Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2010 7 23 /05 /mai /2010 13:30

Après l'église Saint-Paul, nous passons rapidement devant la gare CFCO. Mes comparses congolais ne jugent pas opportun de faire un arrêt et me disent que les photos sont interdites ici. Quelles sont leurs craintes ? Un racket policier ? Un problème éventuel avec la foule ? L'arrivée et le départ du train donnent parait-il lieu à une cohue indescriptible. Tout à l'air pourtant bien calme.

 

Dommage... car la gare est sans doute le bâtiment le plus ancien de Dolisie ("Dol" pour les intimes). En effet, la ville elle-même s'est développée autour et à cause de l'implantation de la gare ferroviaire à cet endroit. J'ai heureusement trouvé une photo sur le blog d'un jeune homme originaire de la ville (merci à Arsène !). L'architecture est nettement plus modeste que celle de la gare de Pointe-Noire (cf Second week-end à Pointe Noire ).

 

gare-dolisie-cfco

Gare CFCO de Dolisie (© Arsène Milembolo)

 

Il n'y avait auparavant dans la plaine que quelques villages éparses, dont l'un portait le nom de Loubomo. C'est d'ailleurs ce nom que portera la cité à l'époque du régime d'inspiration marxiste-léniniste. Il est de bon ton alors de débaptiser les lieux qui rappellent trop l'époque coloniale... Il faut donc rayer de la carte un nom issu de l'administrateur français Albert Dolisie (cf Au pied de l'arbre : Brazza et ses compagnons (suite) ). Du début des années 1970 jusqu'à la Conférence Nationale souveraine de 1991, la ville s'appelle ainsi Loubomo.


Mais revenons à la fondation de la ville. Elle a pris naissance dans le sillage de la voie ferrée venant de Pointe-Noire. Auparavant, seule une ferme expérimentale avait été implantée en 1925 dans les environs, mais rapidement abandonnée. Un arrêté du 15 mai 1934 du Gouverneur Général Antonetti la dénomme Dolisie en hommage au pionnier français et elle devient le chef lieu de la circonscription (futur département du Niari). Peu de temps après, le 29 mai 1934, le dernier boulon de la voie ferrée est serré par Raphaël Antonetti en gare de Favre à 29 km de Dolisie. C'est le lieu de rencontre des deux chantiers partis à la fois de Pointe-Noire et de Brazzaville. Enfin, le 10 juillet 1934, la ligne du CFCO est officiellement inaugurée.

 

dolisie-gare-voies-1955

Gare de Dolisie, côté voies ferrées ves 1955 (carte postale)


La cité de Dolisie dans les années 1930 est embryonnaire et mettra longtemps avant de ressembler véritablement à une ville. Elle ne compte guère alors que 500 habitants ! Dolisie est devenue peu à peu prospère, située au carrefour des trois pays frontaliers : le Gabon, la RDC et le Cabinda (Angola). L'activité minière a contribué à son essor dans les années quarante. En 1949, on compte ainsi environ 500 "Blancs" et 7000 "Indigènes". Grâce à l'exploitation des ressources forestières, elle acquiert le titre de "capitale de l'Or Vert". Dolisie voit sa population augmenter et accède au rang de troisième ville du pays avec plus de 100 000 habitants. Voilà pourquoi la localité a été qualifiée de "ville champignon" (la population a été multipliée par 200 en 50 ans !).

 

gare-dolisie-jandon

Devant la gare de Dolisie vers 1950 (© Yves Jandon)


Mais l'histoire récente a durement frappé Dolisie. Les épisodes de guerre civile entre 1997 et 1999 ont fait des centaines de morts, l'économie a été plombé et des dizaines de milliers de personnes ont fui les conflits armés, se réfugiant notamment à Pointe-Noire. Le principal employeur Socobois (Société Congolaise des Bois) a périclité et un incendie a ravagé ses installations en 2005. La ville, qui ne compte plus qu'environ 80 000 habitants, rénove peu à peu ses infrastructures et tente de faire redémarrer ses activités économiques.

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Dolisie
commenter cet article

commentaires

Matteaccioli 19/04/2017 20:02

Bonsoir,
Je suis également à la recherche de Michel Couderc que j'ai bien connu au lycée technique d'Agen dans les années 70. Si quelqu'un dispose d'information merci de bien vouloir me les transmettre.
Bien cordialement.

