Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 mai 2010 7 23 /05 /mai /2010 12:45

Après le stade, nous empruntons un chemin de terre rouge pour gravir une colline qui domine la ville. Près d'un mur de briques, nous dépassons un petit garçon qui pleure à chaudes larmes, accompagné de sa mère. Manu prend pitié de lui et s'arrête. Je lui donne quelques bonbons pour le consoler. Le pauvre garçon ravale quelques sanglots. Je n'ai pas eu connaissance de l'origine de son chagrin...

 

dolisie-terre-rouge

Chemin en terre de Dolisie    

 

En haut de la colline, un peu en dessous d'antenne de télécommunications, on trouve une petite église évangélique. Elle est en béton et de facture moderne. Un petit campanile abrite une modeste cloche à droite du bâtiment. L'esplanade permet visiblement d'accueillir les fidèles.

 

dolisie-chapelle-evangelique

Eglise évangélique

 

A peine suis-je descendu de voiture que je deviens le centre d'intérêt d'un groupe d'enfants. Manu me traduit leurs propos... ils se demandant si le Blanc a des bonbons !! Après confirmation, je sors donc le paquet du vide-poches et les gourmands accourent vers le véhicule. Cinq gamins (deux filles et trois garçons) entre 3 et 10 ans se présentent pour recevoir le modeste cadeau.

 

dolisie-enfants-colline

Enfants de Dolisie

 

Mais une maman n'est pas loin et réclame elle aussi un bonbon ! Les enfants retournent jouer sur un pseudo terrain de football, heureux vu leur large sourire.

 

En redescendant vers la ville, près d'un château d'eau, une vue panoramique s'offre à notre regard. La brume et le ciel nuageux ne permettent pas de profiter pleinement du paysage.

 

dolisie-vue-colline

Vue de Dolisie

 

La plaine accueille la ville et ses constructions orangées, éparpillées dans la végétation. On devine à gauche le stade municipal et à droite l'aéroport. Au fond, les belles montagnes vert tendre ceinturent l'horizon, entourant cette cité autrefois dénommée "capitale de l'or vert".

 

Nous dépassons une réunion de fidèles au bas de la colline. En ce dimanche de Pentecôte des centaines de personnes se sont rassemblées sur une esplanade. Sans doute le modeste lieu du sommet de la colline est-il trop petit pour les accueillir tous.


Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Dolisie
commenter cet article
23 mai 2010 7 23 /05 /mai /2010 12:30

Après quelques centaines de mètres en voiture, nous voilà devant le stade de Dolisie. Le portail est ouvert et nous entrons (à pied) en direction du terrain. Nous demandons quand même l'autorisation de pénétrer à quelques hommes qui s'affairent près de bâtiments annexes. L'un d'eux nous dit être conseiller municipal. Quand nous lui posons la question pour prendre des photos, il nous répond sans ambages, qu'il n'y a aucun problème car "On n'est plus au temps des communistes !". Cela change de Pointe-Noire où le discours est différent et où policiers et militaires profitent des pseudo-interdictions de photographier pour grappiller un peu d'argent...

 

dolisie-stade-terrain

Stade municipal de Dolisie

 

La pelouse est bien verte. A droite de l'entrée, on trouve une tribune couverte et des gradins sont disposés tout autour du terrain. J'apprends que le stade porte le nom de l'actuel Président de la République. En fait, le stade datant de 1958 et dénommé auparavant "René Pont" (du nom du responsable du département du Niari de l'époque) a été entièrement rénové et inauguré en février 2008 par le Premier Ministre. Il permet d'accueillir plus de 3 000 spectateurs et parait bien équipé, car un écran géant et des projecteurs complètent l'installation. Il s'agit du troisième stade "moderne" du Congo, construit lui-aussi par une entreprise chinoise. Notre interlocuteur nous dit qu'un match a eu lieu le matin même entre l'équipe de Dolisie et celle de Pointe-Noire.

 

dolisie-stade-tribune

Tribune couverte du stade de Dolisie


L'équipe locale porte le nom des "Léopards", les redoutables "fauves du Niari" qui bondissent avec dextérité sur le ballon, comme le montre une peinture du pourtour du stade.

 

dolisie-fauves-niari

 

L'association sportive ne manque pas d'allant non plus car elle est "sans sommeil" ! Je ne sais pas ce que signifie le slogan écrit en dessous (avis aux bonnes volontés pour la traduction !).

 

dolisie-asso-foot

 

L'oncle de Manu nous raconte que le stade est dépourvu de grillages entre le terrain et les tribunes, suite à des malversations financières. L'argent prévu pour cet équipement a été tout bonnement détourné... Mais le responsable est parait-il emprisonné.

Quelques clichés sont pris devant le blason de Dolisie, orné d'une antilope. L'oncle prend la pose. Au premier abord, on note un visage assez dur et un regard sévère. Mais Godefroy (je connaîtrais son prénom plus tard...) s'avérera accueillant et attentionné à mon égard.

 

dolisie-blason-godefroy

L'oncle Godefroy

 

Après cette découverte sportive, nous décidons de monter sur les hauteurs de la ville.

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Dolisie
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Fabrice au Congo
  • Le blog de Fabrice au Congo
  • : Carnets de voyages au Congo-Brazzaville, principalement à Pointe-Noire, mais aussi dans d'autres régions du Congo, agrémentés de photos, d'informations culturelles et touristiques et d'impressions personnelles.
  • Contact

Recherche

Catégories