Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 mai 2012 1 14 /05 /mai /2012 12:30

Après notre escale "historique" devant le siège de l'assemblée territoriale, nous poursuivons la descente de l'avenue Kaat Matou. A la bifurcation avec l'avenue Mpanzou, je fais un arrêt devant un petit étal où sont empilées en pyramide des oranges. Elles sont vertes, mais sont tout de même mûres. Le prix à l'unité varie en fonction de la taille (50 à 100 FCFA). Comme une lectrice m'en avait parlé et que je n'ai pas encore goûté ce fruit, je décide d'en acheter 4 de taille moyenne (75 FCFA pièce). Avantage, la vendeuse affiche les prix sur de petits cartons, et il n'y a ainsi pas de négociation !

 

oranges-vertes-congo

Oranges vertes du Congo

 

Nous descendons l'avenue Fayette Tchitembo. Sur ses bas-côtés poussiéreux, on vend à même le sol des magazines d'occasion pour quelques centaines de francs CFA (par exemple de vieux numéros de "Jeune Afrique"). Eh oui, tout le monde n'a pas les moyens d'acheter des revues à 2500 ou 3000 FCFA. En occasion, le prix est au moins divisé par 5.

Christ me rappelle la proximité de l'hôpital Sicé où sa soeur Paule est née l'an dernier et où nous nous étions retrouvés.

 

pointe-noire-tribunal-2012

Bâtiment administratif

 

Nous voyons d'ailleurs un peu plus bas l'angle du bâtiment ancien de l'hôpital Sicé (cf Pointe-Noire colonial : l'hôpital Sicé ). Je ne l'avais pas bien vu lors de ma précédente visite nocturne...

Nous sommes passés devant un autre bâtiment administratif moderne, en béton brut. Assez moche, il faut bien le dire... Christ me dit que c'est le palais de Justice. Comme nous ne sommes pas du côté de l'entrée, je n'ai pas pu vérifier ses dires. Le tribunal se situe en effet près du rond-point Joseph Pouabou, dans le quartier du losange. Serait-ce un second tribunal ?!


Mon objectif est maintenant de retourner vers le quartier du port (Djindji). C'est encore loin à pied... Nous décidons donc à l'initiative de Christ de prendre un taxi. Il suffit de lever le bras et c'est parti !

 

Partager cet article
Repost0

commentaires