Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2011 1 13 /06 /juin /2011 10:45

Nous quittons le Djoué pour aller découvrir "Brazzaville plage". Pas de grand trajet à faire ! Nous traversons la nationale et empruntons, juste en face, un chemin de terre sur quelques centaines de mètres. Après avoir traversé un modeste hameau, nous nous garons sur un terrain sablonneux. Près de là, je note la présence d'une grande arche en briques, qui ne donne sur... rien ! A part un terrain vague recouvert de friches.

Au moment de descendre, notre chauffeur Brice nous demande si cela va durer longtemps... bref s'il peut venir avec nous ! Pas de problème, on ne va pas le laisser tout seul.

 

Après quelques mètres d'un sentier, une superbe vue s'offre à moi. Je retrouve le majestueux fleuve Congo, une grande plage de sable agrémentée de touffes de verdure, des rochers sombres et des îles ravissantes.

Mon plaisir contemplatif est cependant un peu gâché par un homme qui m'interpelle. Abrité à ma gauche dans une bicoque, je le vois à peine, mais je l'entends me dire, sans plaisanter, qu'il faut payer pour prendre la photo ! Cette fois-ci, je ne me laisse pas faire. Je réponds que les paysages sont à tout le monde... Il insiste. C'est NON, on ne paye pas pour prendre ce paysage en photo.

 

djoue-plage-cataractes

Brazzaville plage au bord du fleuve Congo    

 

Sans demander notre reste, nous descendons vers la plage. Elle est animée ! On y croise les "lavandières" qui lavent le linge au bord du fleuve, des gamins qui jouent, des plus grands qui ont installé des parasols pour tenir un "bar" près de l'eau, des personnes qui se baignent.

 

A cet endroit le cours sombre du Congo, auquel s'est joint le Djoué, serpente entre les îlots et les rochers, c'est la saison sèche et l'eau est peu profonde.

 

djoué-plage-ile-amoureux

La plage et l'île des Amoureux...

 

On m'explique que face à nous, c'est l'île des Amoureux. Elle est facilement accessible et permet de s'isoler un peu de la plage... J'adore l'arbre esseulé, situé vers la pointe de l'îlot. Il ressemble à un "arbre idéal" tel que l'on aimait en dessiner étant enfant.

 Sans détour, notre ami Brice me dit qu'autrefois, il est "venu baiser" sur cette île avec sa femme. Au moins, les choses sont claires !

 

djoué-plage-brice

Brice, taximan, sur un rocher

 

Le pauvre Brice se plaint de sinusite. Il essaye de se soigner en prisant du tabac, bien que le médecin lui ait dit que cela ne servait à rien... En tant que chauffeur de taxi, il respire beaucoup de poussières et de fumées. Moi-même, bien qu'ayant passé peu de temps dans la circulation brazzavilloise, je me suis "mouché noir" !


Sur le site, ce qui est également remarquable, ce sont les rochers, usés par le courant, empilés, jetés comme par poignées pour décorer le fleuve.

 

djoue-cataractes-rochers

Mer de rochers sur fond d'île du Diable

 

Je m'y aventure pour approcher du bras principal du fleuve, nettement moins calme que la paisible plage...

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Brazzaville
commenter cet article

commentaires

Gamonet 06/09/2015 12:27

J'ai vécu deux ans à BRAZZAVILLE ADOLESENT...J'ai actuellement 83ans...je me rendais souvent à bicyclette au vieux pont du Djoue qui était à l'époque un but de promenade du Dimanche.....j'ai connu la création de la première piste de MAYA-MAYA...c'est d'ailleurs là que j'ai appris avec mon père à conduire....comme beaucoup de gens le Dimanche puisque les ouvriers ne travaillaient le DIMANCHE....!..

Fabrice Moustic 06/09/2015 14:33

Merci de partager ces souvenirs !

Présentation

  • : Le blog de Fabrice au Congo
  • Le blog de Fabrice au Congo
  • : Carnets de voyages au Congo-Brazzaville, principalement à Pointe-Noire, mais aussi dans d'autres régions du Congo, agrémentés de photos, d'informations culturelles et touristiques et d'impressions personnelles.
  • Contact

Recherche

Catégories