Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 mai 2010 3 19 /05 /mai /2010 11:00

Au petit matin, quand j'entrouve le rideau de ma chambre, j'aperçois un garde qui se refait une beauté, en se regardant dans un éclat de miroir. Les hommes congolais font en général très attention à leur apparence.

Sur la route de la clinique, j'ai noté que la DIRATT est désormais entièrement repeinte en rose-orangé (cf Pointe-Noire : bâtiment colonial (1)), le toit également a été repeint. Les enfants du collège tout proche viennent faire du sport sur le petit terrain poussiéreux et sale, coincé entre la voie ferrée et le bâtiment.

Dans la ville, les chantiers sont toujours nombreux. Bien souvent, les étais sont en bois (il est vrai que ce matériau n'est pas rare dans le pays). Le consulat du Bénin donnant sur l'avenue de Gaulle n'a pas beaucoup avancé. Scène surprenante pour un occidental, pendant la pause, un ouvrier rase le crâne de son collègue, au beau milieu du chantier.

A midi, face au Derrick, je remarque que le grand mur d'enceinte d'ECP (Entreprise Congolaise de Peinture) est achevé et recouvert d'une nouvelle publicité pour l'eau de source Mayo. Le slogan a changé, plus question de santé (cf Près de la Côte Mondaine ), mais cette fois-ci de "famille", allusion aux trois formats de bouteille.


Mur-pub-mayo

Nouvelle publicité Mayo

 

Autre publicité, celle pour le fournisseur d'accès Yattoo. Je ne sais pas s'ils ont fait des progrès mais le débit et la stabilité n'étaient pas au rendez-vous, contrairement aux promesses de la publicité. Il n 'y a plus d'ordinateurs opérationnels au bar de l'hôtel, donc je n'ai pas testé au cours de mon séjour.

 

Pub-internet-yattoo

Publicité Yattoo

 

Devant le Derrick, je retrouve Manu. Je salue rapidement mon "chauffeur préféré", entre deux courses. Il est passé au Palm Beach hier soir, mais j'étais au restaurant, donc il m'a loupé.

Je remarque que le vieux phare a été repeint depuis mon dernier séjour. Je prévois donc avec mon chauffeur Patrick d'aller voir cela de plus prés dans les jours à venir.

J'envoie des mails avec photo à mes acheteurs potentiels d'antiquité. J'ai le feu vert de ma collègue Emilie pour l'achat du masque Kwélé. C'est Jacques qui va être content.


Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Pointe-Noire
commenter cet article
18 mai 2010 2 18 /05 /mai /2010 19:00

Je termine ma promenade en notant tristement que la plage de la Côte Sauvage est de nouveau jonchée par endroits de nombreux détritus, notamment des plastiques.


Propreté-plage

Plage malmenée    

 

Il est temps de retourner au travail. Je vois sur le sable quelque chose briller. Je trouve une pièce de... 25 FCFA ! Quelle fortune. Cela ne fait même pas 4 centimes d'euro.

 

L'après-midi se passe au travail entre statistiques, infirmerie et organisation de l'hospitalisation. Le soir, vers 18h30 (je dis le soir car il fait nuit vers 19h), j'attends "mon" chauffeur. Il n'est point là. J'ai un téléphone Tétra mais son véhicule n'en a pas. Il a un téléphone portable, mais mon Tétra n'est pas activé pour appeler les téléphones portables... Ah, le Congo !

J'appelle alors le standard d'Allo Taxi. Pas de réponse. J'appelle donc Manu sur son Tétra, qui joint à son tour Patrick sur son portable. Ce dernier avait une autre course et arrive peu après. A l'accueil de l'hôtel, je retrouve Patrice. Je lui trouve le teint un peu jaune. Il me dit avoir fait il y a peu une énième crise de palu et être encore sous traitement (Artequin).

Je retrouve mes deux antiquaires, qui me font d'autres propositions pour mes amis Rémi et Estelle.

Jacques me montre une grande statue d'une femme Kongo. Elle est agenouillée sur une tortue, est ornée de quelques tatouages et présente une grande bouche ouverte. La statue est lourde, ce bois dense est de l'okoumé.

 

femme Kongo

      Statue Femme Kongo (35 cm environ)

 

Jacques m'explique qu'elle est agenouillée pour récupérer la force de l'animal et ainsi être protégée, par exemple contre la noyade. Pour la grande bouche ouverte, pas d'explication convaincante. Gauthier me dit simplement qu'elle rigole !

Dans un tout autre style, on me propose un petit penseur Kongo d'un bois plus clair. C'est un ancêtre, assis en tailleur et qui porte une coupelle entre ses jambes. Une main est apposée sur la joue et l'autre est mise près de la bouche. Mais la bouche n'est pas masquée et les dents visibles. Pas d'explication de la symbolique.


sage ancêtre

Ancêtre Kongo (15 cm environ)

 

Je fais des clichés et remercie mes interlocuteurs. La réponse pour un éventuel achat est pour plus tard. Jacques compte repartir en brousse.

Au restaurant, je découvre Poleski un nouveau serveur dont Red m'avait parlé. Il est assez timide pour l'instant et ne parle pas très fort. Je découvre aussi le yaourt "Yolait" fabriqué à Pointe-Noire. Tiens, le nom me rappelle quelque chose... 

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Découverte du Congo
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Fabrice au Congo
  • Le blog de Fabrice au Congo
  • : Carnets de voyages au Congo-Brazzaville, principalement à Pointe-Noire, mais aussi dans d'autres régions du Congo, agrémentés de photos, d'informations culturelles et touristiques et d'impressions personnelles.
  • Contact

Recherche

Catégories