Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 août 2009 5 07 /08 /août /2009 19:00

En ce vendredi matin, j'obtiens auprès de ma banque le déblocage de ma carte bleue. J'avais simplement atteint le plafond de retrait ! Eh, oui il était assez bas, car d'ordinaire, j'utilise peu d'argent liquide. il faut attendre le début d'après-midi pour que la correction soit opérationnelle.
Suivant les conseils de Manu, j'appelle le gestionnaire de véhicule. Il me dit qu'il me donnera une réponse dans une heure...

A midi, Dominique me convie avec Olivier à déjeuner dans ce qu'il nomme un "matiti", petit restaurant de quartier situé pas très loin de la mairie, dans une rue perpendiculaire au Boulevard de Gaulle.
Le cadre est sympa, nous mangeons sous une modeste baraque en bois, aux murs à claire-voie, fermée en façade par d'étranges rideaux bleus. Le restaurant est propre mais il parait que parfois côté hygiène des plats, on peut avoir de mauvaises surprises... après !
Je déguste un bon ragoût de boeuf avec du riz et des légumes (carotte, courgette, chou..).



Dominique me tire le portrait avec en arrière plan les sympathiques et souriantes serveuses. Le public est majoritairement congolais. On peut manger un plat copieux (j'ai du mal à finir ma platée de riz...) pour pas cher.
Au cours du repas, Dominique est sollicité par un vendeur de fruits. Il achète pommes et oranges.



D'autres vendeurs nous sollicitent, notamment un vendeur de lunettes. Elles sont très "bling, bling "et nous lui recommandons de les proposer à un "sapeur" congolais ! Attention, rien à voir avec les pompiers, il s'agit des adeptes de la SAPE, "Société des Ambianceurs et Personnes Elégantes". Autrement dit, des gens qui consacrent beaucoup d'attention (et d'argent) à leur tenue vestimentaire, souvent très voyante et excentrique. Ce type de "loisir" n'est visiblement pas du goût d'Olivier...

Après le repas, retour au CMS (spéciale dédicace à Olivier, le mouton volant, qui se moque de ma profusion de détails !). Je file ensuite au DAB. Après relèvement du plafond, je peux enfin accéder aux précieux billets (et rembourser mes dettes auprès de Patrick). Je fais subséquemment un saut à l'hôtel.

Dans l'après-midi, n'ayant toujours pas de nouvelles du véhicule attendu, je rappelle. Le responsable m'indique qu'il remettra les clés à Manu.

A la sortie de la clinique vers 19h, Serge un vendeur d'antiquité m'attend. Il insiste très très lourdement pour que je lui achète quelque chose, alors que ce n'est pas dans mes intentions. Les valises et le budget sont bouclés ! Il me raconte qu'il a des dettes et que ses "créanciers" vont venir tambouriner à sa porte ce soir... Il semble aux abois. Je lui prend donc une statue de femme, une maternité Yombé. N'ayant pas prévu cet achat, je lui remet seulement 10 000 FCFA, le reste étant à venir. Sur le coup, je suis agacé par cette acquisition un peu contrainte. Mais ensuite, je ne regretterai pas car c'est une belle pièce.

A l'hôtel, vers 19h45 je reçois un appel de Manu qui me confirme qu'il récupérera le véhicule. Bonne nouvelle ! Rendez-vous est pris pour un départ de l'hôtel à 8 heures demain. Manu préfère aller à Conkouati. Je lui fais confiance. Je lui communique le numéro de portable de Patrice afin de le prévenir.
La soirée est marquée par deux grosses coupures d'électricité. C'est le noir total, même les groupes électrogènes lâchent... 
 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Pointe-Noire
commenter cet article

commentaires

émma 07/04/2010 19:22



ça m'a l'air très bon  ce plat.



Fabrice 11/04/2010 17:39



Tout à fait !



Présentation

  • : Le blog de Fabrice au Congo
  • Le blog de Fabrice au Congo
  • : Carnets de voyages au Congo-Brazzaville, principalement à Pointe-Noire, mais aussi dans d'autres régions du Congo, agrémentés de photos, d'informations culturelles et touristiques et d'impressions personnelles.
  • Contact

Recherche

Catégories