Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 18:00

L'évocation des ancêtres présente un caractère dangereux... La cérémonie quasi religieuse est passée d'une véritable croyance à, de nos jours, une manifestation folklorique.

 

Punu masque okuyi-gabon

Porteur de masque Okuyi enlaçant un spectateur (Michel Huet ©)

 

Un autre type de masque Punu est entièrement noir. Le vendeur me l'a présenté comme un masque de deuil. Mais il s'agit plutôt d'un masque destiné à représenter la nuit, les personnes âgées et à incarner l'ordre et la justice. Il porte le nom d'Ikwara.

 

masque-Punu-noir-1

Masque Punu Ikwara (bois, teinture noire, 30 cm)

 

Parait-il plus rares, ils symbolisent la force judiciaire, la lutte contre la sorcellerie, la prise de décisions difficiles. La teinture sombre donne un caractère particulier au visage féminin, emprunt de sérénité et de mystère. Seules les paupières et les scarifications des joues sont réhaussées de kaolin blanc.

 

masque-Punu-noir-3

Visage avec les scarifications jugales

 

Pour certains le masque noir pourrait représenter un homme. Mais pour celui-ci, les traits du visage sont bien féminins et la coiffure évoque celle des femmes Punu.


masque-Punu-noir-2

Détail de la coiffure

 

Le masque est similaire à ceux des Tsangui et des Punu présents également au Congo. Les sociétés du sud du Gabon sont proches de celles du Loango (l'une des 9 provinces composant originellement le royaume de Kongo).

 

Sources : Fleuve Congo, arts d'Afrique centrale - François Neyt - Musée du Quai Branly - 2010.

Gabon, présence des esprits - Musée Dapper - 2006.


Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Art - culture - histoire
commenter cet article
10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 17:00

De mes missions au Gabon, j'ai rapporté deux masques Punu (à prononcer "Pounou"), ethnie emblématique du pays. Ces masques sont surprenants par leur beauté, la pureté de leurs lignes, l'originalité de leurs coiffures. 

 

masque-punu-blanc-1

Masque Punu blanc Okuyi (26 cm)

 

La caractéristique principale est qu'il s'agit d'un masque féminin. Il est recouvert d'un fard blanc symbolisant le lien avec les ancêtres, le monde des morts. Les yeux sont mi-clos. Un soin tout particulier est apporté à la coiffure, reflet de l'importance que les femmes Punu accordaient à cet apparat. Les tresses étaient réunies en paquets ou en deux ou trois coques sur le sommet du crâne.

 

masque-coiffure-punu

Détail de la coiffure 

 

Du fond blanc se détache le rouge des lèvres et surtout celui des scarifications frontale et temporales. On dénombre à chaque fois 9 pastilles saillantes. La symbolique semble être celle des 9 clans fondateurs du royaume Kongo.

 

masque-Punu-scarification

Scarification frontale

 

Lors des cérémonies, étrangement, c'est un homme, souvent perché sur des échasses, qui portait ce type de masque.

 

Punu masque-porteur

Cérémonie de danse Okuyi vers 1950  - Njabi Gabon (Michel Huet ©)

 

Le porteur de masque est entièrement dissimulé derrière des tissus de façon à cacher son identité. Entre fascination et crainte, les spectateurs assistent à l'évocation des esprits, rythmée par les tambours et les chants.

Ces cérémonies communautaires étaient pratiquées en diverses occasions : naissance de jumeaux, rites funéraires, initiation des jeunes garçons ou fêtes officielles.

 

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Art - culture - histoire
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Fabrice au Congo
  • Le blog de Fabrice au Congo
  • : Carnets de voyages au Congo-Brazzaville, principalement à Pointe-Noire, mais aussi dans d'autres régions du Congo, agrémentés de photos, d'informations culturelles et touristiques et d'impressions personnelles.
  • Contact

Recherche

Catégories