Fabrice Moustic 20/04/2017 08:18

Les anciens auront peut-être des informations...

Guy Ghislain GAMBOU 10/02/2017 13:04

Je suis natif de Dolisie. Tous ces liens entre les gens animés par le souci de retrouver un proche me réchauffe le cœur. Je suis né en 1972, flatté de lire des récits sur certains noms légendaires de la ville tels que Michel ROMANO, GAÏA, Alain CUNET, FAUSTO, VACHON, etc, devenus aujourd'hui des dénominations de rues, de quartiers ou des points de repère dans la ville.

Fabrice Moustic 10/02/2017 21:09

Merci à vous !

guelor 13/11/2016 12:51

bonjour Mr,
je viens vous demander en aide je besoins de retrouver mon père je vie au Gabon et lui au Congo je ne le jamais connu alors voila pourquoi je passe par vous Monsieur mon père renommé NZEBI Guy Donatier est de ethnie NZEBI et ma maman est décédé pendant la guerre de 1999 renommé EDOUMOU OSSA Nathalie.
je suis née à Dolisie le 30Juillet 1991 mon nom est NZEBY Faby Guelor merci restant dans suite favorable merci mon email: nzebyguelor@yahoo.fr.
merci je suis vraiment désespéré de lui trouver.

Fabrice Moustic 13/11/2016 15:10

Bonjour Guelor, je publie votre commentaire. Si quelqu'un peut vous aider à retrouver votre père à Dolisie ou dans les environs.

parmentier 26/07/2016 11:23

Arrivé en septembre 1973 e reparti en juillet 1975 je n'ai pas connu. Coopérant au CFCO

Fabrice Moustic 26/07/2016 19:46

Vous n'avez pas connu les familles Vachon et Bertuzzi.

Delory 22/05/2016 12:46

Bonjour, je suis à la recherche de la famille Vachon et de la famille Bertuzzi qui habitaient à Dolisie dans les années 1955 … 1970, toujours curieux de retracer la vie de nos prédécesseurs à Dolisie, parents, amis, pour mon père, agé de 98 ans ... Si quelqu'un peut me donner un coup de main, amitiés à tous et bravo pour ce blog

Fabrice Moustic 11/02/2017 15:08

Merci à vous pour tous ces noms de Dolisiens ! Un commentaire précédent évoque aussi Alain Cunet. Le nom du concessionnaire auto a été zappé !

parmentier 10/02/2017 18:33

Aucun souvenir de ces noms. Entre septembre 1973 et juin 1975 j' ai connu comme résident : la famille Khuné Alain, Patricia et leur fille Martine, forestier; Langehegermann Sylvère luxembourgeois qui tenait la poissonnerie dans la cité ; Jean Claude XXX qui tenait un depot de tout; comme assistant technique au CFCO Legrand Michel au depot; Grasso et sa femme à la voie, Blanchard Paul aux ouvrages d' arts; les allemands de la SOCOBOIS. J' ai eu 2 directeurs à l' école formation voie Bigoungna ( orthographe imprécise) Jean Benoit et Damba Jean Rémi. Le directeur du CFCO était Monsieur Tchichele. C' est tout ce que je me rappelle, c' est vieux. Il y avait aussi Monsieur concessionnaire auto

Fabrice Moustic 22/05/2016 14:57

J'espère que des lecteurs pourront vous aider !

ROMANO yves 14/09/2015 18:18

Bonsoir Fabrice;
Je viens de tomber par hasard sur le site DMCARC.
En savez-vous plus sur ses fondateurs/animateurs ?

Fabrice Moustic 14/09/2015 19:15

Bonsoir Yves,
L'un des animateurs est Lionel, sous le pseudo de "Ya Sanza", ancien gestionnaire du site Web "Congo déchainé" (site aujourd'hui fermé).

Agulhon michel 07/07/2015 23:40

Bonjour,
J'ai vécu à Dolisie de 1962 à 1964 mon père était directeur la BICIC et j'ai bien connu Michel Couderc cela me ferait plaisir d'avoir des nouvelles 50 ans plus tard...

