigé cette statue?



Fabrice 15/10/2011 00:28



Je ne sais pas qui est l'auteur de cette statue. Cependant, ce n'est pas de Gaulle mais Savorgnan de Brazza, bien sûr !


Une petite étourderie, Flo !



Présentation

  • : Le blog de Fabrice au Congo
  • Le blog de Fabrice au Congo
  • : Carnets de voyages au Congo-Brazzaville, principalement à Pointe-Noire, mais aussi dans d'autres régions du Congo, agrémentés de photos, d'informations culturelles et touristiques et d'impressions personnelles.
  • Contact

Recherche

Catégories