Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 août 2009 2 11 /08 /août /2009 19:00

Après le travail, je rentre à l'hôtel un peu fatigué. On me donne à l'accueil un message de Franck, l'ancien serveur du Palm Beach, rencontré en octobre ( Souvenirs d'avant départ ). Cela serait sympa de le revoir, mais c'est un peu tard... je pars demain !

Quelques temps après mon arrivée, je reçois dans ma chambre un appel. Gauthier m'attend dans le hall. Comme convenu, il m'offre une papaye ! Elle est déjà presque mûre. Gauthier me reparle de son ami Gustave qui habite en France. Il essaie de le joindre par téléphone mais sans succès.
Il me demande de l'argent pour "acheter des médicaments pour Enoch". Je ne crois pas à l'histoire des médicaments. Gauthier n'est pas très à l'aise dans son mensonge... Comme il est croyant, je lui demande de jurer que c'est bien vrai. Il finit par me jurer que c'est pour son fils Enoch, sans reparler de médicaments. Je lui donne 5000 FCFA. Misère...

Le soir au restaurant du Palm Beach, je fais des photos souvenirs avec les serveuses. Il y a Christine, la souriante métis Cabindaise, Bénédicte, la gracile débutante, et Tellya, que je connais peu.


Tellya, Bénédicte et Christine


Le "chef" Julien vient s'immiscer ensuite dans le groupe. Il pose très sérieusement avec son équipe.

Julien et les serveuses


En fin de repas, je discute avec eux de la publicité pour le restaurant de l'hôtel. En dépit de la maigreur du texte, elle comporte deux fautes ("menu libanaise" et "barbecu"). Ce n'est pas mieux sur la carte du restaurant, on trouve du "Rockford", sans doute la version américanisée du roquefort !

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Pointe-Noire
commenter cet article
11 août 2009 2 11 /08 /août /2009 15:00

La gare CFCO demeure le plus beau bâtiment de l'époque coloniale à Pointe-Noire. S'il peut être dangereux de la photographier, en vertu des interdictions toujours en vigueur, à partir de la place principale (cf  Second week-end à Pointe-Noire (suite) )... par contre, c'est sans souci à partir de l'arrière de l'hôtel !
Pour faire écho à un célèbre esclandre télévisuel des années 70, je dirais donc "Messieurs les censeurs, bonsoir !".


Gare de Pointe-Noire... du côté maritime


Pour terminer mon clin d'oeil à l'époque de l'AEF, et à l'incident photographique évoqué ci-dessus, un autre bâtiment de la même époque, situé presque en face de la gare, est l'ancienne Poste coloniale.


Poste de Pointe-Noire en 1934


L'architecture du bâtiment est facilement reconnaissable, si ce n'est qu'une annexe cubique a été adossée à gauche de la construction principale.



 

Il s'agit maintenant du poste... de police !

 

poste-coloniale-pointe-noire

Route principale de Pointe-Noire, à droite la Poste, vers 1930 (carte postale © L. Dudé)

 

On constate que l'habitat s'est nettement densifié depuis autour de l'ancienne Poste. La ville parait bien déserte au début des années 1930 !



PS : Je ne suis pas l'auteur du cliché en couleur (j'avais dû effacer le mien...) et je ne me rappelle plus où je l'ai trouvé. Le détenteur des droits voudra bien m'en excuser.


Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Pointe-Noire
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Fabrice au Congo
  • Le blog de Fabrice au Congo
  • : Carnets de voyages au Congo-Brazzaville, principalement à Pointe-Noire, mais aussi dans d'autres régions du Congo, agrémentés de photos, d'informations culturelles et touristiques et d'impressions personnelles.
  • Contact

Recherche

Catégories