Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 19:05

Le quidam pressé, congolais ou français, pensera facilement qu'il s'agit de l'hôpital "Cissé" et que cela fait référence au nom d'un ouest-africain. C'est ce que croyait Patrice en première intention. Mais je lui ai fait remarqué qu'il s'agissait d'une orthographe différente : Sicé ! 

 

pointe-noire-hopital-sicé-1944

L'hôpital de Pointe-Noire en 1944... avant son baptême (Germaine Krull © CAOM)

 

L'hôpital de Pointe-Noire fondé "en dur" dans les années 1930 porte le nom d'un français. Il a succédé à un premier "hôpital" construit sur le cap au début des années 1920.


hôpital-pointe-noire-1924

Premier hôpital de Pointe-Noire - Djindji (1924)

 

La nouvelle infrastructure a été baptisée après la Deuxième Guerre Mondiale du nom d'Adolphe Sicé.  Ce dernier a été directeur de l'Institut Pasteur de Brazzaville de 1927 à 1932. Puis en avril 1940, il est nommé directeur général des services sanitaires et médicaux de l'AEF.


pointe-noire-hopital-sice

Hôpital A. Sicé de Pointe-Noire (carte postale Hoa-gui vers 1950)

 

Ce médecin militaire avait oeuvré sur le front au cours de la Première Guerre Mondiale. Dès 1940, il choisit le camp de la France Libre.

De Gaulle le cite dans ses mémoires et met en exergue son rôle de fédérateur pour rallier l'Afrique centrale à son combat : « Il fut le roc autour duquel se rallièrent et se réconfortèrent les volontés ». Adolphe Sicé fut en contrepartie condamné à mort par contumace par le Régime de Vichy.

 

sice-adolphe-1941-de-gaulle

De Gaulle décorant Sicé en 1941 à Brazzaville

 

En juillet 1941, le médecin général Sicé occupe les fonctions de Haut-commissaire de l'Afrique Equatoriale pour le compte de la "France Libre". Il est fait Compagnon de la Libération le 26 août 1941 en recevant sa décoration des mains du Général de Gaulle à Brazzaville.

Dans le cadre de ses fonctions de Haut-commissaire, il fait agrandir l’aérodrome de Pointe-Noire pour permettre aux bombardiers américains de s’y poser au moment des négociations franco-américaines sur l’utilisation des bases militaires françaises libres. 

 

sice-adolphe-medecin-general

Le Médecin-Général Adolphe Sicé (1885-1957)     

 

Prenant sa retraite en 1945, il devient peu après Président de la Croix Rouge. L'hôpital de Pointe-Noire porte donc à bon escient le nom d'un homme qui œuvra dans le domaine de la Santé et qui fit preuve d'un engagement humain et politique au cours d'une des périodes les plus sombres de l'Histoire de France.

 

 

hopital-sicé-pointe-noire-2012

Hôpital Sicé de Pointe-Noire (2012)

 

L'hôpital du centre-ville porte toujours le nom du médecin français. Le bâtiment "historique" devenu trop petit s'est vu rallongé d'une aile "moderne". D'autres constructions ont vu le jour au fil des décennies sur le site de l'établissement de soins.


Sources :

http://www.ordredelaliberation.fr

http://www.france-libre.net   

Partager cet article

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Pointe-Noire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Fabrice au Congo
  • Le blog de Fabrice au Congo
  • : Carnets de voyages au Congo-Brazzaville, principalement à Pointe-Noire, mais aussi dans d'autres régions du Congo, agrémentés de photos, d'informations culturelles et touristiques et d'impressions personnelles.
  • Contact

Recherche

Catégories