Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 décembre 2009 2 08 /12 /décembre /2009 08:00
En ce mardi, veille de départ, je me lève et je me découvre des tâches rouges sur les jambes. 
D'où viennent ces pustules ? Ce ne sont pas des piqûres d'insecte, étrangement cela ne me démange pas trop. Ce doit être une conséquence de la traversée du petit ruisseau sur la plage de Songolo. Les tâches s'arrêtent au niveau atteint par l'eau. Ce ruisseau était en fait plus proche d'un égout que d'une source d'eau vive et pure...
Après 36 heures d'incubation, je paye ma traversée qui n'avait pourtant rien de l'aventure du siècle !

Pustules-1
Eruptions cutanées

Pustules-2

A la clinique, on me donne une pommade antibiotique pour soigner ces éruptions épidermiques.

Je retrouve à midi Patrick, "mon" chauffeur. Il est sympa, pour me faire plaisir il a amené une musique qui bouge un peu plus que la précédente. 
Devant le Derrick, je regarde si je vois Arsène. Mais point d'Arsène ! Je passe près de "sa boutique", rien de neuf à part un petit panneau ajouté pour faire de la pub pour un photographe.


P-stand-Arsene
Boutique abandonnée
 
Sur la route de l'hôtel, Patrick est fier de me raconter que sa mère a 84 ans ! Elle vit à Brazzaville avec sa soeur. Belle longévité, assez rare au Congo.
Sur la place de la gare, je lui demande de ralentir pour prendre en photo la banderole anti-corruption, "Tous pour le non" ! Je ne descends pas de la voiture, nous sommes devant l'antenne du Ministère de l'Intérieur et cet endroit me rappelle de mauvais souvenirs...



P-banderole-corruption
Campagne contre la corruption

Il y a du boulot dans ce domaine en Afrique ! C'est un mode de fonctionnement qui gangrène à des degrés divers tous les échelons de la société.
Il conviendrait peut-être d'informer les agents de l'Etat qu'il n'est pas raisonnable de chercher à extorquer de l'argent aux personnes de passage, en abusant de leur autorité (cf Vie quotidienne... contrariété maritime ).
Mais encore faudrait-il qu'ils soient correctement payés et que l'exemplarité vienne d'en haut... Cette banderole relève sans doute du voeux pieux.
 
Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Découverte du Congo
commenter cet article
7 décembre 2009 1 07 /12 /décembre /2009 21:00

En rentrant à l'hôtel, je retrouve Junior et Yann. Nous passons un moment à discuter assis sur le canapé du hall du Palm Beach. Yann me fait part de la suite de ses problèmes familiaux. Toujours en quête de reconnaissance de paternité... Il a eu son "père" français au téléphone. Mais ce dernier doit consulter un second avocat et retarde sa réponse à cause d'un voyage en Asie pour un mois. Yann me demande si son géniteur sera obligé d'annoncer sa reconnaissance de paternité à sa famille. Je lui réponds a priori que non, sans être un spécialiste du droit de la famille. Par contre, c'est mieux de le faire la démarche avant le décès de son père, car il serait alors un héritier surprise !

P-sapin-hotel

La décoration de Noël est déjà en place. Un sapin (un peu penché...) trône désormais dans le hall. Vu le climat, je ne me crois absolument pas à Noël ! Les congolais par contre semblent pressés d'arriver aux fêtes de fin d'année.

Junior aimerait toujours que je lui fasse "un cadeau". Un peu trop intéressé le garçon... L'équivalent d'un appareil photo numérique premier prix n'est pas négligeable ! Pour quelles raisons lui ferais-je un cadeau ? Je refuse donc.
Pour se quitter en bons termes, je leur offre un verre au bar. Je retrouve le sympathique Hermann le barman. Junior et Yann sont "sérieux", ils prennent un cocktail de fruits. J'opte pour un petit rhum brun de Martinique.
Junior fait un peu la tête. Il feuillette des magazines de mode. Je lui explique que les français sont loin de vivre comme dans ces publicités et reportages sur papier glacé. C'est pour une toute petite minorité de personnes...

On parle librement de choses et d'autres. Je retrouve l'humour d'Hermann, il me dit "Nous on ne bronze pas, on s'assombrit !".
Je sais plus pourquoi, on parle de circoncision et d'excision, pratiques mélangeant tradition et religion. Les congolais sont en majorité chrétiens mais sont traditionnellement circoncis. Mes interlocuteurs approuvent ce rite, à condition qu'il soit pratiqué sur des garçons très jeunes. Ils sont choqués par les circoncisions qui interviennent à la puberté dans d'autres pays d'Afrique. Par contre, ils considèrent que l'excision est une mutilation de la femme à proscrire totalement. Sage approche ! Je ne crois pas que cela soit fréquent en Afrique Centrale.

P-Hermann-bar
Hermann le barman


Le départ est pour bientôt... Après le dîner, je fais quelques photos souvenirs. Hermann prend la pose sur le canapé du bar.

P-elephant-red

Le serveur Red quant à lui prend fièrement position près d'une sculpture d'éléphant en bois qui décore le hall.

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Découverte du Congo
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Fabrice au Congo
  • Le blog de Fabrice au Congo
  • : Carnets de voyages au Congo-Brazzaville, principalement à Pointe-Noire, mais aussi dans d'autres régions du Congo, agrémentés de photos, d'informations culturelles et touristiques et d'impressions personnelles.
  • Contact

Recherche

Catégories