Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 mai 2010 1 24 /05 /mai /2010 09:00

Nous retournons à l'hôtel Renaissance déposer notre guide. Je lui demande son prénom, il s'appelle Prince-Amour ! Pour le remercier, je lui donne 300 FCFA et quelques bonbons. Le garçon d'une douzaine d'années est visiblement content et va montrer à des adultes assis sous des arbres (ses parents ?) le fruit de sa coopération touristique.

Avec mes compagnons de route, nous cherchons une nouvelle destination, pas trop lointaine, afin de découvrir les environs de Dolisie. Prince-Amour nous a parlé du "lac bleu" mais il serait à 2 heures de Dolisie. Beaucoup trop loin. Nous avons en effet prévu de partir en fin de matinée pour arriver à Pointe-Noire avant la nuit.

 

Nous retournons en centre-ville où Godefroy doit nous rejoindre. A la station service près du marché (Manu ne trouve pas le réservoir assez plein...), on frappe à ma vitre. C'est Godefroy qui me salue et souhaite me montrer les photos prises le matin même au marché de Dolisie (cf Dolisie : au marché... "viande de brousse" ). C'est là que j'apprends que Manu a mangé du "boa" au petit-déjeuner !

L'équipe est au complet et nous demandons à Godefroy s'il connaît le "lac bleu". Surpris, il nous demande comment nous connaissons ce lieu ! Lui même n'y avait pas pensé comme destination. Il est en fait beaucoup plus près qu'indiqué par Prince-Amour, on y accède après une dizaine de kilomètres de piste, sur la route du Gabon, avant Dibéni. 

 

C'est parti ! Nous reprenons la direction du nord-ouest pour emprunter la Nationale 3. Après le centre-routier (cf Dolisie : le centre routier ) commence la piste de terre ocre. Elle est assez large et carrossable. Nous croisons quelques femmes portant leur charge via un "mponzi". Scène traditionnelle qui ne semble pas avoir changé depuis un siècle (cf Art traditionnel : bâton de chef  ). Nous dépassons un camion en panne, stationné sur le bord de la Nationale. Deux hommes ont visiblement passé la nuit sur place, vu le feu de bois situé derrière le camion. Un troisième est peut-être parti chercher de quoi dépanner le véhicule ?

 

Sur les indications de Godefroy, nous tournons à gauche pour nous enfoncer dans un petit chemin où les herbes sont aussi hautes que notre 4x4 ! C'est impressionnant, il n'est pas recommandé d'ouvrir la fenêtre sous peine d'être fouetté par les herbes. On est aussi un peu plus secoué.

 

dolisie-lac-chemin-herbes

      Chemin d'accès au lac

 

Arrivés au bord du lac, la végétation est plus rase. Le lac "bleu" s'avère plutôt gris-vert sous la couche de nuages. Le cadre est calme et bucolique. En fait de lac, il s'agit somme toute d'un grand étang, rien de comparable avec les "vrais" lacs situés au sud de Pointe-Noire ou à Conkouati.

 

 dolisie-lac-bleu2

Le lac "bleu" (route du Gabon)

 

Godefroy nous explique que l'on pratique la pêche ici. D'ailleurs un bac rudimentaire est situé au bord du lac et permet aux pêcheurs d'aller relever les pièges (des nasses ?) positionnés dans la végétation, proche de l'autre rive.

 

dolisie-lac-bleu

Embarcation de pêcheur sur le lac bleu

 

Quelques alevins nagent entre deux eaux. Godefroy nous dit que l'on pêche aussi au filet et notamment des carpes.

 

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Dolisie
commenter cet article
24 mai 2010 1 24 /05 /mai /2010 08:45

Sous le pont un jeune homme lave son linge au savon et peut-être lui-même par la même occasion. Il est seulement vêtu d'un boxer et de ses sandales. Il ne s'attendait sans doute pas à voir un mundele dans le coin !

 

pont-km13-laveur

Laveur du pont

 

Une femme arrive peu après, une bassine de linge sur la tête. Elle aussi vient faire sa lessive à la rivière. Elle apostrophe son mari qui est sur le pont et qui ne l'a pas aidé à transporter son fardeau (Manu me traduit l'échange). Son mari discute tranquillement avec d'autres hommes.

Je décide de monter sur le pont, Manu, Honoré et Justice me suivent. Je n'ai pas souvenir que notre jeune guide soit monté avec nous. A l'angle du pont, quatre hommes discutent près d'un sac blanc (que contient-il ?). Ils fument. Deux sont assis sur les rails.

 

dolisie-gardien-pontkm13

Fumeurs du pont et Manu

 

On me raconte qu'un piéton est passé à travers le parapet du pont. Rassurant ! Le trou laissé dans le garde-corps a été recouvert d'une plaque de ferraille. Je reste donc prudemment sur la partie solide de l'ouvrage... 

 

dolisie-gardecorps-pontkm13

Parapet détérioré

 

La voie ferrée paraît malgré tout en bon état, avec des traverses solides et du ballast, contrairement à la voie CFCO dans le Mayombe (cf Mayombe : ligne du Chemin de Fer Congo Océan).


pont-km13-voie-CFCO

Le pont du km 13

 

A l'extrémité du pont, le chemin de fer s'enfonce dans le paysage avec un petit air de far-west... Il traverse la grande plaine herbeuse en direction des collines ceinturant l'horizon.

 

dolisie-plaine-km13

Voie ferrée du CFCO

 

De nombreux piétons doivent longer les rails car un petit sentier de terre ocre s'est créé au bord des voies. D'ailleurs, j'aperçois au loin un homme (?) qui chemine.

Faisant demi-tour, un des quatre hommes me dit être "gardien du pont". Sa chemise bigarrée ne laisse en rien présager sa fonction supposée. Il me propose de ramener un souvenir du Congo... du cannabis ! Voilà bien quelque chose qui facilite le passage des frontières. 

Je le remercie de sa proposition, lui explique que l'on a tout ce qui faut en France et que cela ne m'intéresse guère. Mon interlocuteur ne semble pas très cohérent et je comprends qu'il a goûté à la marchandise avec ses copains. C'est un endroit tranquille pour la fumette !


Ayant fait le tour du pont du km 13, nous décidons de retourner à Dolisie. En dépit de ma déception initiale, je ne regrette pas d'être venu ici pour le paysage et les petites rencontres effectuées. 

Lors de mon départ, je salue les deux laveurs de linge qui me répondent gentiment d'un signe de la main.

 

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Dolisie
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Fabrice au Congo
  • Le blog de Fabrice au Congo
  • : Carnets de voyages au Congo-Brazzaville, principalement à Pointe-Noire, mais aussi dans d'autres régions du Congo, agrémentés de photos, d'informations culturelles et touristiques et d'impressions personnelles.
  • Contact

Recherche

Catégories