Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2011 3 08 /06 /juin /2011 20:00

Ma chambre donne sur les terrains de tennis et les projecteurs restent allumés tard... Je maudis ce satané rideau éloigné du mur ! Pourquoi ne pas avoir mis des rideaux opacifiants ou mieux des volets ?

Le matin, je me réveille au lever du soleil, qui monte face à ma fenêtre. Spectacle toujours agréable et différent sous l'équateur. En quelques minutes, le jour fait son apparition.

 

lever-soleil-pointe-noire

Lever de soleil près de la Côte Mondaine

 

Premier petit déjeuner sous la paillote du restaurant. Il n'y a plus de pain ! Les premiers ont tout mangé. Des crêpes feront l'affaire. C'est sympa en saison sèche de faire le trajet extérieur depuis la résidence, mais en saison des pluies ce doit être pénible... Même si ce n'est pas loin, c'est suffisant pour être saucé !

 

Départ vers le CMS pour confirmer le planning avec Olivier, faire le point, envoyer les mails de confirmation aux personnes conviées. On doit aussi m'envoyer en mer vendredi...

Puis vers 10h, je file à la Base Industrielle (la "BI" pour les intimes, à ne pas confondre avec... l'abbaye). L'installation du nouvel outil de connexion n'est toujours pas opérationnelle. Agaçant... A la pause déjeuner, je finalise le document technique à suivre pour la mise à jour, à la demande du chef de projet, Freddy. Je retrouve François, un chauffeur que j'avais eu brièvement comme "pilote" lors d'une précédente mission. Il ne me calcule pas tout de suite... Je lui rappelle la photo prise sous le wharf (cf Jour de départ : plage et adieux ). Il s'en souvient et me dit que "Monsieur Fabrice" avait raison de lui conseiller de ne pas rester trop longtemps sous le wharf, car la partie à cheval sur le rivage s'est depuis effondrée. Les piliers d'acier ont fini par être rongés par l'océan.


L'après-midi, c'est la ou plutôt les mises à jour qui s'enchaînent. Il faut aussi s'occuper de la formation de demain. Les postes de la salle de formation n'ont pas été déclarés et il faut utiliser une procédure d'urgence afin qu'ils soient reconnus sur le "bon" réseau... Sinon, je ne pourrai rien faire !

Bref, on ne s'ennuie pas. En fin d'après-midi, retour au CMS pour finaliser les paramétrages des utilisateurs, nouvelle version, et faire quelques tests. Le poste du bureau de passage ne fonctionne pas... Perte de temps. Olivier me trouve un autre poste dans la salle de soins. J'informe au passage les infirmiers qu'il faut se connecter désormais avec son IGG. L'un d'eux essaye désespérément d'accéder au système avec son ancien login... Avec tout ça, je termine à 19h45.


Il est temps de se changer les idées en dînant avec Jean-Luc "Chez Denise" ! C'est un retour dans un restaurant sympa (cf Chez Denise... bon anniversaire Olivier !) et une découverte pour mon accompagnateur.

Comme d'ordinaire, on a droit à la bise de la patronne en arrivant. Cela peut surprendre certains hôtes mais ne me dérange pas. Nous dégustons des langoustes (de petite taille car les grosses partent parait-il ailleurs) avec un Saint Nicolas de Bourgueil. Normal pour deux tourangeaux. Très raisonnables cependant... seulement une demi-bouteille ! Jean-Luc trouve le cadre très agréable, la décoration et les serveurs et serveuses "en livrée africaine" sont du meilleur effet. Petite déception, il n'y a plus de musiciens. Bien que la carte indique encore "piano bar".

Jean-Luc espère enfin avoir son visa longue durée pour résider au Gabon et s'installer avec sa famille. Il est en "exil forcé", en célibataire au Congo depuis 3 mois... Fin du suspense pour la fin de semaine ! Je n'ai pas mon appareil photo (nous sommes venus directement de la clinique) et donc pas de cliché souvenir. A la sortie, les mendiants handicapés, fidèles au poste, attendent toujours une petite pièce...


Retour à la résidence. Les gardes de la Scab m'informent que des vendeurs d'antiquités sont passés pour me voir. C'est partie remise. Au Derrick, une animation musicale, dans le cadre je crois de la course "Moho Bilondo", disperse ses notes dans la nuit ponténégrine. Elle s'arrêtera heureusement assez tôt pour ne pas perturber ceux qui veulent dormir.

Enfin, je vois très brièvement Manu qui me confirme l'achat des billets d'avion. Il me les confie, de peur de les perdre ! L'expédition du week-end prochain est donc confirmée.

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Pointe-Noire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Fabrice au Congo
  • Le blog de Fabrice au Congo
  • : Carnets de voyages au Congo-Brazzaville, principalement à Pointe-Noire, mais aussi dans d'autres régions du Congo, agrémentés de photos, d'informations culturelles et touristiques et d'impressions personnelles.
  • Contact

Recherche

Catégories