Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2011 7 12 /06 /juin /2011 20:00

Finalement, je ne trouve pas cette route en meilleur état que l'autre. Simplement, la distance à parcourir sur des pistes défoncées doit être un peu moins importante (environ 40 km). Justement cela se corse... A l'approche d'un passage difficile, nous descendons de notre véhicule. Manu envoie en éclaireur Fred pour repérer la traversée d'une zone humide. Et nous tombons sur un véhicule de couleur noire, que nous n'avions pas vu au départ, embourbé jusqu'à la portière !

Le luxueux 4x4 piloté par un libanais est en mauvaise posture. Impossible de se sortir seul du bourbier. Manu quant à lui arrive de justesse à passer à droite sans s'embourber. Ouf !

Comme je suis arrivé "discrètement" à pied dans la pénombre, quand on découvre ma présence, j'ai droit à la réflexion d'une jeune femme : "T'as vu, j'y crois pas !". Je ne suis accompagné que de congolais et sans doute est-elle surprise par la présence d'un Blanc, tout seul ? Ils sont de leur côté 4 ou 5 dans le 4x4.

 

vehicule-embourbé-congo

Véhicule embourbé (photo d'illustration © dany masson)

 

Je serre la main du conducteur qui m'explique qu'il vient lui aussi des chutes de la Loufoulakari. Il demande logiquement si on peut le tirer avec une corde. Je demande l'avis à Manu, qui refuse. Cela doit être assez délicat à faire et il avance comme arguments le manque de carburant (la jauge ne marche pas, et nous n'avons pas fait de provision depuis le matin au péage de Nganga-Lingolo) et le fait d'un roulement cassé. Tiens, il me l'avait caché. C'était cela le bruit bizarre dans la roue !

Un peu désolé, je me range derrière l'avis de mon chauffeur et propose quand même d'emmener quelqu'un. S'il y a une personne fragile (enfant, personne âgée...) ou désireuse d'aller chercher du secours, on peut toujours la sortir de là. Mon intercoluteur explique que des amis sont partis de Brazzaville pour venir les chercher mais... qu'ils sont à leur tour tombés en panne, avant d'arriver ici !!

La jeune femme que je devine dans l'obscurité exprime son ressentiment : "C'est pas possible, il va nous laisser comme cela !". Le conducteur libanais prend l'épidose avec plus de philosophie "Laisse tomber, il fait ce qu'il veut !".

 

Nous reprenons notre route en espérant ne pas connaître une telle mésaventure. Nous croisons quelques kilomètres plus loin trois hommes à pied, au milieu de nulle part. Ce sont les amis venus au secours des embourbés ! Nous échangeons quelques mots, mais difficile de leur dire à quelle distance du but ils sont. Peu après, nous trouvons leur 4x4 soigneusement rangé au bord de la piste. Le moteur s'est parait-il arrêté d'un seul coup, impossible de redémarrer...

Quelques kilomètres encore et nous croisons cette fois un gros véhicule chargé de policiers, qui vient au secours des "naufragés". Manu essaye d'expliquer la situation, mais ne maitrise pas bien la langue (laquelle ?) et demande alors à l'un de nos passagers de préciser la situation. Nous confirmons en tout cas leur présence effective sur cette route. C'est dingue, à l'aller nous n'avons pas croisé un seul véhicule et pour ce retour de nuit, c'est le troisième.

 

Je commence à trouver la piste interminable, d'autant plus que le mal au ventre me reprend. Les trous, les bosses, les secousses s'enchainent, la végétation défile dans la lumière des phares, parfois les cris de nos passagers fusent à l'arrière quand le choc est trop fort. Quand va t-elle arriver cette route goudronnée ??!

Partager cet article

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Pool
commenter cet article

commentaires

Julia Makossombo 08/08/2013 00:07


Je suppose que Manu parle munukutuba. Les policiers parlent lingala.

Fabrice 08/08/2013 07:52



Je suppose aussi !



Présentation

  • : Le blog de Fabrice au Congo
  • Le blog de Fabrice au Congo
  • : Carnets de voyages au Congo-Brazzaville, principalement à Pointe-Noire, mais aussi dans d'autres régions du Congo, agrémentés de photos, d'informations culturelles et touristiques et d'impressions personnelles.
  • Contact

Recherche

Catégories