Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2012 2 15 /05 /mai /2012 10:00

La veille, Manu est passé à l'hôtel en fin d'après-midi. Il m'informe qu'il a deux véhicules en vue, dont un 4x4 Nissan diesel, mais qui serait plus coûteux... Bilan, pas encore de véhicule, pas de courses réalisées et l'incertitude d'aboutir. Notre départ qui devait être très matinal est décalé à 8 heures.

 

Je subis les premières coupures d'électricité à l'hôtel. Cette fois, la climatisation redémarre toute seule. Elle ne s'arrête pas comme dans certaines chambres... L'alimentation électrique est devenue plus stable dans les quartiers "riches" suite aux améliorations effectuées (centrale de Djéno, infrastructures de Pointe-Noire). Mais dans les quartiers "pauvres" la fourniture d'électricité est toujours défaillante et le délestage est encore de mise !

 

Mon téléphone portable est activé... partiellement ! Je peux passer des appels, mais pas en recevoir (message du style "abonné indisponible"). La réactivation est difficile, car les ordinateurs de MTN ont des "problèmes" m'explique t-on...

 

Alors que ce devrait être le début de la saison sèche en cette mi-mai, nous subissons ce matin de fortes averses. 

 

pointe-noire-pluie

Averses de saison sèche    

 

N'ayant pas de nouvelles à l'heure prévue, j'appelle Manu qui m'informe que son contact lui a fait faux bond. Mais il ne désespère pas et cherche un autre moyen de locomotion...

Le fils de Patrice, Christ Laurey, qui doit venir avec nous en expédition est arrivé à l'hôtel. Je le salue chaleureusement dans le hall. Pour tuer le temps nous nous installons devant France 24, car aujourd'hui c'est la passation de pouvoir entre l'ancien et le nouveau président français. Images historiques ! On avait découvert le 8 mai que les deux hommes font presque la même taille, enfin l'un met des talonnettes et l'autre n'en porte a priori pas...

Il y a un côté décalé et un peu surréaliste de regarder au Congo l'investiture du président français à la télévision. J'ai l'impression d'être très loin et proche à la fois. Les images de Paris sous la pluie, le costume trempé et les lunettes embuées de François Hollande sous l'Arc de Triomphe font écho à la purge du ciel ponténégrin, mais sont bien éloignés du paysage que j'ai sous les yeux. Christ me pose des questions sur les personnes présentes dans la salle des fêtes de l'Elysée. Il m'invite même à chanter la Marseillaise quand elle retentit ! Offre que je décline gentiment... Je n'avais pas prévu cette requête. Christ finit par s'endormir dans le fauteuil. L'attente dure...

 

Finalement, vers 11h30, branle-bas de combat. Manu est enfin là et nous sortons sur le parking de l'hôtel. Nous avons maintenant le choix entre deux véhicules ! Patrice a trouvé un contact de son côté.

Mon chauffeur ne se mouille pas et me laisse le choix... D'un côté, il y a un vrai 4x4 aux grosses roues réhaussées qui permet d'affronter les terrains les plus difficiles, de l'autre une Jeep Cherokee Diesel, plus basse de caisse, mais plus confortable. Hésitations. Finalement, c'est la présence de la clim dans la Jeep qui emporte mon choix. Marché conclu après définition du prix avec notre loueur et versement d'une avance.

 

pointe-noire-jeep-cherokee

Notre véhicule

 

Nous chargeons les bagages (prêts depuis longtemps vu l'attente...) et c'est parti ! Nous effectuons une première halte au marché du Plateau, dans notre boulangerie habituelle. Changement, nous devons acheter un sac en papier pour mettre le pain. Les sacs plastiques sont en effet interdits depuis début 2012. Bonne idée quand on voit les sols jonchés de sacs dans divers quartiers de la ville. Enfin, interdiction en théorie, car il parait que de nombreuses dérogations sont attribuées... Il s'agirait donc plutôt d'une restriction d'utilisation. Pour la biodégradabilité, l'avantage est sans conteste au papier. Pour l'impact écologique global, c'est pas évident, car la fabrication du papier pollue pas mal d'eau et nécessite beaucoup d'énergie.

Dans l'épicerie d'à côté, on achète un pack d'eau et une recharge pour le téléphone de Christ. Le vendeur jette devant nous, sur le trottoir, un petit rongeur au ventre blanc (ressemblant au mulot sylvestre) qu'il vient de prendre à la tapette. Charmant ! Manu pendant ce temps achète des bananes. Un jeune garçon est couché sur le dos près des magasins et ne bouge pas d'un poil. On le dirait presque mort. Misère...

 

Nous filons ensuite vers Songolo pour que Manu récupère ses affaires (sans oublier la machette et une pelle). Pendant que nous attendons devant la boutique, trois petits cochons remontent tranquillement la rue. Où vont-ils ainsi ?

 

pointe-noire-songolo-porcelets

Porcelets de Pointe-Noire

 

Troisième étape, il nous faut faire le plein car nous sommes à un quart du réservoir. Première station : plus de diesel... Deuxième station, c'est OK, je paye 30 000 FCFA pour 63 litres. L'équivalent de 0,72 euros par litre (moins cher qu'en France heureusement). Je constate que le compteur affiche tout de même 200 000 km ! Mais cette fois rien ne semble trafiqué...

 

pointe-noire-faubourg

Départ sous les nuages... sur la nationale 1

 

Nous traversons les faubourgs de Pointe-Noire pour rejoindre la Nationale 1. Les nuages sont toujours bien présents. Manu pense qu'il lui faut aussi une corde (en cas de remorquage ou pour nous sortir d'un mauvais pas) et s'arrête donc dans une boutique. Toujours utile ! Il rapporte au passage une bière que nous partageons à trois.

Je note que le quartier après le cimetière du Mont Kamba s'est considérablement urbanisé et s'étend loin après le rond-point. Des voitures et des deux-roues prennent toujours des risques inconsidérés pour dépasser les autres...

 

pointe-noire-marché-vêtements

Achat de dernière minute...

 

Dernière étape, Manu pense à s'acheter... un caleçon !! Il descend en contrebas de la nationale et négocie avec des vendeuses de vêtements son achat de dernière minute.

Avec tous ses arrêts, il est presque 13h30 quand nous sortons enfin de Pointe-Noire. Direction le Mayombe !

Partager cet article

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Pointe-Noire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Fabrice au Congo
  • Le blog de Fabrice au Congo
  • : Carnets de voyages au Congo-Brazzaville, principalement à Pointe-Noire, mais aussi dans d'autres régions du Congo, agrémentés de photos, d'informations culturelles et touristiques et d'impressions personnelles.
  • Contact

Recherche

Catégories