Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2010 1 24 /05 /mai /2010 16:30

Après le petit détour "touristique" à Loandjili, nous reprenons notre véhicule pour aller en direction du centre de Pointe-Noire. Manu éteint la radio qui diffuse des avis d'obsèques.

Nous arrivons à un bar de plein air vers 17h30, à l'orée du quartier du Plateau. Nous prenons place autour d'une table. La discussion s'engage avec nos voisins et ils savent assez rapidement que nous arrivons tout juste de Dolisie. L'un d'eux prétend avoir fait le trajet en 4 heures. Avec la pause déjeuner et nos escales, nous avons mis environ 5h30 au retour. Un client accoudé au bar me demande si j'ai été "baptisé" avec la terre de Dolisie. Pas de problème, je montre mon pantalon qui comporte des traces de la terre ocre de la cité dolisienne et du Mayombe. Nous sommes tous bien poussiéreux !

 

Le retour à la "civilisation" fait que Manu répond à deux téléphones à la fois ! Tout au long de ces deux jours d'expédition, à tour de rôle, l'obsession de mes comparses était de savoir s'il y avait du réseau !! Le téléphone portable est devenu une vraie manie, au Congo comme ailleurs. Ainsi même au milieu du Mayombe, des pylônes ont été montés pour apporter une couverture réseau.

Chacun prend une bière, sauf Justice qui décide de boire du vin. On lui sert une bouteille de 33 cl en plastique dénommée "Fiesta". Gloups ! Je regarde l'étiquette et découvre avec dégoût qu'il s'agit d'un mélange de différents moûts d'Espagne... embouteillé à Pointe-Noire par la Sofapal. Les Européens envoient donc leurs résidus de mauvais vins en Afrique.

Justice me propose de goûter. Cela ne me dit rien du tout. Je lui explique que c'est du vin très médiocre, en tout cas pour moi. Justice tente de me convaincre que c'est du bon vin. Manu essaie de lui faire comprendre que c'est plutôt moi le "spécialiste"... Mais non, Justice n'en démord pas, c'est du bon vin !

Pourtant à une autre table, des congolais ont fait un choix différent, avec un vin (que je suppose français) dans une bouteille de 75 cl en verre. Manu me dit que parmi eux, il y a un cadre militaire. Des moyens financiers supérieurs permettent de s'acheter du meilleur vin !

 

Pour soulager un besoin naturel, il faut demander la clé des toilettes au comptoir du bar. Derrière la baraque, un petit bâtiment neuf abrite les WC, mais il s'agit en fait d'un simple trou au niveau du sol bétonné. Là encore, l'odeur émanant de la fosse est difficilement supportable...

 

Je finis ma bière. Manu me fait goûter une écorce achetée au marché de Dolisie, paraît-il efficace contre la diarrhée. Je croise les doigts, pour une fois tout va bien de ce côté.

La nuit commence à tomber. Manu me ramène à l'hôtel. La voiture commence à sentir la viande de brousse ! L'antilope d'Honoré doit commencer à fermenter un peu...

Je salue mes compagnons d'expédition et donne de quoi refaire les 3/4 du plein, comme convenu avec le loueur. Le 4x4 est très poussiéreux. Manu me dit qu'il le lavera demain avant de le rendre.

Manu et Honoré, moqueurs, m'expliquent qu'ils ne feront pas comme certains expatriés qui gardent leur véhicule sale pendant 8 jours, pour bien montrer qu'ils sont partis en brousse !


 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Pointe-Noire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Fabrice au Congo
  • Le blog de Fabrice au Congo
  • : Carnets de voyages au Congo-Brazzaville, principalement à Pointe-Noire, mais aussi dans d'autres régions du Congo, agrémentés de photos, d'informations culturelles et touristiques et d'impressions personnelles.
  • Contact

Recherche

Catégories