Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2012 2 11 /12 /décembre /2012 10:45

Après avoir salué Célestin, nous descendons de la colline. Reprenant la route, Manu charrie par sa vitre ouverte, une policière qui se tord le pied, ses talons hauts étant peu adaptés à la nature du terrain...

Il balance une phrase du style "Tu as bu du vin !". Je suis surpris par cette soudaine familiarité à l'encontre d'une représentante des forces de l'ordre. Manu s'arrête et descend du véhicule pour discuter avec elle...

 

dolisie-voie-ferree

Voie ferrée avant le pont (© FabMoustic)

 

Pendant ce temps, nous observons les environs. Sous le petit pont au garde-fou en fer, passe la voie ferrée du CFCO. Elle est encaissée entre deux talus. Elle parait en bon état sur cette portion.

  

dolisie-voies-ferrees-cfco

Voie ferrée en direction de la gare (© FabMoustic)

 

De l'autre côté, les aiguillages se succèdent pour donner naissance à plusieurs voies à l'approche de la gare de Dolisie. Au loin, des wagons sont stationnés. Derrière une rangée d'eucalyptus, les vertes collines barrent l'horizon dolisien.

 

Dolisie-gare-cfco-1960

Gare de Dolisie vers 1960 (carte postale)

 

Michel Romano avait bien choisi l'emplacement de sa "case", à deux pas du Chemin de Fer Congo-Océan auquel il avait contribué. Sans doute pouvait-il entendre le "tac-tac" des trains du haut de sa colline...

 

dolisie-gare-loubomo-1970 

Gare de Loubomo vers 1970 (carte postale)

 

Il quitta le Congo au moment où on commençait à débaptiser les lieux. Le panneau "Loubomo" remplaça celui de Dolisie sur la gare de la ville (visible sur la carte ci-dessus).

Sur le pont, nous croisons quelques habitants. Je salue un jeune collégien, qui me dit être en "composition". Il doit y avoir une école dans les parages. Une dame passe avec un parapluie-ombrelle multicolore. Il fait chaud, mais sans plus.

 

dolisie-voie-ferree-ombrelle

Habitante portant une ombrelle (© Truuuc)

 

Aurélien reste muet. Je lui explique que c'est important les salutations au Congo, et en Afrique en général. Mais cela ne semble guère le concerner... Il n'est pas très bavard d'ordinaire non plus ! Le contact avec la population ne l'attire pas.

Manu revient vers nous et explique qu'il discutait avec la policière qui nous avait contrôlés lors de notre précédente excursion. Voilà ce qui a motivé cette inopinée familiarité ! Je n'avais pas reconnu notre interlocutrice.

Deux autres jeunes nous saluent en langue locale. Je ne comprends pas... Manu nous dit que c'est simplement un "bonjour", une autre version de "M'boté" !


Partager cet article

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Dolisie
commenter cet article

commentaires

Malanda 24/12/2015 23:55

Débaptisation de la ville : C'est forcément après 1974 puisque lorsque j'y suis arrivé c'était encore dolisie (il me semble bien )et c'est durant ma présence qu'a eu lieu le changement,

Fabrice Moustic 03/01/2016 17:52

La mode des "débaptisations" a été lancée sous la présidence de Marien Ngouabi, à compter effectivement de 1974 (4ème République du Congo).

Présentation

  • : Le blog de Fabrice au Congo
  • Le blog de Fabrice au Congo
  • : Carnets de voyages au Congo-Brazzaville, principalement à Pointe-Noire, mais aussi dans d'autres régions du Congo, agrémentés de photos, d'informations culturelles et touristiques et d'impressions personnelles.
  • Contact

Recherche

Catégories