Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2011 6 18 /06 /juin /2011 11:45

Après Notre-Dame, je bifurque à droite pour rejoindre l'avenue Ngouedi. Elle est beaucoup plus calme qu'en semaine, où règne une agitation liée aux chantiers environnants, à la circulation intense, aux commerces et autres petites boutiques, aux laveurs de voiture... On construit par exemple au bout de cette rue, à l'angle de l'avenue de Gaulle, un grand bâtiment qui est le futur Consulat du Bénin à Pointe-Noire.

 

Ce qui m'a toujours épaté dans cette avenue, ce sont les pépinières. Sur le bas côté, on trouve en effet, sans aucune séparation de la chaussée, de multiples plants cultivés. L'aspect pratique, c'est la proximité du ruisseau qui permet d'arroser les plantations. L'eau sert aussi pour les laveurs de voiture, installés de l'autre côté.

 

avenue-ngouedi-pepinieres

Pépinières le long de l'avenue Ngouedi

 

J'avais demandé à mon chauffeur si les plantes n'étaient pas volées, la nuit ou le week-end, étant donné l'absence totale de protection. Mais il m'a assuré que non. Ces mini-pépinières du centre-ville sont respectées.


Quittant l'avenue bordée d'arbres aux feuilles poussiéreuses, je retrouve l'avenue Loango. Après les barrières bloquant la circulation et gardées par quelques policiers, j'arrive à la manifestation qui a commencé.     

 

boulevard-loango-fête

Manifestation festive Boulevard Loango    

 

On diffuse une musique entraînante et forte. Face à un stand, des groupes de danseurs, pour la plupart portant un T-shirt jaune, s'activent.

 

boulevard-loango-danse-MTN

Concours de danse

 

C'est un concours de danse organisé par un opérateur téléphonique. Eh oui, comme souvent les manifestations gratuites sont sponsorisées. Le T-shirt est offert... L'eau Mayo est aussi de la partie. Je ne sais pas quelles sont les règles et ce que l'on gagne. J'observe quelques instants et je poursuis ma route.

 

Je coupe par le village des artisans, traversant un fossé et sautant par dessus quelques ordures. Inévitablement, on cherche à me vendre quelque chose, des peintures de petit-format. Je décline l'offre. Après deux heures de balade, me voilà de retour au Derrick.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Pointe-Noire
commenter cet article

commentaires

Julia Makossombo 09/08/2013 12:54


Qui va voler des plantes au Congo ? Rares sont les congolais qui s'intéressent aux plantes. Il y en a tellement et à foison.

Fabrice 09/08/2013 19:35



Vision d'occidental !



Présentation

  • : Le blog de Fabrice au Congo
  • Le blog de Fabrice au Congo
  • : Carnets de voyages au Congo-Brazzaville, principalement à Pointe-Noire, mais aussi dans d'autres régions du Congo, agrémentés de photos, d'informations culturelles et touristiques et d'impressions personnelles.
  • Contact

Recherche

Catégories