Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 12:00

La ville de Pointe-Noire s'est progressivement constituée dans les années 1920-1930 autour de son quartier "européen" au fur et à mesure où les infrastructures (gare, port, hôpital...) voyaient le jour et où la population augmentait. Au Nord, la ville "indigène" prenait place peu à peu, accueillant notamment les ouvriers des différents chantiers.

Sur l'avenue de Gaulle, au coeur de la ville, se trouve la place Raphaël Antonetti, du nom du Gouverneur de l'Afrique Équatoriale Française de 1924 à 1934 (cf Pointe-Noire colonial : la villa Antonetti ).

 

01-place-antonetti-aerienne

La place Antonetti vers 1950, vue du ciel, dos à l'océan Atlantique (carte postale)

 

Je n'ai pas trouvé de date précise pour la dénomination de cette place. Je présume que c'est postérieur au décès de Raphaël Antonetti en 1938, sans doute entre 1945 et 1950. Face au rond-point en demi-lune, un monument en hommage au controversé Gouverneur a été érigé. Encadré par deux obélisques blancs, un buste de dimension modeste trône ainsi au centre de la place (cf Premier week-end à Pointe-Noire (suite) ).

 

02-buste-Antonetti-branly

Buste d'Antonetti, Gouverneur de l'AEF (sculpteur C. A. Leroy © Musée du Quai Branly)

 

 

Cette place, lieu de vie et d'échanges, a marqué la mémoire des ponténégrins. Au début des années 1950, on y trouvait le magasin "Parisangha" (du nom de la rivière Sangha, dans le nord du Congo).

 

02-place-antonetti-1953

La Place Antonetti en 1953 avec à droite, le magasin "Parisangha" (carte postale)

 

Le Parisangha a succédé à une succursale de la CCSO (Compagnie Concessionnaire Sangha-Oubangui), dont on voit les quatre lettres en haut du bâtiment, sur les clichés les plus anciens.

 

 

03-place-antonetti-pointe-noire

Place Antonetti, avenue Poincaré et BBA (carte postale vers 1950)

 

A l'angle de l'Avenue Poincaré, occupant le centre de la place, on trouvait la "BBA" (Banque Belge d'Afrique). C'était une filiale de la Banque de Bruxelles, fondée en 1929, principalement implantée chez les voisins du Congo Belge, puis progressivement dans d'autres pays d'Afrique.

 

 

A l'autre angle de la place, se trouvait le singulier bâtiment du marché. Avec ses deux tours carrées et son porche, il avait un peu l'allure de l'entrée d'un château-fort ! 

 

04-place antonetti-marché-1944

Le marché de Pointe-Noire en 1944 (© CAOM Germaine Krull)

 

Mais à part les deux courtes ailes, sans étage, accolées aux tours, il n'y avait derrière rien d'autre qu'une esplanade de terre sableuse.


 

 05-place-antonetti-pointe-noire

Place Antonetti, avec à gauche le marché et à droite le Parisangha (carte postale vers 1955)   

 

Sans doute ce marché de proximité permettait-il aux européens d'éviter de se rendre dans la "cité indigène", où se trouvait un autre marché. La ségrégation d'habitat était de mise et le plan de la ville avait été constitué de manière à pouvoir facilement "couper les ponts", au sens propre du terme. Il était à cette époque aisé de contrôler les éventuels mouvements de population par le passage obligé du pont sur la Tchinouka, situé entre les deux parties de la ville.


Partager cet article

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Pointe-Noire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Fabrice au Congo
  • Le blog de Fabrice au Congo
  • : Carnets de voyages au Congo-Brazzaville, principalement à Pointe-Noire, mais aussi dans d'autres régions du Congo, agrémentés de photos, d'informations culturelles et touristiques et d'impressions personnelles.
  • Contact

Recherche

Catégories