Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 14:30

En fait, c'est le premier étage du bâtiment du Club Nautique qui a été rasé ! Il ne reste plus que le rez-de-chaussée ouvert à tout vent...

 

pointe-noire-nautique-detruit-2012

Vestige du Club Nautique, vue côté avenue (décembre 2012)

 

C'était l'une des rares constructions de l'époque coloniale présente sur cette partie de la Côte Mondaine. Les anciens ponténégrins ont de nombreux souvenirs dans ces lieux.

 

pnr-club-nautique-1961

Le club nautique en 1961 (photographie - Auteur inconnu)

 

Le petit bâtiment initial avait été agrandi par l'adjonction d'une aile, à l'opposé de la terrasse.

Plus récemment, un restaurant avait été aménagé et la terrasse couverte permettait de manger avec vue sur la baie. La cuisine avait pris place à l'étage dans le vieux bâtiment. Le soir, c'était particulièrement sympa avec les lumières de la ville et du port.

 

Pointe-noire-club-nautique

Club Nautique de Pointe-Noire vers 1965 (© Julian Charles)

 

Le "club privé" (comme le rappelle une pancarte visible sur l'ancienne photo ci-dessus) a réjoui par ses activités plusieurs générations !


Je ne comprends pas pourquoi on a détruit uniquement l'étage. Le rez-de chaussée est-il simplement en sursis ? Un vigile monte la garde, assis sur une chaise, sur l'ancienne plate-forme qui accueillait le restaurant. S'agit-il de surveillance du domaine maritime, à proximité du futur chantier ?

 

club-nautique-detruit-rdc-2012 

Vestige du Club Nautique, vue côté plage (décembre 2012)

 

Le hangar à bateaux est toujours là et les activités nautiques semblent se poursuivre juste à côté.

 

Je montre à Aurélien le remarquable ficus centenaire (cf La Côte Mondaine ) qui se trouve à proximité immédiate du bâtiment du Club Nautique.

Je suis inquiet quant à son avenir... L'extension de la zone portuaire va aller jusqu'où ??

 

cote mondaine nautique-2009 

Club Nautique et son restaurant en 2009

 

Même si je ne connais la ville que depuis 4 ans, cela est triste de voir ce lieu autrefois agréable radicalement transformé.

 

cote-mondaine-club-nautique-rasé

Club Nautique arasé en 2012...

 

Mais je ne suis pas au bout de mes (mauvaises) surprises...

Partager cet article

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Pointe-Noire
commenter cet article

commentaires

Charles 28/02/2013 00:31


Bonsoir,


C'est vrai ! Les vestiges de la vieille Indochine subsistent encore. La rue Catinat, le Continental, le Majestic, la cathédrale sont encore bien entretenus.


J'ai le souvenir, dans les années 50, de ces rapatriés d'Indochine débarquant en Afrique, où ils étaient totalement dépaysés. Certains et notamment les commandants de
cercles étaient accompagnés de leurs épouses Indochinoises, elles semblaient avoir quitté le paradis pour des terres "sauvages" et inconnues. Un vrai choc des civilisations !

Fabrice 28/02/2013 19:30



Autre lien indirect avec l'Indochine, le photographe Hoa-Qui qui est originaire du Vietnam. Depuis 1949, les deux tiers des cartes de cet éditeur ont été consacrées à l'Afrique, dont de
nombreuses prises de vue du Congo.



Yves Domzalski 15/01/2013 16:07


Non contente de s'attaquer au genre humain, la "malédiction du pétrole" s'attaque même à l'architecture...Pauvre Club Nautique dont les murs ne pourront même plus parler (ils en auraient pourtant
eu à raconter les pauvres!).


A ma connaissance, de toutes les anciennes colonies françaises, c'est essentiellement le Vietnam qui respecte et met en valeur ce qu'il considère, trés intelligemment comme SON patrimoine
architectural...Pour ceux qui ne connaissent pas, allez donc faire par exemple un petit tour à Hanoï!


Pour le reste, merci Fabrice pour la qualité de ce blog auquel je souhaite longue vie comme à vous même! Sawasdee kap! (non, ça n'est ni du vili et encore moins du munukutuba);

Fabrice 15/01/2013 21:31



Des Congolais m'ont dit que les Sénégalais conservaient mieux leur patrimoine qu'eux !


La culture traditionnelle de l'habitat éphémère, et la volonté aujourd'hui de faire à tout prix du neuf et du clinquant, sont deux facteurs négatifs pour la conservation du bâti ancien.


Je ne connais pas le Vietnam, qui sait, un jour...



Charles 13/01/2013 18:54


Bonsoir,


Plus loin, se trouvait la maison coloniale de Mr. Trouyet (Pas certain de l'orthographe), un ancien grand personnage de Pte-Noire. Sa fille travaillait à la librairie Paillet. De
l'autre coté de l'avenue, la scierie de Mr. Menant, qui circulait en ville au volant d'une vieille Studbaker ... En poursuivant on arrivait au lycée Victor-Augagneur ...


Souvenirs ., souvenirs.,


J Charles

Fabrice 13/01/2013 22:25



Nostalgie quand tu nous tiens !



Présentation

  • : Le blog de Fabrice au Congo
  • Le blog de Fabrice au Congo
  • : Carnets de voyages au Congo-Brazzaville, principalement à Pointe-Noire, mais aussi dans d'autres régions du Congo, agrémentés de photos, d'informations culturelles et touristiques et d'impressions personnelles.
  • Contact

Recherche

Catégories