Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 octobre 2010 6 02 /10 /octobre /2010 10:00

En ce samedi matin, je reçois un appel de Patrice vers 8h30. Il me dit que Rosine m'a croisé dans un taxi et est arrivée 5 minutes après mon départ. Elle a testé le soir même le parfum et a embaumé tout le lit !

 

Au petit déjeuner, une imposante femme habillée d'un somptueux pagne noire mange... une omelette ! Ce n'est vraiment pas le genre de plat qui m'attire à ce moment de la journée.

Le serveur Serge me fait sourire, lui d'ordinaire impeccablement mis et d'attitude réservée, se met à chanter en même temps qu'une publicité "Je rêvais d'un autre monde...". Quand il y a moins de clients, je le charrie un peu, "Alors, le chanteur !". Il m'explique qu'il adore cette chanson du groupe Téléphone sortie en 1984. Moi aussi, cela me rappelle mon adolescence...

 

Je passe voir Herman le barman de l'hôtel. Il m'avait demandé de lui ramener des gels douche. Il s'était juste planté sur le parfum, pêche n'existe pas, c'est mangue. Pour un fruit aussi courant au Congo, c'est dommage ! Il est très content que j'ai pensé à lui. Je lui donne la photo (un peu ratée) de mon précédent départ sur laquelle il figure (cf Jour de départ : plage et adieux ).

Une coupe enrubannée d'un ruban tricolore (singulièrement en bleu, blanc, rouge !) trône sur le comptoir. Herman a remporté la coupe du meilleur serveur (de Pointe-Noire ?) pour la 2ème fois. Mais, il se plaint du manque de reconnaissance de la direction de l'hôtel et de son médiocre salaire. Dépité, il envisage même de vendre sa coupe ! A quoi bon, il a déjà conservé la première.

A l'entrée du Palm Beach, un gardien me dit qu'un chauffeur est passé pour me voir. Il a attendu devant l'hôtel puis est reparti. S'il a cherché à me joindre, j'étais au petit déjeuner. Le gardien n'a même pas pensé à lui demander son prénom ! L'initiative ne semble pas au rendez-vous...


Je pars faire un tour sur la plage. Le temps est couvert. Un important groupe de scouts a pris place juste en face l'hôtel. Des enfants de tous les âges, encadrés par quelques adultes, entonnent des chants ou des prières. Je n'avais pas encore assisté à ce genre de manifestation sur la plage.

 

scouts-salutiste-plage

Groupe de scouts sur la Côte Sauvage 

 

Au milieu du cercle est planté un totem. Un jeune homme joue du mégaphone. Le vent de la plage ne facilite pas toujours la communication. Une grosse caisse et je ne sais plus quel instrument rythment l'ensemble.

Le totem représente un loup ! Imagerie un peu décalée au Congo où, à ma connaissance, il n'en a jamais existé. L'espèce locale de chien sauvage est le chacal à flancs rayés (Canis adustus). Mais il ne vit pas en groupe hiérarchisé comme son cousin européen.

Le loup, c'est donc pour cadrer avec le terme de "meute" employé dans le scoutisme. Les habits et le foulard rappellent ceux portés en France. Je ne sais pas pourquoi certains portent une chemise verte et d'autres une blanche. Une bannière affiche "Groupe Bethel".

On peut lire sur le totem : "Eclaireur salutiste du Congo ; Meute de la salle (?) centrale" 

 

scouts-totem-plage

      Totem des éclaireurs salutistes du Congo

 

Issue d'une association caritative fondée en 1878 par un pasteur anglais, dénommée l'Armée du Salut, l'activité semble prendre ici l'aspect d'une religion à part entière. Baden Powell lança quant à lui la mode du scoutisme en 1907. Le mouvement scout de l'Armée du Salut arriva au Congo en 1960, mais fût rapidement interdit par le régime en place. Le Mouvement National des Pionniers, d'inspiration marxiste, prit le relais pour encadrer la jeunesse...

