Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 octobre 2010 6 02 /10 /octobre /2010 20:00

A peine arrivé à l'hôtel, je tombe sur le vendeur Basile qui attend toujours. Comme il n'est pas agressif et a fait preuve d'une grand patience, je prends quand même un peu de temps pour voir ses "antiquités". Un singulier bracelet en pierre, finement sculpté, avec des têtes de jumeaux, retient mon intérêt. Basile me dit que c'est d'origine Tchokwé d'Angola (cf Sculpture : bracelet en pierre ).

Pendant que je discute sur le parking, je croise le garde Landry qui achève son service. Il me réclame sa photo ! Je l'avais en effet immortalisé en duo lors de mon dernier séjour (cf Samedi : "tour du propriétaire"). Je lui donne son cliché, il a de la chance, je l'ai sur moi. Landry me confirme que son collègue ne travaille plus à la SCAB.


Une jeune femme, perchée sur des talons hauts, s'approche de nous et semble intéressée par l'achat de trois petits masques. Elle demande à Basile de passer la voir après avoir terminé la négociation avec moi. Elle m'explique qu'elle est en charge de l'animation musicale, ce soir, à la paillote de l'hôtel. Je suis donc convié au spectacle. Pourquoi pas ? Je quitte Basile et refuse de voir deux autres vendeurs casse-pieds.

 

Après un peu de repos, je décide donc de dîner sous la paillote. Un petit orchestre (un batteur, un guitariste, un synthé) a pris place sur une estrade, au bout de la piscine. Le public est assez restreint. J'en profite aussi pour remettre au serveur Gaston quelques photos (cf Veille de départ : photos souvenirs et... papaye ). Il est très content.

 

L'animation musicale est de style variétés-pop-rumba passant de Patricia Kaas à James Brown et de Michel Sardou à Tracy Chapman, sans oublier l'inévitable chanson de l'Indépendance, "Félicité". La voix est agréable, juste et assez puissante. Des voisins de tablée reprennent en coeur les "Champs Elysées" de Joe Dassin, mais l'interprétation de l'orchestre manque de peps, faute de de trompettiste.

La chanteuse laisse le micro a un homologue masculin et passe de table en table, puis au bar pour tenter de vendre son album. J'accepte d'acheter un exemplaire (5 000 FCFA). La jeune femme me dit que le vendeur d'antiquités n'est pas venu la voir. Sans doute Basile a t-il cru que sa proposition d'achat n'était pas sérieuse et que c'était uniquement un prétexte pour m'aborder...

 

lady-christelle-dvd

      Pochette du DVD de Lady Christelle


La chanteuse est dénommée "Lady Christelle" (en référence au pseudo de la célèbre "Lady Gaga" ?) et possède son propre répertoire. Mais il est sans doute difficile de l'imposer et il faut bien manger, en réalisant des animations avec les chansons des autres ! J'ai cru qu'il s'agissait d'un CD, mais c'est un DVD trois titres, avec des clips réalisés avec les moyens du bord. C'est cependant plutôt bien fait. Par contre, la position de l'interprète sur la pochette est un peu étrange...


Partager cet article

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Pointe-Noire
commenter cet article

commentaires

Ya Sanza 06/12/2010 11:35



Certes la pochette de l'album de Lady Christelle est d'une vulgarité dépitante, mais le contenu l'est beaucoup moins bien que l'artiste n'ait pas pu lors de l'enregistrement faire ce qu'elle
avait envie de faire. Tous les frais ayant été payés d'avance au studion, l'ingénieur du son lui a imposé des options qu'elle ne souhaitait pas et surtout l'a empêchée d'enregister du rock et du
blues alors qu'elle y excelle, comme elle l'a pu le montrer lors d'un concert qui lui a été offert au CCF et d'où le public est reparti conquis.


Pas de référence à Lady Gaga Lady Christelle se prénomme Aldy, ce que je trouve très joli, mais le mécène qui a financé ce premier album, un belge crois-je savoir a considéré qu'Aldy faisait
cheap car c'est le nom d'une enseigne de superettes. D'où le choix de Lady qui est l'anagramme de Aldy.


Aldy est chanteuse professionnelle et elle vit de ses prestations cabaret telle celle à laquelle tu as assisté, aussi bien à Pointe-Noire qu'à Brazzaville, elle est aussi l'unique distributeur de
ses albums. Elle s'en sort plutôt bien et peut s'occuper sans problème de son fils (elle est parent isolé). Elle joue avec les orchestres qui lui sont fournis par les établissements qui
l'accueillent, elle n'a donc guère de responsabilité sur la manière dont elle est accompagnée.


Aldy prépare son nouvel album qui sera certainement beaucoup plus personnel et pêchu que le premier.


Tus as compris, Nous, à Pointe-Noire on aime bien Lady Christelle et nous croyons en elle.



Fabrice 06/12/2010 21:34



Bonne chance à Aldy et qu'elle prenne son envol pour pouvoir maîtriser ses choix artistiques !



Présentation

  • : Le blog de Fabrice au Congo
  • Le blog de Fabrice au Congo
  • : Carnets de voyages au Congo-Brazzaville, principalement à Pointe-Noire, mais aussi dans d'autres régions du Congo, agrémentés de photos, d'informations culturelles et touristiques et d'impressions personnelles.
  • Contact

Recherche

Catégories