Fabrice Moustic 09/07/2015 22:58

Bonsoir,
Si quelqu'un peut aider Michel pour avoir des nouvelles d'un autre Michel !

Yves ROMANO 18/12/2012 12:39


Bonjour à tous.


Après un long silence, me revoiçi présent sur le blog de Fabrice.


Ceci pour vous annoncer la parution, courant 2013, des "Lettres d'Afrique", livre regroupant l'enqemble des carnets de route de mon grand-père, Michel ROMANO, écrit pendant la période de
construction du CFCO entre 1927 et 1932.


Il s'agit d'un témoignage "sur le vif", et qui avec le recul de l'histoire devraient permettre de corriger pas mal d'idées reçues.


Je vous tiendrai informé de la parution dès que la maison d'édition nous aura communiqué la date exacte.


Joyeuses fêtes à tous, anciens et actuels Dolisiens en priorité.


Yves ROMANO

Fabrice 18/12/2012 19:38



Bonjour Yves,


Merci pour cette information, la publication de ces carnets de route ravira les amateurs d'histoire du Congo. Cela complètera le livre publié de son vivant par votre grand-père.


Bonnes fêtes à vous !



charles 03/11/2012 23:46


J'ai fêté le jour de l'an 2011 avec jean Couderc des transports Couderc de Dolisie. les anciens doivent connaître la famille? J'ai vécu une dizaine d'années à Pte-Noire. Mon père Paul Charles fût
proviseur du lycée Victor-Augagneur dans les années 60. Mon arrière grand père Gabriel de Mostuéjouls, administrateur des colonies au Congo en 1904 participa à la mission Gentil et à la
chute de l'empire de Rabah. Il commandait le petit vapeur Léon Blot. Mon grand oncle Aimé Tatin participa à la construction du CFCO et dirigeait une usine à Brazza. Tout cela pour vous dire que
j'ai un attachement filial avec le Congo et je vous remercie de mettre en valeur ma deuxième patrie.

Fabrice Moustic 05/01/2017 19:21

Effectivement, Jules Mostuéjouls est un ancêtre de l'un des lecteurs du blog, Charles. Voir l'article :
http://voyage-congo.over-blog.com/2015/09/pigeons-brazzaville-gabriel-mostuejouls.html

deverdun 05/01/2017 18:23

je suis un spécialiste du vapeur léon blot , j'ai archivé sur jules de mostuéjouls et entretenu des relations importantes avec ses descendants établis dans l'ile de moréa . message à charles

Fabrice Moustic 17/06/2015 19:30

Bonjour, si quelqu'un a des infos, vous pouvez aider Patrice ?

Patrice DELLION 17/06/2015 11:05

Bonjour,
J'ai vécu à Dolisie de 1965 a 1967, c'était le premier poste de mon père comme directeur de banque à la BICIC. J'avais comme ami, Michel Couderc, le frère de Jean. J'aimerais avoir de ses nouvelles. J'ai adoré Dolisie et j'y pense souvent? J'avais 15 ans

Fabrice 04/11/2012 18:35



J'ai lu que votre arrière grand-père était arrivé en 1892 en Afrique comme mécanicien. Quelle famille ! Plus de 70 ans de présence au Congo.



Camille et Allegra 10/07/2011 17:13



Monsieur,
Nous sommes tombés sur votre site tout à fait par hasard. Nous rechercons des témoignages écrits ou orales sur les pionniers français du début du 20ème siècle au Congo.
Aussi si vous pouvez transmettre notre contact à M. Yves Romano.
D'avance, mille mercis
Belle journée


Cordialement



Fabrice 10/07/2011 18:50



Bonjour, vous trouverez le témoignage écrit du pionnier Michel Romano dans son ouvrage "L'aventure de l'or et du Congo-Océan" aux éditions Secretan (sous le pseudo R.O. Manot). Avant de vous
communiquer le contact de son petit-fils Yves, pouvez-vous me préciser votre but ?


Bonne journée à vous !



Présentation

  • : Le blog de Fabrice au Congo
  • Le blog de Fabrice au Congo
  • : Carnets de voyages au Congo-Brazzaville, principalement à Pointe-Noire, mais aussi dans d'autres régions du Congo, agrémentés de photos, d'informations culturelles et touristiques et d'impressions personnelles.
  • Contact

Recherche

Catégories