Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2010 7 23 /05 /mai /2010 20:30

Manu fourbu s'endort à table. Après le lever matinal, le trajet, nos pérégrinations dolisiennes et 3 ou 4 Mutzig de 65 cl, c'est normal ! Honoré, moqueur, le photographie avec son téléphone portable. Je lui demande de ne pas le réveiller. Un peu de repos lui fera du bien.

 

L'attente est longue... Godefroy demande à plusieurs reprises où en sont nos plats.

Continuant sur le filon animalier, nous parlons de l'immense crocodile échoué sur la plage de Pointe-Noire (cf Troisième semaine au Congo ). Cet épisode a visiblement marqué les esprits des ponténégrins. J'interroge mes convives pour savoir où se situe maintenant le crocodile empaillé. Il serait exposé dans le hall de l'hôtel Azur, pas loin de la Côte Sauvage. Voilà un projet de découverte pour les jours prochains !

 

dolisie-marche-silure

Silures (marché de Dolisie)

 

Etant au restaurant Bayonne, j'évoque l'importation de ce nom au Congo. Honoré est surpris, il pensait que c'était vraiment un nom originaire du pays. Je lui explique que c'est le nom d'une ville française, dans le sud-ouest. En fait, il y a un siècle environ, un administrateur français avait un cuisinier, un certain Mavoungou, auquel il avait promis de l'emmener un jour à Bayonne, sa ville d'origine. Le dit cuisinier racontait et racontait encore à qui voulait bien l'entendre qu'il allait partir à Bayonne. Si bien que cela devient son surnom ! Surnom accolé ensuite à son nom de famille et transmis aux générations suivantes.

Justice me demande si le cuisinier a vraiment fait le voyage pour Bayonne. Bonne question... Ceci par contre, je n'en sais rien !

 

Une famille congolaise arrive au restaurant et s'installe à la table d'à côté. Manu est réveillé. Après une bonne heure d'attente, nos plats arrivent enfin... Mes amis dégustent leur pangolin avec du manioc ou des bananes frites, et moi mon silure avec des bananes. Il est cuisiné au court bouillon. Je préfère le poisson grillé mangé précédemment au Congo, mais ce n'est pas mauvais

 

Honoré évoque le cas d'une baleine photographiée près du wharf de Pointe-Noire. Il nous dit avoir vu la photo. Justice n'y croit pas du tout, ce n'est pas possible, c'est une photo montage !! Il m'interroge sur la véracité de la chose. Je n'en sais rien, on trouve des baleines dans différentes mers du globe, pourquoi pas sur le rivage congolais ?

Après vérification, un mot existe en Vili pour désigner la baleine ("Tèle"), il est donc fort probable que l'animal fréquente les côtes, au moins épisodiquement.

 

Justice suce le moindre petit os de pangolin. Honoré le traite de carnassier ! Le repas terminé nous rentrons sagement nous reposer. Mes comparses me ramènent à l'hôtel et ils filent vers leur hébergement. Comme il ne fait pas trop chaud, j'éteins la clim. Elle est située juste au dessus du lit et j'aurai du mal à la supporter toute la nuit...


Partager cet article

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Dolisie
commenter cet article

commentaires

Julia Makossombo 05/08/2013 11:34


Une baleine au large de Djeno c'est fort possible, au wharf je n'y crois pas, à cause de la profondeur de l'eau qui serait inssufisante pour une baleine. Au large de la Côte Sauvage peut-être.
Mais alors vraiment au large.

Fabrice 05/08/2013 19:29



Sauf erreur, de gros bâteaux accostaient au bout du wharf, donc l'eau doit être assez profonde pour une baleine, non ?



Julia Makossombo 05/08/2013 10:53


Dans ce cas le crocodile se trouve peut-être en face de l'hotel Azur, dans la propriété de la patronne. Je vais essayer de visiter. La dame est très gentille, elle permet la visite de ses
orchidées qu'elle possède en grand nombre et sans doute aussi de son crocodile empaillé.

Fabrice 05/08/2013 19:26



Non, ne cherchez pas là, je l'ai localisé par la suite à l'hôtel Migitel !



Julia Makossombo 05/08/2013 00:27


Je connais l'histoire du crocodile abattu à la Côte Sauvage. Il était immense. D'ailleurs, au lieu de l'abattre on aurait pu le déplacer dans un endroit où il n'allait plus nuire. C'est la
peur et la bêtise humaine qui ont raccourci la vie à ce crocodile. Qu'il a été empaillé, c'est vrai. Mais JE ne pense pas qu'il soit hébergé à l'hôtel Azur.

Fabrice 05/08/2013 08:12



C'était visiblement la panique de voir un tel animal près de la plage !!


Non, mais c'est la propriétaire de l'hôtel Azur qui possède le crocodile empaillé.



Julia Makossombo 05/08/2013 00:22


Sauf erreur de ma part, une baleine près du wharf c'est peu probable. Un dauphin plus véridique. D'ailleurs c'est la saison des dauphins en ce moment. Ils migrent au large des côtes.

Fabrice 05/08/2013 08:11



Des baleines ont été vues à Djéno, pourquoi pas au large du wharf ?



Présentation

  • : Le blog de Fabrice au Congo
  • Le blog de Fabrice au Congo
  • : Carnets de voyages au Congo-Brazzaville, principalement à Pointe-Noire, mais aussi dans d'autres régions du Congo, agrémentés de photos, d'informations culturelles et touristiques et d'impressions personnelles.
  • Contact

Recherche

Catégories