Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 16:00

Gauthier a ainsi encore déménagé... Il m'a raconté que dans le quartier du Km4 où il était l'an dernier, la rue a été goudronnée et élargie, et il a dû partir. Béna souligne que c'est le 4ème logement en 4 ans !

A proximité de l'avenue de la Révolution, le nouveau "logement" est "moins bien" pour Gauthier. L'environnement n'est pas tellement différent de l'ancienne habitation, mais c'est surtout à cause de la promiscuité avec les voisins. D'ailleurs, nous nous asseyons dehors et les enfants du voisinage ne tardent pas à pointer leur nez...

Les enfants de Gauthier ont grandi en un an ! Lokua a perdu ses joues de bébé, la petite Fanny marche presque toute seule, les jambes un peu arquées.

 

cité-pnr-gauthier-enfants

Béna, la femme de Gauthier, les enfants... et les voisines

 

Je procède à la distribution de quelques petits cadeaux, un jouet pour Lokua (une voiture en plastique jaune récupérée chez les parents), des ballons de baudruche pour John, un livre avec des images d'animaux pour Exaucé, des stylos pour tout le monde (merci Françoise !), des serviettes de toilette pour Béna et Fanny.   

 

cité-pointe-noire-fanny

La petite Fanny suçant son bonbon

 

Les enfants son contents, je distribue aussi des bonbons pour les petits et les grands, sans oublier les voisins. Exaucé regarde une image de caméléon. Comme je suis assis, il remarque que je n'ai plus de cheveux sur le sommet du crâne... Il m'en fait la remarque et je lui réponds qu'en effet, je suis "un peu vieux" !

 

Je gonfle un ballon de baudruche, les enfants jouent dans la ruelle, le ballon rebondit sur les toits en tôles rouillées, et inévitablement, passant de mains en mains, ne tarde pas à exploser ! Gauthier a un peu de mal à en gonfler un deuxième, John n'y arrive pas du tout.

Un petit sac posé par terre est recouvert de mouches. Que contient-il ? Un voisin vient spontanément enlever une porte, aposée contre la façade d'en face, et qui gênait la circulation dans le passage étroit.

 

cité-pnr-gauthier-enfants-ballon

John tenant le ballon et jouant avec les voisins, Lokua et sa voiture jaune

 

J'essaie de faire prononcer une phrase en français à Lokua, du style "Bonjour, je m'appelle Lokua et j'habite à Pointe-Noire au Congo". Pas facile... L'enfant est sans doute intimidé et ne pratique pas encore beaucoup la langue de Molière à la maison.

Béna raconte que John est trop agité à l'école. Ce n'est pas le dernier en effet à s'amuser avec le ballon. Exaucé semble plus calme, il est un peu malade aujourd'hui d'après son père.

 

cité-pnr-gauthier-fanny

Gauthier et sa fille Fanny devant l'entrée de la "maison"

 

Jacques rejoint le groupe. Il n'est visiblement pas en forme et a le visage fébrile... Nous discutons de la ressemblance de la petite Fanny. Béna dit qu'elle ressemble à Gauthier et Gauthier affirme l'inverse ! Difficile de les départager.

 

La nuit commence à tomber et il est temps de rentrer. En quittant la ruelle, j'offre un bonbon à un petit garçon en salopette jaune, tenu dans les bras de sa maman. Il doit avoir environ 18 mois et se met à pleurer... Il n'a sans doute pas vu beaucoup de mundele jusqu'alors !

 

Nous prenons un taxi pour rentrer à l'hôtel. Le chauffeur évite l'avenue de Gaulle, chargée à cette heure de pointe et prend un chemin détourné.

Ouf, j'ai échappé cette fois à la proposition d'adoption de Lokua de la part de Gauthier... Situation toujours gênante.

 

cité-pnr-gauthier-retour

Circulation ponténégrine au soleil couchant...

 

Nous rejoignons l'avenue Ngouabi alors que le soleil décline et ensuite la Côte Sauvage. Gauthier et Jacques montent dans ma chambre pour discuter "affaires". J'avais "commandé" deux "masques passeport". Je fais mon choix et discute le prix.

Jacques me raconte que sa fille pleure tous les matins... Il n'a pas pu payer l'école, et elle ne comprend pas pourquoi elle reste à la maison, alors que ses copines du quartier y vont. C'est sans doute vrai... ou bien alors c'est pour m'attendrir ? Marché conclu pour les petits masques. Il me propose quelques autres antiquités, mais pour l'instant, je vais réfléchir.

 

A l'hôtel, je salue Patrice qui finit son service vers 20h. Il croise Manu avec lequel je vais boire un verre à la "Pyramide", bar-restaurant au bord de la plage. Nous prenons une bière sous les grands palmiers et entendons le fracas des vagues, sur fond de musique de Bob Marley... Il fait assez sombre et les serveurs sont équipés de plateaux au fond lumineux. Des éclairs zèbrent le ciel dans le lointain. Contraste avec la "cité" que je viens de quitter...

Nous discutons des évènements personnels ou professionnels des mois écoulés. Manu me raconte que son véhicule de service est désormais équipé d'un mouchard... Non pas pour le localiser (quoique ?), mais surtout pour surveiller la vitesse et le comportement du conducteur. J'avais remarqué qu'il conduisait plus lentement, voilà la raison ! Manu m'annonce fièrement qu'il a été classé premier en "bonne conduite". Bravo !

Nous rentrons à pied au Palm Beach, Manu reprend son service et je dine vite fait. Un nouveau serveur s'appelle "Mérite". Ah, les prénoms congolais, toute une histoire !

Je suis moins fatigué qu'hier, mais j'ai de belles cernes sous les yeux. Je ne fais pas de vieux os...

Partager cet article

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Pointe-Noire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Fabrice au Congo
  • Le blog de Fabrice au Congo
  • : Carnets de voyages au Congo-Brazzaville, principalement à Pointe-Noire, mais aussi dans d'autres régions du Congo, agrémentés de photos, d'informations culturelles et touristiques et d'impressions personnelles.
  • Contact

Recherche

Catégories