Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 août 2009 6 08 /08 /août /2009 20:15

J'ai rendez-vous ce soir pour un dîner chez Patrick et je suis à la bourre ! Après mon expédition à Conkouati, de retour à l'hôtel, je prend une douche et change de tenue. Le téléphone sonne dans la chambre... C'est Patrick qui s'inquiète de mon retard. Il est 21h passé et l'apéro était prévu à 20h30. Je lui explique la situation et lui dit de commencer sans moi.


Patrick at phone


N'aimant pas arriver les mains vides, je décide d'acheter une bouteille de vin au restaurant. Je fais appel aux services de mon ami Red. Il me présente la carte et m'ouvre la cave à vins. Le choix est limité. Une bouteille de
Saumur Champigny me semble un bon choix
Normalement, le vin doit accompagner un repas... Devant cette petite entorse au règlement, nous décidons de passer par l'escalier extérieur, le serveur ayant dissimulé la bouteille sous une serviette. Pas de bol, Red glisse et tombe sur les fesses en bas de l'escalier. Il a plu à Pointe-Noire et les marches sont glissantes. Heureusement plus de peur que de mal, Red se redresse comme un cabri. Il m'accompagne jusqu'à la voiture, je récupère le breuvage et le remercie vivement.

Patrick n'habite pas loin et en 5 minutes, je suis en bas de l'immeuble. Après 4 étages à pied, je sonne et Patrick m'accueille, pas trop fâché de mon retard. Je rejoins les convives installés au salon qui dégustent le champagne offert par Olivier pour fêter (encore !) son anniversaire (cf épisode précédent
Chez Denise... bon anniversaire Olivier !).
On me présente une personne jusqu'ici inconnue, un cadre d'une compagnie pétrolière, invité ce soir. Je prends place dans un fauteuil et on me sert un verre de champagne.

 

A l'apéro


Je suis un peu fatigué et décompresse après mon expédition et mon coup de speed pour ne pas arriver trop tard au dîner. J'ai à côté de moi les "jeans brothers".



Les jeans brothers


On m'interroge sur mon excursion. Mais je n'ai plus suffisamment d'énergie pour faire partager à fond mon aventure.
Patrick plaisante sur le fait que Patricia soit la seule femme présente au milieu de 7 hommes. Cela a un petit air de Blanche Neige et les sept nains... Patrick se verrait bien endosser le rôle de Grincheux. Quant à attribuer le caractère de chaque nain aux différents convives, c'est une autre paire de manches ! Nous ne voyons pas de Simplet.

Il est temps de passer à table. Patricia nous a préparé un délicieux mélange de saveurs. De l'entrée au dessert, c'est un régal pour les yeux et pour les papilles. Tout cela est accompagné d'un remarquable Côtes de Blaye 2003. Année ensoleillée si il en fut. Cela me change des bananes ingurgitées au cours de mon long périple du jour à Conkouati...
Le repas s'anime peu à peu. Les traits d'humour fusent. Mais je dois avouer que les blagues de carabins et les plaisanteries de corps de garde de mes camarades ne me font pas toujours rire. L'invité assis à mes côtés n'est pas loin de partager mon sentiment... Mais tout cela reste bon enfant.
L'alcool aidant D. nous raconte (de nouveau) ses histoires de marin et de cuites mémorables (le réveil salivaire par un chien à la Réunion ou l'endormissement sur un palier de son immeuble à Pointe-Noire). Il reçoit à intervalles réguliers des appels de sa "cousine"... D. semble faire honneur à son prénom en mettant en pratique le célèbre refrain de la chanson de "Soeur Sourire".

Peu à peu la discussion s'oriente vers un duel entre Z (en face de moi) et l'invité (à mes côtés). On dérape vers un sujet sensible : la religion. Z fait profession d'athéisme militant (réel ou feint) et son interlocuteur est catholique pratiquant. L'un est le père de 5 enfants avec 3 femmes différentes, l'autre, l'heureux géniteur de 8 enfants ("même père, même mère" selon son expression).


Partager cet article

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Pointe-Noire
commenter cet article

commentaires

MM 26/10/2009 23:55



Vraiment genereux Mr Patrick en organisant une soirée avec des collègues.Celà fait generalement du bien se retrouver de temps à autre meme s´il y a toujours quelques pics dans l´assistance dû
generalement a un peu de ravages ou d´excès d´éthylique.Mais c´est bon!



Fabrice 27/10/2009 08:16


Merci encore à nos hôtes ! Pour faire écho au commentaire précédent, c'est l'esprit rabelaisien et le côté latin des français, qui permet ce type de soirée, loin de la pudibonderie anglo-saxonne ou
du conservatisme américain.
 


MM 25/10/2009 01:37


Ensuite la partie est vraiment inegale pour 7 hommes contre une femme, et pourtant il doit y avoir nombreuses qui aimeraient bien etre de la partie.Expatriées ou congolaises bien sure! A
l´attaque...


Fabrice 25/10/2009 11:30


Je ne doute pas que des dames de compagnie se feraient un plaisir de partager ce repas...


MM 25/10/2009 01:31


C´est un monde a part n´est ce pas?Jusque là à ces deux diners les convives ne sont que franco-français.Ne serait-il pas souhaitable une sorte de cohabitation ou de jumelage entre personnel
autochtone et expatriés lors des pareils rencontre?Celà aidera certainement à la bonne convivialité.


Fabrice 25/10/2009 11:29


J'y suis tout à fait favorable, mais les fréquentations semblent encore cloisonnées... Et puis ce n'est pas moi qui fait les invitations !


Présentation

  • : Le blog de Fabrice au Congo
  • Le blog de Fabrice au Congo
  • : Carnets de voyages au Congo-Brazzaville, principalement à Pointe-Noire, mais aussi dans d'autres régions du Congo, agrémentés de photos, d'informations culturelles et touristiques et d'impressions personnelles.
  • Contact

Recherche

Catégories