Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 octobre 2010 6 09 /10 /octobre /2010 15:05

Avant le chemin de fer, Mvouti était une modeste halte sur la route des caravanes. Dès les années 1880, on parcourait à pied le long trajet de Loango jusqu'à Brazzaville, les trois principaux postes étant Loudima, Bouenza et Comba. Les français avaient ainsi repris l'ancienne voie des convois d'esclaves et du portage de l'ivoire vers la côte.

 

vouti-poste-caravane-mayombe

Halte au poste de Vouti dans le Mayombe vers 1900 (©NYPL)

 

Le bourg actuel de Mvouti est né avec la construction de la ligne de chemin de fer dans le massif forestier (1923-1934). Auparavant, de multiples petits villages habités par des Yombes peuplaient les environs. Les Yombes sont venus progressivement s'installer près de la voie ferrée et des bâtiments officiels. Ils se sont joints aux personnes venues d'ailleurs (ouvriers, manoeuvres, fonctionnaires...). L'autre pôle d'attraction tout proche était Pounga (transport de bois, de bananes, orpaillage...).

 

gare-mvouti-1932-mayombe

Véhicules stationnés à M'vouti (©CAOM décembre 1932)

 

La gare est déjà sortie de terre en 1932 au kilomètre 128. La route permettait alors de rejoindre Mvouti en voiture, on pouvait effectuer le reste du trajet en train jusqu'à Pointe-Noire. Autos et autocars effectuaient la liaison et le transport des passagers et des marchandises entre M'Vouti et Madingou. Le hangar situé à droite du cliché (gare routière ?) est, peut-être, le bâtiment qui abrite aujourd'hui le marché. Les murs ont été abattus et il subsiste l'ossature.


Le recensement de 1934 relève 237 habitants pour les 5 villages des parages de Mvouti. En 1960, les villages éloignés ont disparu et le bourg compte 934 habitants. La population a donc considérablement augmenté en dépit d'une mortalité infantile effrayante (entre 25% et 30% des enfants mouraient au cours de leur première année et entre 30 et 40% avant l'âge de 5 ans). Je n'ai pas trouvé de chiffres récents sur la population.


gare-mvouti-1932-congo

Gare de M'vouti (©CAOM décembre 1932)

 

La gare n'a guère changé depuis 1932. On devine la voie en arrière plan et quelques wagons de marchandises. Notez la même personne qui prend la pose devant la gare que celle appuyée sur le véhicule, à gauche du précédent cliché (un chauffeur sans doute).

 

mvouti-voie-cfco-127

Voie du CFCO au kilomètre 127, avant M'Vouti, en 1932 (© CAOM)


Mvouti est niché dans un bassin, au fond presque plat, situé au confluent de trois cours d'eau dont les crues peuvent être brutales. La voie du CFCO se faufile ainsi entre les crêtes et les collines arrondies et forme une boucle à la sortie du bourg.

 

 

Sources : "Mvouti, une agglomération semi-urbaine dans la République du Congo" - 1961 - P. Vennetier - Revue de Géographie de Lyon.

Guide du Musée Régional Ma Loango - Joseph Kimfoko Madoungou

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Art - culture - histoire
commenter cet article
9 octobre 2010 6 09 /10 /octobre /2010 15:00

Nous empruntons l'avenue qui mène à la gare, perpendiculairement à la route nationale 1. Elle n'est pas goudronnée et la voie est bordée de poteaux rouillés qui ne portent plus aucun fil. Quelques piétons cheminent ça et là.

 

mvouti-avenue-gare

Avenue de la gare    

 

Nous traversons un cours d'eau (la Loukoula et la Moussouva se rejoignent ici) et je note qu'en contrebas, il y a une concentration de bâtiments officiels, comme la gendarmerie.

 

mvouti-gare-avenue

Gare nichée dans son écrin de verdure

 

Le village est calme et la verdure omniprésente (palmiers, bananiers...). Manu se gare au pied du bâtiment. Je traverse les voies pour avoir une vue d'ensemble.

 

mvouti-gare

Gare de Mvouti

 

A l'angle de la gare, deux hommes chargent des sacs (de quoi ?) dans une brouette. Quelques animaux (cochons, chèvres noires) divaguent sur les voies... La gare est un simple édifice rectangulaire, peint en rouge et crème. Quatre arcades à l'étage et un fronton, où le nom de la localité est inscrit, rompent la monotonie de l'architecture. La construction date du début des années 1930.

Petite note d'originalité, disposés sous le auvent, les bancs ont été fabriqués avec d'anciens rails. La gare est en bon état.

 

mvouti-gare-voie

Voies du CFCO

 

Les voies sont un peu envahies par les herbes et jonchées de quelques détritus. Elles sont surplombées par une colline aux pentes abruptes.

 

Nous faisons quelques pas dans le village. Je distribue des bonbons aux enfants, qui se les disputent. Je mets fin rapidement à la distribution et un adulte sermonne les enfants par rapport à leur avidité. Ils ne sont pas misérables, mais les pauvres ne doivent pas souvent manger de confiseries.

Il y a un petit marché couvert où il n'y a pas grand chose à vendre... Manu qui a un petit creux achète un poisson grillé, trempé dans l'huile de palme. Je n'ai pas faim et cela ne me fait pas envie !

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Kouilou
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Fabrice au Congo
  • Le blog de Fabrice au Congo
  • : Carnets de voyages au Congo-Brazzaville, principalement à Pointe-Noire, mais aussi dans d'autres régions du Congo, agrémentés de photos, d'informations culturelles et touristiques et d'impressions personnelles.
  • Contact

Recherche

Catégories