Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 12:00

A la clinique, je discute avec Olivier de l'éventualité d'aller ensemble aux gorges de Sounda dimanche. Il n'a pas confiance dans son 4x4, parait-il un peu fatigué. La route n'est pas en bonne état étant donné que de nombreux grumiers passent par là... et que la fréquentation avait augmenté pendant les travaux de la RN1 (fermée alors aux grumiers).

Pour l'instant, je n'ai pas encore de véhicule, ni même de téléphone. Vers 12h45, je retrouve Manu qui part à la quête justement d'un 4x4. Il s'avère que mon téléphone ne tient pas la charge... la batterie est déformée et ce n'est pas bon signe ! Elle est HS et il faut la changer.

 

Nous empruntons l'avenue Ngouabi et au niveau du nouveau rond-point recouvert de pavés gris (intersection avec l'avenue Linguissi Pembellot), bifurquons vers le gendarmerie. Des barrières oranges toutes neuves équipent le passage à niveau. Mais il parait qu'elles ne fonctionnent pas... L'automatisme de l'abaissement quand le train arrive n'est sans doute pas au point.

L'avenue des manguiers (ou de la gendarmerie) bitumée donne un nouveau visage au quartier. Elle était encore en travaux lors de mon dernier séjour. L'horrible piste cahoteuse a cédé la place à un beau ruban d'asphalte.

 

pointe-noire-avenue-manguiers

Avenue des Manguiers : ça roule !

 

Manu me laisse dans un lieu connu, le restaurant "Sous les manguiers". Je commande pour respecter la tradition, un likouf grillé, avec des bananes frites.

Il fait chaud, mais un petit vent frais vient par instant rafraichir l'air sous la paillote. Le service est assez lent, mais je suis préparé... Il n'y a pas de savon dans les toilettes, et ça c'est moins sympa.

 

resto-manguiers-likouf

Likouf grillé

 

Quelques vendeurs ambulants tentent de faire du commerce (CD, DVD en lingala comme "La vie plus belle", chaussettes, montres...). Ils proposent les articles, mais ne sont pas insistants. 

Je suis le seul mundele de l'assistance. Un couple déjeune à côté de moi. Plus tard, trois douaniers s'installent à la grande table.

Enfin, mon plat arrive ! Les bananes frites sont délicieuses. Avec une petite bouteille d'eau, la note est de 8 500 FCFA (environ 13 euros). 

 

resto-manguiers-paillote

Paillote sous le manguier

 

Vers 14h30, Manu me prend au passage. En sortant par la porte de derrière le restaurant, je remarque un avocatier chargé de fruits.

Je retrouve dans le véhicule, Honoré, l'autre sympathique chauffeur avec lequel nous étions partis à Dolisie. Manu me donne la nouvelle batterie qu'il a achetée pour moi (4 000 FCFA). Mon téléphone a été réactivé par MTN, mais il faut attendre un peu que cela soit effectif sur le réseau.

Pour la quête de véhicule, celui vu aurait un problème de frein à main... A suivre !

Partager cet article

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Pointe-Noire
commenter cet article

commentaires

Anne 03/06/2012 16:54


Bonjour Mr Fabrice!


Je m'excuse d'avoir confondu votre nom!


Oui le lac Kitina se trouve donc bien avant Mfilou, j'ai aussi vérifier sur la carte car je ne connaissais pas Mfilou. Il n'y a aucun village entre Louvoulou et celui du Lac Kitina, hormis
quelques campements près de champs de plantations...A Louvoulou il faut demander comment aller au lac, moi non plus je n'ai jamais entendu prononcer le nom Kitina bien qu'il doit être
connu tout de même...J'espère que cette piste sera toujours accessible aux "touristes", cétait même la crainte des gens de Louvoulou qui ont  des champs le long . La dernière fois que j'ai
promené le long de cette piste, elle était tout juste en cours de rénovation alors que c'était la pleine saison des pluies...et ça ressemblait alors plutôt à du saccage
qu'autre chose donc...Enfin maintenant ça va. J'étais attristée pour ce lieu et pour les populations concernées par cette exploitation.


Je continuerai de suivre votre blog fort intéressant!

Fabrice 03/06/2012 17:20



Pour le prénom, ce n'est pas très grave !


Espérons que le site du lac Kitina reste toujours accessible et ne soit pas trop massacré... Bonnes lectures !



Anne 02/06/2012 10:49


Bonjour Mr Patrice,


Tout d'abord bravo pour votre blog que j'avais découvert avant d'aller séjourner à PNR.


Je voulais vous dire, qu'à défaut de vous rendre aux gorges de Sounda...il y a un autre endroit qu'il faut se dépêcher d'aller voir avant qu'il ne soit gâté par l'exploitation
pétrolière et que ses habitants soeint priés de quitter leur terre...: C'est le lac Kitina! Je vous suggère d'y aller par Louvoulou, depuis ce village il y a environ 30kms. Avant la piste qui y
menait était très abîmée et il y avait 16 petits ponts à passer. Mais maintenant la piste a été rénovée par et pour les besoins de la cie pétrolière qui va exploiter là bas (je ne la
nommerai pas mais vu que ce sont des sables bitumineux on peut déjà présager la pollution). C'est une petite virée symapthique, il y a des pêcheurs au lac. Prenez à gauche du marché de
Louvoulou, passez un 1er pont tout neuf en métal et ensuite on peut dire que c'est toujours tout droit. Demandez sinon au chef de village de Louvoulou si vous voulez un "guide". Si ça vous tente
ne tardez pas à le faire...


Amicalement.

Fabrice 02/06/2012 15:11



Bonjour Anne,


Merci à vous de lire mon blog ! Petit détail, mon prénom est... Fabrice.


J'ai pu aller le week-end d'après aux gorges de Sounda, et je suis donc passé à Louvoulou. Mais je n'ai pas entendu parler du lac Kitina. J'ai vu sur une carte qu'il se situait avant Mfilou. Je
retiens donc l'idée de balade. Malheureusement, je ne sais pas si je pourrais y aller avant le début de l'exploitation des sables bitumeux. 


L'opérateur pétrolier qui a obtenu le permis d'exploitaiton promet un strict respect de l'environnement... Mais les techniques employées (interdites récemment en France) conduisent effectivement
à penser que l'impact environnemental ne sera pas négligeable.



Présentation

  • : Le blog de Fabrice au Congo
  • Le blog de Fabrice au Congo
  • : Carnets de voyages au Congo-Brazzaville, principalement à Pointe-Noire, mais aussi dans d'autres régions du Congo, agrémentés de photos, d'informations culturelles et touristiques et d'impressions personnelles.
  • Contact

Recherche

Catégories