Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 novembre 2009 7 22 /11 /novembre /2009 12:00

Eric a apporté deux gros sacs et me déballe ses trésors. J'ai un acheteur potentiel pour un fétiche. Mais il me montre aussi d'autres belles pièces, dont certaines que je vois pour la première fois.

Eric me présente d'abord un imposant fétiche à clous Kongo ("Nkisi"). Il est typique : un bras levé menaçant (qui a perdu sa lance), l'autre le long du corps, un miroir ventral et d'autres au niveau des yeux, des clous et des lames recouvrant le corps de la statue. On plante un clou à chaque serment ou vœu présenté par l'intermédiaire du féticheur.

P grand-fetiche-clous

Fétiche à clous Nkisi (environ 50 cm de haut)


Il me présente ensuite deux autres fétiches. L'un est un fétiche Réga qui présente la particularité d'avoir une tête recouverte de poils d'animaux (chèvre ?). Cela symboliserait aussi une barbe.
L'autre est un fétiche reliquaire Mahongwé (ethnie de l'est du Gabon proche des Kota) avec une tête en cuivre ciselé et un corps en bois, avec des lanières de tissu clouées. Ce type d'ornement surmontait les paniers en osier ou les boites en écorce qui renfermaient les ossements des "ancêtres".


P-fetiche-regaP-fetiche-reliquaire 


Fétiche Réga et Fétiche reliquaire Mahongwé


Eric me montre deux statues de maternité Yombé différentes : l'une est une maternité allaitante (portant dans une main un récipient) et l'autre une maternité assise en tailleur, reposant sur un socle renfermant une boite (pour abriter un "remède").


P-maternite-allaitanteP-maternite-boite 

Maternité allaitante et maternité reposant sur une boîte
 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Art - culture - histoire
commenter cet article

commentaires

Julia Makossombo 23/04/2014 20:38


Concernant le fétiche Réga, il s'agit en fait d'un fétiche Lega. L'ethnie Réga en tant que tel, sauf erreur, n'existe pas. Bien que ce terme soit parfois utilisé, le nom de Réga serait un
héritage coloniale comme bambara pour bamana. Dans les langues africaines la lettre r est rarement utilisée.


 

Fabrice 23/04/2014 22:49



Oui, c'est probable. J'ai repris le nom indiqué par le vendeur je crois.



annette perret 26/09/2010 17:57



enfant j'avais une peur bleue de ces fétiches à clous !je ne les aime pas beaucoup plus maintenant .....50 ans après!



Fabrice 26/09/2010 21:42



C'est vrai qu'ils sont souvent impressionnants... c'est leur fonction !



Présentation

  • : Le blog de Fabrice au Congo
  • Le blog de Fabrice au Congo
  • : Carnets de voyages au Congo-Brazzaville, principalement à Pointe-Noire, mais aussi dans d'autres régions du Congo, agrémentés de photos, d'informations culturelles et touristiques et d'impressions personnelles.
  • Contact

Recherche

Catégories