Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2012 2 11 /12 /décembre /2012 09:30

Je dors sans problème étant donné l'arrivée tardive à Dolisie. Si j'ai ce matin de l'eau chaude, j'ai plusieurs motifs d'insatisfaction. Le ménage n'a pas été fait (les traces de boue sont toujours sur le carrelage...) et le lit non plus. La lampe de chevet dont l'abat-jour est à demi-cramé ne fonctionne pas.

 

dolisie-hôtel-chambre

Chambre à l'hôtel la Renaissance (© FabMoustic)

 

Je prends le petit déjeuner à l'hôtel. Je ne vois ni Manu, ni Aurélien. Je demande des informations au laveur de voiture, qui me dit que Manu est parti seul. Mais j'ai beau frapper à la porte de la chambre d'Aurélien, pas de réponse...

L'information donnée n'est pas exacte. Le serveur m'expliquera que le laveur de voiture est "analphabète" et n'a pas dû bien comprendre ma question. Mes deux compères sont bien partis ensemble !

 

dolisie-nouveau-marché-pointe

Extrémité du marché central de Dolisie (© Truuuc)

 

Réveillés plus tôt que moi, ils sont en fait partis dans le centre de Dolisie. Manu fait découvrir à Aurélien le nouveau marché, vaste vaisseau de béton peint en rose. Avec la climatisation !

 

dolisie-nouveau-marché-étals

Intérieur du maché de Dolisie (© Truuuc) 

 

A l'intérieur, les étals en béton sont organisés par type de marchandise à vendre : les légumes, les poissons... L'étage montre un enchevêtrement de colonnes et de balustrades.

 

dolisie-nouveau-marché-escalier

Etage du marché de Dolisie (© Truuuc)

 

Aurélien peut ensuite comparer avec la version "traditionnelle" du marché dans un autre quartier, avec ses petits étals en bois.

 

dolisie-marché-ancien

Marché de quartier à Dolisie (© Truuuc)

 

L'ordre est plus aléatoire et les marchandises souvent posées à même le sol... La chaleur est suffocante sous les tôles.

 

dolisie-marché-ancien-étals 

Marché de quartier à Dolisie (© Truuuc) 

 

Mais Manu n'a pas trouvé son bonheur... Il n'aura pas de "boa" pour le petit-déjeuner !

 

Lorsqu'ils reviennent à l'hôtel, je demande à retourner au centre-ville, car je n'ai plus suffisamment d'argent liquide pour payer les nuitées.

Heureusement, le distributeur de billets du marché fonctionne !

 

dolisie-rue-sibissi-depouillé

Marchand de sibissi (© Truuuc)

 

Face au marché, on trouve un vendeur de sibissi (cf Dolisie : vous avez-dit "sibissi" ?), qui les dépouille en pleine rue, sur un étal en bois. Au top niveau de l'hygiène !

 

dolisie-rue-ecrevisse-vendeur

Ecrevisses du Congo (© Truuuc)

 

Il propose aussi de petites bêtes, cachées dans une glacière... De superbes écrevisses grises, parait-il pêchées dans la Louessé (cf Vue du pont sur la Louessé ). Les pinces sont impressionnantes !

 

De retour à l'hôtel, nous faisons les valises. Je négocie une réduction du prix de ma chambre. Je fais comprendre au réceptionniste que la qualité du service se dégrade, et que si cela continue, plus aucun Blanc ne viendra dans cet hôtel. Message à transmettre au patron ! Les petites réparations ne demandent pas un gros effort...

Partager cet article

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Dolisie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Fabrice au Congo
  • Le blog de Fabrice au Congo
  • : Carnets de voyages au Congo-Brazzaville, principalement à Pointe-Noire, mais aussi dans d'autres régions du Congo, agrémentés de photos, d'informations culturelles et touristiques et d'impressions personnelles.
  • Contact

Recherche

Catégories