Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 juin 2010 3 02 /06 /juin /2010 12:30

Je boucle mes valises ! En milieu de matinée, Brice du CMS m'emmène à l'aéroport... en ambulance. A la descente du véhicule 4 enfants mendiants me sollicitent. Je leur donne une petite pièce de monnaie. Certains essaient de me gruger en changeant de place et en tendant de nouveau la main. Du style "Monsieur, j'ai rien eu ! ". Raté, j'ai repéré leurs visages, le stratagème échoue. Je m'étonne par contre de l'absence d'agents de sécurité sur le parking. Brice me confie qu'ils sont parfois complices des enfants et récupèrent ainsi une partie du fruit de leur mendicité ou de leurs petits larcins. Misère...

L'enregistrement des bagages est rapide. Pas de panne ou de mauvaises surprises. Au retour, nous dépassons un taxi ensablé sur le bas-côté, près de l'hippodrome. Il a été trop gourmand...

 

Plus tard, je déjeune au Derrick avec mon dernier ticket repas. Je mange prêt du bord du restaurant, j'ai ainsi un poste d'observation sur l'extérieur.

 

Je constate ainsi que le Derrick, comble du chic, a assorti les lézards à ses fauteuils ! 

 

lezard-fauteil-derrick

Lézard assorti au fauteuil

 

Un agame mâle a pris place sur l'accoudoir, accordant alors ses couleurs naturelles avec le gris du rotin et l'orange des coussins. La grande classe !

 

 

agame-derrick-fauteuil

Agame mâle en pacha sur son reposoir


Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Pointe-Noire
commenter cet article
1 juin 2010 2 01 /06 /juin /2010 20:00

Je retrouve à l'hôtel Patrice qui termine son service. Il est en congé demain mais passera me dire au revoir.

Je prépare mes valises et emballe mes achats. Le bagagiste Thomas a la gentillesse d'aller m'acheter du ruban adhésif. Il part à pied, mais est très rapide. Il a droit évidemment à un pourboire.

Jacques le vendeur d'antiquités, toujours prêt à faire des affaires, me propose quatre "bâtons" en bois sculpté. C'est une famille, les parents et deux jumeaux. Je décline l'offre.

 

Il me reste dans ma chambre la papaye de Jules (cf Lac Kayo : au revoir à Jules et à sa famille ) qui a mûri et que je ne compte pas mettre dans mes valises. Je l'emmène donc au restaurant et demande qu'on me la découpe. On accepte gentiment, normal pour un fidèle client !

 

papaye-jules

Papaye "ancienne variété" plus ronde et côtelée

 

Je n'échappe pas en échange aux photos souvenirs. Gaston "le chef" prend la pose au comptoir, en train de faire les factures.

 

gaston-resto-palm

Gaston

 

La jeune serveuse Rèvie, filiforme et aux longues tresses, se fige devant la cave à vins.

 

nevi-serveuse-palm

Révie la serveuse

 

On m'apporte mon dessert. La papaye a été bien découpée et superbement présentée. Je félicite le serveur Polesky pour son ouvrage.

 

papaye-jules-decoupée

Papaye artistique

 

Le sympathique serveur pose à son tour en simulant un coup de téléphone. Son sourire fait plaisir à voir !

D'ailleurs, j'aurais plutôt dû mettre Gaston au combiné... car c'est bien connu "Gaston y'a le téléphon qui son" !

 

poleski-restau-palm

      Polesky... le découpeur de papaye

 

Je salue le personnel et rejoint ma chambre. J'appelle Manu qui passe ensuite me voir. N'étant pas sûr de le voir demain, je souhaitais remercier mon compagnon d'expédition avant de partir.

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Pointe-Noire
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Fabrice au Congo
  • Le blog de Fabrice au Congo
  • : Carnets de voyages au Congo-Brazzaville, principalement à Pointe-Noire, mais aussi dans d'autres régions du Congo, agrémentés de photos, d'informations culturelles et touristiques et d'impressions personnelles.
  • Contact

Recherche

Catégories