Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 janvier 2010 5 15 /01 /janvier /2010 18:00

Albert Londres enfonce le clou sur l'état pitoyable de l'Afrique Equatoriale française, dépourvue de tout, à l'instar de la "ville" de Pointe-Noire qui en 1928 est encore en devenir et dont on ne parle alors qu'au futur :
" Pointe-Noire ! Assez noire ! Un Portugais, un Pétruquet, comme disent les nègres, a construit là un petit kiosque, c'est l'hôtel, le restaurant, c'est tout ! C'est la tente des naufragés. [...] C'est la colonie au premier âge. Pointe-Noire n'existe qu'en espérance. Pointe-Noire aura cent mille habitants. Pointe-Noire débitera trois mille mètres cubes d'eau par jour. Pointe-Noire possédera huit grues et pourra manipuler cent cinquante mille tonnes par an. Pointe-Noire ne sera pas seulement le port du Congo, mais celui de l'Afrique centrale".


village-mondaine-1924

La première "ville" ponténégrine sur la côte Mondaine (1924)


Le journaliste évoque quelques infrastructures de la cité : 
" Pour l'heure Pointe-Noire a surtout un phare, un hôpital et une douane. Tout ce qu'il faut pour attirer les voyageurs. Le jour où la terre ne comptera plus qu'un homme, ce sera d'ailleurs un douanier ! Autour de l'abri du Pétruquet, les pionniers vivent sous le phare. [...] Le phare tourne, le cafard tourne, le phonographe tourne. Seul l'air est immobile !".
Les chambres de l'hôtel sont dépourvues de volets si bien que les infortunés voyageurs ont bien du mal à fermer l'oeil de la nuit, à cause de la lumière du phare. Selon l'écrivain, ils tournent en bourrique et ne sont pas loin de devenir fou...

S'agit-il du phare que j'ai eu l'occasion de voir de près (cf Le vieux phare) ou bien d'un prédécesseur ? J'avais dans l'idée que ce bâtiment datait de l'époque de la construction du port mais visiblement, il y avait déjà un phare à Pointe-Noire une dizaine d'années avant.
Il semblerait que les premières habitations et cet "hôtel" se situaient à l'emplacement actuel du "cercle civil", soit à deux pas du phare.


wharf-mondaine-1934

Le wharf de la côte Mondaine (1934)



Source des photographies :
Le chemin de fer Congo-Océan. © P. Kivouvou - Editions Bantoues, 1983.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Art - culture - histoire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Fabrice au Congo
  • Le blog de Fabrice au Congo
  • : Carnets de voyages au Congo-Brazzaville, principalement à Pointe-Noire, mais aussi dans d'autres régions du Congo, agrémentés de photos, d'informations culturelles et touristiques et d'impressions personnelles.
  • Contact

Recherche

Catégories