Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 mai 2012 6 12 /05 /mai /2012 15:45

Les enfants râlent un peu, mais nous reprenons le ponton après la paillote circulaire (qui sert de bar, mais déserte aujourd'hui) pour finir le tour de la mangrove.

 

mazra-songolo-paillote

Paillote-bar sur la plage

 

Je leur demande de ne pas faire trop de bruit pour que l'on puisse observer les animaux. Il y a des progrès à faire...

Nous avons la chance de voir deux beaux spécimens de périophtalme posés sur la vase à proximité de leur trou. Les yeux globuleux posés sur la tête du singulier poisson ne manquent pas d'intriguer les enfants (cf Mangrove : l'étrange périophtalme ). Les nageoires-pattes aussi !

 

mazra-mangrove-périophtalme

Deux périophtalmes font la causette sur le seuil de leur maison...

 

Au milieu des racines des palétuviers, on trouve aussi de beaux crabes, de taille plus importante que ceux observés dans la vasière sous les pontons.

 

mazra-mangrove-crabe

Crabe de la mangrove

 

Chance pense que l'on se dirige vers la sortie... et commence à chouiner. Pas d'inquiétude, la plage, c'est pour bientôt.

Reprenant notre chemin initial, Saint-Euge me fait remarquer un oiseau, que je ne vois pas au premier abord. Il est en fait posé sur le fil électrique surplombant la mangrove.

Je reconnais immédiatement mon copain le martin-pêcheur pie que j'avais pu observer sur la Côte Mondaine au Derrick (cf Jour de départ : oiseau au Derrick ).

 

mazra-martin-pêcheur-pie

Martin-pêcheur pie

 

En zoomant, je fais un beau cliché du volatile au plumage noir et blanc, au long bec caractéristique et à la petite houpette sur la tête. Il ne reste pas longtemps posé et 5 secondes plus tard, il est envolé !

 

Mais nous avons le plaisir de voir posée dans l'eau une superbe aigrette garzette. L'élégant oiseau au plumage blanc éclatant cherche à manger. Elle n'est pas effrayée par notre présence.

 

mazra-aigrette-garzette

Aigrette garzette

 

Les enfants croyent que c'est un héron. Je leur explique la différence et ils me disent "Il parait plus propre !". C'est vrai que l'on voit souvent les petits hérons blancs sur les tas d'ordures...


Nous avons bien fait de finir le tour, nous avons vu des animaux typiques de la mangrove !  

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Nature
commenter cet article
12 mai 2012 6 12 /05 /mai /2012 15:30

Nous traversons la ville sans souci. Dans le quartier de Songolo, je note quelques changements. La route a été enfin goudronnée avant le pont. Mais après le pont, le rond-point est encore en chantier. Il est traversé par une grande tranchée. Le chauffeur raconte que les entrepreneurs interrompent souvent les chantiers pour soutirer quelques billets de plus...

Nous bifurquons à gauche. Sur le chemin de sable, je remarque que le vieux flamboyant (sans doute centenaire, vu la taille du tronc) a été coupé. Il était bien "déplumé", mais me servait de point de repère. Nous passons devant chez Manu, mais il n'est point là, il travaille ce samedi au golf de Diosso.

Le taxi nous dépose à l'entrée du Mazra Club, où une partie du pont en béton a été refait. Je paye les entrées, pour diminuer la note, les plus petits partageront leur boisson à deux. Les enfants sont excités de découvrir le lieu !

Nous commençons par observer au niveau du pont les crabes et de petits périophtalmes. Les enfants trouvent que c'est un nom bien compliqué et un étrange poisson... Soit, gobie des mangroves, c'est plus simple ! 

 

mazra-héron-blanc

Héron perché de la mangrove    

 

Nous empruntons les pontons de bois, lesquels, il faut bien l'avouer, ne sont pas en très bon état. Par endroit, c'est même dangereux... Il y a carrément un trou dans le plancher ! Tomber dans la vase n'est pas très grave, mais on peut se faire très mal en se prenant la jambe dans le trou.

Mais au fait, c'est quoi une mangrove ? Après ma brève explication, les panneaux explicatifs des paillotes satisferont la curiosité des enfants. Là encore, des paillotes sont bien amochées et ont perdu une partie de leur couverture. Dommage que le lieu soit un peu abandonné...

Les oiseaux sont parfois si proches que l'on peut presque les toucher, comme les petits hérons blancs.

 

 

mazra-mangrove-chien

Chien de mangrove... une nouvelle espèce !

 

Un chien est étalé de toute sa longueur au pied des palétuviers. On a l'impression qu'il est mort... mais non, il finit par relever la tête. Sans doute a t-il cherché la fraîcheur sur la vase.

Johann, le plus jeune de la troupe, n'est pas le moins intéressé et ouvre grand les yeux pour voir les animaux, notamment les crabes violonistes et leur étrange pince.


mazra-johann

Johann

 

Tiens, c'est étrange, en haut d'un palétuvier, il y a des oiseaux qui n'ont pas la même couleur que les autres... Je n'en avais pas vu lors de mes venues précédentes. 

 

mazra-oiseaux-noirs

Oiseaux noirs perchés

 

Ils ressemblent à des canards sauvages, le dos noir et le ventre plus clair. Certains individus ont le plumage plus clair.

 

mazra-canard-noir-congo

 

S'agit-il du canard noirâtre (African black Duck) ? Difficile à dire. Il est réputé rare à occasionel au Congo.

Il pourrait s'agir de comorans qui fréquentent souvent en colonies les estuaires et mangroves. Mais le cormoran africain (Microcarbo africanus) présente une touffe de plumes sur le front et un bec crochu, que je ne note pas ici. Il faudrait les voir de près pour les identifier avec certitude !

 

mazra-canard-congo

 

 

Nous arrivons au bout des pontons et faisons une photo de groupe sur la plage. Derrière nous des karatékas du dimanche (pardon, du samedi...) font quelques prises. Tout le monde découvre la belle vue sur Pointe-Noire et le port.

 

mazra-patrice-enfants

Patrice, ses enfants et son petit-fils

 

Les enfants sont pressés d'aller se baigner ! Mais Patrice et moi, insistons pour terminer la visite de la mangrove... 

 

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Pointe-Noire
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Fabrice au Congo
  • Le blog de Fabrice au Congo
  • : Carnets de voyages au Congo-Brazzaville, principalement à Pointe-Noire, mais aussi dans d'autres régions du Congo, agrémentés de photos, d'informations culturelles et touristiques et d'impressions personnelles.
  • Contact

Recherche

Catégories