Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 19:00

Nous arrivons nuitamment en taxi devant les grilles de l'hôpital Sicé. Patrice lance au garde de faction "Délégué médical ! " ce qui nous ouvre facilement les portes.

Je ne connais pas du tout les lieux et je suis Patrice. A notre droite, je vois un appentis sous lequel s'entasse les familles. On patiente là, sans doute en attendant la guérison d'un proche. Je pense qu'on y dort aussi.

 

Un nouveau garde nous ouvre une autre grille et nous cheminons dans les couloirs crasseux de l'hôpital. Nous entrons dans une triste chambre où Rosine est seule. Elle nous dit avoir choisi le lit le moins sale des trois...

L'accouchement a été difficile et Rosine est déprimée. Patrice m'a raconté que sa femme a accouché dans une "clinique" de quartier mais qu'elle a fait une hémorragie. Dans l'incapacité de faire une tranfusion, l'établissement l'a envoyé vers l'hôpital public. Mais c'est Patrice qui a joué les ambulanciers en transportant sa femme dans un taxi et en tenant lui-même une perfusion !! Il a eu très peur car Rosine perdait connaissance.

 

Fort heureusement, aujourd'hui la maman et le bébé vont bien. C'est une petite fille qui se prénomme Paule.

 

patrice-paule-naissance

Le bébé Paule

 

J'hallucine quant aux conditions sanitaires de l'hôpital. Je vois deux cafards courir sur le lit d'à côté et peu après... une souris me passe entre les jambes !! Misère...

Maigre consolation, la petite Paule est quand même protégée la nuit par une moustiquaire. Je prends deux photos souvenir du bébé agé de 1 jour. Au moment de partir, Patrice demande si "ça va aller". Rosine répond oui, mais le coeur n'y est pas...


Nous reprenons le couloir et j'ai l'impression d'entendre mon prénom. Nous nous approchons de la sortie et rebelote, je crois entendre qu'on m'appelle. C'est le fils de Patrice, Christ Laurey, caché sous sa capuche, qui nous attend dehors ! Nous retrouvons aussi Geneviève, la soeur de Rosine, qui va aller tenir compagnie à sa frangine. Elle en a bien besoin.

Mais la contrepartie, c'est d'emmener avec nous la fille de Geneviève, qui ne veut pas venir avec nous. La petite fille se débat et crie. Nous prenons de nouveau le taxi, pour nous rendre maintenant chez Patrice. Christ me dit "Elle n'est pas facile...". Je cherche en vain une ceinture de sécurité. Mais elle a disparu !   

Partager cet article

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Pointe-Noire
commenter cet article

commentaires

Julia Makossombo 08/08/2013 22:09


Les malades à l'hôpital sont gardés par leur famille. C'est absolument nécessaire. En cas de besoin d'un médicament urgent, il faut bien que quelqu'un puisse courrir à la pharmacie.

Fabrice 09/08/2013 08:03



Je comprends, mais c'est perturbant pour un Européen, car les médicaments sont pour nous compris dans le prix de l'hospitalisation.



Julia Makossombo 08/08/2013 22:07


Quelle bout de choux la jolie petite Paule. Félicitation aux heureux parents.

Fabrice 09/08/2013 08:01



Elle a bien grandi depuis la petite Paule !



Julia Makossombo 08/08/2013 22:05


Etre malade au Congo est un luxe. Toutefois, ceux qui travaillent bénéficient de prise en charge allant de 40 à 100 % fonction de la Convention Colective.


L'automédication existe à grande échelle car une consultation est bien chère. Elle va de 5000 à 35 000 F.CFA On s'en passe souvent.


Ce qui est plus grave est l'automédication avec des "médicaments" de contrebande qu'on vend dans la rue. Origine de ces médicaments : le Nigéria mais aussi l'Europe qui écoule ainsi ses
stocks d'invendus périmés.

Fabrice 09/08/2013 08:01



Oui, c'est une situation sanitaire très difficile. Les médicaments contrefaits proviennent aussi d'Asie.



caramel au lait 22/12/2011 19:31


D'accord... La phrase prétait à confusion.


 

caramel au lait 20/12/2011 14:07


Ce qui peut être dangeureux, l'auto médication a ses limites...

Fabrice 20/12/2011 19:31



Non, non, c'est sur prescription d'un médecin de l'hôpital.



caramel au lait 14/12/2011 19:50


Oui, c'est souvent que le public pâtit du manque de moyens, cela semble universel il faut croire...


Je me demande à combien se chiffre une consultation simple là bas ?


J'imagine que les frais médicaux sont au dessus des moyens de pas mal de Congolais en effet. Surtout que si je me rappelle bien il n'y a pas de sécu ?

Fabrice 17/12/2011 00:28



Non, pas de Sécu. On doit souvent aller acheter les médicaments pour être soigné.



caramel au lait 13/12/2011 18:40


Seigneur, l'asepsie est inexistante quelle malheur. Tous les hôpitaux sont ainsi ou juste cet établissement là ?


J'imagine que s'il y a des établissements privés, les conditions sont peut-être meilleures...(?)

Fabrice 13/12/2011 22:14



J'ai bien peur que tous les hôpitaux publics soient dans le même état. Il y a des établissements privés de plus ou moins bonne qualité. Tout le monde n'a pas les moyens de se soigner correctement
au Congo !



Présentation

  • : Le blog de Fabrice au Congo
  • Le blog de Fabrice au Congo
  • : Carnets de voyages au Congo-Brazzaville, principalement à Pointe-Noire, mais aussi dans d'autres régions du Congo, agrémentés de photos, d'informations culturelles et touristiques et d'impressions personnelles.
  • Contact

Recherche

Catégories