Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 août 2010 7 15 /08 /août /2010 11:00

A son tour, le Congo a eu droit à son grand défilé à Brazzaville pour le cinquantenaire de son Indépendance, sur le boulevard du général Alfred Raoul (éphémère Président de la République... même pas quatre mois, fin 1968 !).

On retrouvait une bonne partie des chefs d'Etat africains invités au 14 juillet à Paris et d'autres de pays voisins ou amis du Congo (Angola, Zambie, Sao Tome et Principe, Cap Vert).

 

En ce dimanche 15 août, le défilé du cinquantenaire était à la fois civil et militaire

 

50ans-congo 1

Défilé civil

 

Devant la tribune officielle, l'aspect général est à la fois coloré et martial.

 

50ans-congo 2

 

C'est de l'ordre de 5 000 militaires qui ont été passés en revue sur le Boulevard des Armées.

 

50ans-congo 3

 

Quelques militaires français ont défilé aux côtés des troupes congolaises, et des soldats d'autres pays d'Afrique. Par contre, le Chef d'Etat français n'a pas fait le déplacement. Ironie de l'histoire, il a préféré poursuivre ses vacances dans le sud de la France... au Cap Nègre.

Mais il est vrai que s'il avait choisi de se rendre aux cérémonies de l'indépendance des 14 anciennes colonies, il aurait passé la moitié de l'année en Afrique. Pour ne vexer personne, il n'a participé à aucune d'entre-elles.

C'est Gérard Larcher, le Président du Sénat, numéro deux (plutôt théorique) de l'Etat qui représentait la France au Congo.

 

50ans-congo 4

 

Le Chef suprême des Armées (sic) du Congo présidait bien sûr la cérémonie, aux côtés de son épouse Antoinette.

 

50ans-congo 5

Le président du Congo en tribune officielle

 

D'aucuns n'ont pas manqué de souligner le faste déployé et déplorer l'argent dépensé pour un pays où une majorité de la population vit dans la misère.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Découverte du Congo
commenter cet article

commentaires

Ya Sanza 27/09/2010 11:09



En quoi le nom d'Alfred Raoul, qui fut brièvement président de la république du Congo rappelle-il la colonisation ?


Alfred Raoul (15 décembre 1938 - 16 juillet 1999), général de son état fut le premier Saint-Cyrien congolais.


Il a occupé plusieurs postes dans son pays, le Congo-Brazzaville.


Le général Alfred Raoul occupa les postes de premier ministre puis président de la république du Congo. Il fut plusieurs fois ambassadeur (Benelux, Egypte...), dirigea la compagnie sucrière SUCO,
la Banque Nationale de Développement du Congo (BNDC)...


Il est marié à Émilienne Raoul née Matingou, actuelle ministre des Affaires sociales et de la solidarité du Congo- brazzaville.Il est à l'origine du boulevard des armées qui porte aujourd'hui son
nom.


Grand amateur des arts, il jouait à plusieurs instruments de musique (guitare, saxophone, ...).


Il est mort en France et enterré à Pointe-Noire.


Il t'aurait suffit de consulter Wiki.



Fabrice 27/09/2010 21:31



J'ai écrit cet article rapidement et je me suis laissé abuser par son nom aux consonances franco-françaises. Merci pour ta vigilance, l'erreur est réparée !



Présentation

  • : Le blog de Fabrice au Congo
  • Le blog de Fabrice au Congo
  • : Carnets de voyages au Congo-Brazzaville, principalement à Pointe-Noire, mais aussi dans d'autres régions du Congo, agrémentés de photos, d'informations culturelles et touristiques et d'impressions personnelles.
  • Contact

Recherche

Catégories