A partir de 1990, l'étau se desserre. En 1994, le scoutisme de l'Armée du Salut est relancé et se structure au Congo sous le nom d'ESC. 


Sources : http://esc.over-blog.com/

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Pointe-Noire
commenter cet article

commentaires

gramain edmond 22/04/2014 16:45


la tete de l'animal sur le totem pourrait etre celle d'un LYCAON ,animal voisin du chien et du hyène,que j'ai rencontre en Centrafrique,Ils vivent en meutes et peuvent chasser le zèbre et meme le
gnou.

Fabrice 22/04/2014 19:06



Pas très ressemblant au lycaon... et il n'y en a pas au Congo !



Chambaud 30/10/2010 08:04



Au début des années 50 à Pointe- noire quand nous chassions nous tirions sur n'importe quoi, comme des imbéciles . Cette profusonde bêtes, comme inépuisable!Que d'aigles pêcheur au poitrail
blanc descendus en pinasse sur la Loémé pour des coups de fusil idiots! . Dans la savane nous poursuivions des chacals en Jeep. j'ai remarqué que les couples se séparaient
souvent pour tenter de sauver l'un des deux. Fort heuresement pour me sauver aujourd'hui à mon tour - mais du remord- nous leur faisions grâce...



Fabrice 01/11/2010 21:28



L'espèce de chacal que vous avez chassée était sans doute le Canis adustus. Il fait partie des rares mammifères monogames et formant un couple à vie. Vous avez été bien inspiré de leur
laisser la vie sauve !



bega 27/10/2010 13:16



c'est mon troisième post aujourd'hui, sorry, je me disais juste que par rapport au début votre blog est plus factuel, moins subjectif. Je le regrette un peu, et j'espère que vous reviendrez à
votre première manière. Bon courage et merci de nous faire vivre Ponton. Avez-vous rencontré d'autres européens aussi intéressés que vous à connaître le "vrai" Congo ?



Fabrice 27/10/2010 14:09



Sans doute que je m'habitue de plus en plus aux moeurs locales et que les différences m'interpellent moins que lors de mes premiers séjours. Il faut aussi du temps pour se replonger dans ses
souvenirs et les sentiments alors ressentis. Et le temps manque, la rédaction du blog est chronophage !


La brièveté de mes séjours ne m'a pas permis de nouer sur place des liens étroits avec des européens sur la même longueur d'onde. Mais j'ai eu des contacts intéressants par blog interposé.



bega 27/10/2010 12:36



il vous manque la visite de la magnifique plage (très "blanche") de Mvassa...



Fabrice 27/10/2010 14:03



J'ai dû passer sur la route à proximité , mais je ne connais pas cette plage située au sud de Pointe-Noire, un peu avant Djéno je crois.



bea 27/10/2010 12:27



il me tarde de voir la statue du rond-point !



Fabrice 27/10/2010 13:09



C'est pour bientôt sur le blog !



Ya Sanza 27/10/2010 11:37



" Le totem représente un loup ! imagerie un peu ridicule au Congo où, à ma connaissance, il n'en a jamais existé, ni même je pense une espèce de chien sauvage s'en approchant." 


Allons Fabrice, et le chacal, tu en fais quoi ? A part ça les loups des villes ne manquent pas... 



Fabrice 27/10/2010 13:02



Je ne savais pas du tout qu'il y avait des chacals au Congo ! Je corrige donc mon erreur. J'ai encore des choses à découvrir... Merci pour cette remarque avisée.


L'espèce endémique est semble t-il en Afrique centrale le chacal à flancs rayés (Canis adustus).



Présentation

  • : Le blog de Fabrice au Congo
  • Le blog de Fabrice au Congo
  • : Carnets de voyages au Congo-Brazzaville, principalement à Pointe-Noire, mais aussi dans d'autres régions du Congo, agrémentés de photos, d'informations culturelles et touristiques et d'impressions personnelles.
  • Contact

Recherche

Catégories