Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 août 2009 2 11 /08 /août /2009 13:30

En bas de l'avenue du général de Gaulle, se situe le siège de la CFCO, compagnie du "Chemin de Fer Congo Océan". C'est la gestionnaire de la ligne qui fut construite à l'époque coloniale entre Pointe-Noire et Brazzaville, dont j'ai déjà évoqué brièvement la douloureuse histoire ( Premier week-end à Pointe-Noire (suite) ).


Siège de la CFCO


Je jette un oeil avant de dégainer mon appareil, afin de ne pas avoir d'ennuis policiers... Le siège de la CFCO jouxte le clinquant hôtel "Atlantic Palace", à la façade pyramidale surprenante.
Devant l'imposant bâtiment, on remarque une vieille locomotive datant justement des temps héroïques et tragiques du début de la ligne de chemin de fer. Cette locomotive porte le sigle de la compagnie et le texte "
Koppel 1929"

Locomotive Koppel


L'inscription semble avoir été repeinte récemment. Koppel était un constructeur berlinois, concurrent du français Decauville. Il est fort probable que la locomotive fut achetée d'occasion car, suite au décès du fondateur Arthur Koppel, le constructeur d'outre-Rhin porte le nom "Orenstein & Koppel" à partir de 1908.
La locomotive a sans doute contribué à la construction de la ligne (voir également Le petit cimetière : le carré Chinois... CFCO ! ). Elle fut commencée en 1921 sous l'égide du Gouverneur Victor Augagneur (à partir de Brazzaville) et achevée en 1934, à l'époque du Gouverneur Général Raphaël Antonetti.

De nombreux modèles de trains se succéderont au cours des décennies, pour la joie des ponténégrins qui pourront rejoindre facilement la capitale. 


Train de marchandises CFCO



Train de voyageurs en gare de Pointe-Noire (vers 1960 ?)


Malheureusement, 75 ans après son inauguration, la ligne est vétuste et demande de gros travaux d'entretien. Les retards et l'insécurité régnant dans certaines régions traversées découragent les voyageurs. Pour ceux qui ont les moyens, l'avion est une solution alternative pour rejoindre Brazzaville.

PS : merci à Dominique pour ces photos d'archives (malheureusement non datées).

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Pointe-Noire
commenter cet article
11 août 2009 2 11 /08 /août /2009 09:00

C'est un peu dur de se lever en ce mardi matin, veille de départ. Il faut penser à faire les valises...
Il fait un peu plus chaud que les jours précédents, ce qui n'est pas pour me déplaire, mais le ciel reste gris. Je salue Achille, le souriant jardinier de l'hôtel et lui dit que je reviendrai sans doute voir les fruits de son travail dans quelques mois.



Paillote et jardin du Palm Beach


Au CMS, il faut régler les problèmes informatiques concernant l'inventaire. Charmant cadeau de départ, je tombe au milieu d'un conflit entre la Direction de Total et la Médecine du Travail ! Usant...
Je déjeune au Derrick. Arsène n'a toujours pas monté son stand... Je l'aperçois de loin, mais sans doute un peu honteux, il ne cherche pas (contrairement à d'habitude) à venir me voir. Je rentre à l'hôtel. Pas de nouvelles de Gauthier et de sa papaye.
Je décide de faire quelques clichés avant de reprendre le travail.

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Pointe-Noire
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Fabrice au Congo
  • Le blog de Fabrice au Congo
  • : Carnets de voyages au Congo-Brazzaville, principalement à Pointe-Noire, mais aussi dans d'autres régions du Congo, agrémentés de photos, d'informations culturelles et touristiques et d'impressions personnelles.
  • Contact

Recherche

Catégories