Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 juin 2011 1 13 /06 /juin /2011 15:15

Après ce moment contemplatif, retour à la réalité. Un train de marchandises passe dernière nous et rejoint les quais situés en amont.

Une voie bifurque en fait de la gare de voyageurs et rejoint le port fluvial. Les containers bleus défilent, sans doute viennent-ils de Pointe-Noire. Le CFCO est un moyen de transport primordial pour acheminer les marchandises vers la capitale.

 

Brazzaville-port-beach-train

Train arrivant au port

 

En ce jour férié, le port de Brazzaville est assez calme, mais ce type d'infrastructure (comme dans de nombreux pays) est souvent le siège de trafics et de violences. Quand nous partons, nous croisons près des hangars quelques jeunes éméchés. Ils cassent des bouteilles de bière sur le sol.

Brice nous raconte que c'est un fief de voleurs. Un jour, il a surpris un jeune homme tentant de le voler en passant la main par la fenêtre ouverte de sa portière. Pris sur le fait, en lui tenant le bras, le voleur a eu une attitude surréaliste en répondant à Brice "Ce n'est pas ma main, ce n'est pas ma main !". Notre taximan nous confie que le voleur en puissance a été ensuite bastonné par la police...

 

Après le Beach, nous continuons vers le nord de la ville pour rejoindre le port de pêcheurs de Yoro. Nous traversons le quartier de Mpila. Nous passons devant plusieurs casernes, les forces armées se font plus visibles. C'est le quartier où réside véritablement le Président de la République.

Nous passons devant une brasserie, similaire à celle de Pointe-Noire, en empruntant l'avenue Edith Bongo (rebaptisée récemment, il s'agit de l'ancienne avenue du Port). L'entreprise Brasco, partenaire de Heineken, inonde le pays de bières et de sodas bon marché.

 

 

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Brazzaville
commenter cet article
13 juin 2011 1 13 /06 /juin /2011 15:00

Au delà des barges échouées, on voit toujours les immeubles de Kinsasha. Et puis, face à nous, se dévoile la pointe de l'île Mbamou.

La grande île, aux contours instables, varie de superficie en fonction des saisons. Elle peut atteindre environ 180 km2 en saison sèche, quand les eaux sont basses ! Pour avoir un élément de comparaison, en France, c'est l'équivalent de l'île d'Oléron. L'île Mbamou est habitée et on aperçoit quelques baraques aux toits de tôles, derrière une rangée de grandes herbes. 

 

Brazza-pool-mbamou-ile

Pointe de l'île Mbamou vue du Beach

 

La ligne verte formée par une végétation échancrée, agrémentée de liserés de sable jaune, contraste avec le gris du fleuve qui semble vouloir rejoindre celui du ciel. De temps à autre, une pirogue vient troubler le languissant spectacle, apportant un peu de mouvement et de couleur à l'onde grise presque immobile.

 

Brazza-pool-mbamou-pirogue

Pirogue à moteur descendant le fleuve Congo

 

L'étroite embarcation accueille une quinzaine de passagers, dont l'un a pris place à la pointe avant et fait ainsi office de figure de proue. Élément de modernité, les pagaies ont laissé place à un moteur.

 

brazza-pool-stanley-pirogue

Fleuve Congo : le Stanley Pool ou Pool Malebo

 

Et puis soudain le frêle esquif fait face à l'immensité du fleuve. Ici, c'est le "Pool", où le Congo s'étend dans sa plus grande largeur. Elle peut atteindre 23 km ! Cette fois, le ciel rejoint vraiment le fleuve pour former, avec un voile de brume, un camaïeu de gris. Le cours d'eau est si large que l'on ne voit pas l'autre rive...


Autrefois, on parlait du Stanley Pool (du nom de l'explorateur anglais, au service du roi des Belges) et depuis peu du Pool Malebo. Le terme anglais "pool" fait référence à un bassin naturel rempli d'eau, un lac. D'ailleurs avant la colonisation, il parait que les autochtones appelaient le lieu "lac Nkunda" (du nom d'un village implanté antérieurement à la création de Brazzaville). Le terme local "Malebo" évoque les grands palmiers des rivages, du genre Borassus, appelés aussi rôniers. On en voit encore quelques uns qui dressent leur fière silhouette au bord du fleuve Congo.

 

Brazza-beach-pool-malebo

Palmiers "malebo" sur l'île M'bamou

 

Mais la meilleure façon d'appréhender le Pool, c'est de prendre de la hauteur. Beaucoup de hauteur ! Vu d'un satellite, on se rend compte que l'île Mbamou est située en amont des deux capitales et que le cours principal du fleuve passe au sud de l'île. De multiples îlots parsèment le fleuve et changent de physionomie en fonction des crues.

 

Brazzaville pool-congo 

Fleuve Congo : le Pool vu par satellite (Source : NASA - 2005)

 

A gauche de l'image, on apprécie le net resserrement de la largeur du fleuve, au niveau des "rapides" (cf Brazzaville : cataractes de Kintamo ; Brazzaville : les "rapides" du fleuve Congo ) et on identifie le Djoué (cf Brazzaville : le vieux pont sur le Djoué (suite) ) qui serpente avant de rejoindre le Congo.

 

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Brazzaville
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Fabrice au Congo
  • Le blog de Fabrice au Congo
  • : Carnets de voyages au Congo-Brazzaville, principalement à Pointe-Noire, mais aussi dans d'autres régions du Congo, agrémentés de photos, d'informations culturelles et touristiques et d'impressions personnelles.
  • Contact

Recherche

Catégories