Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 février 2009 7 15 /02 /février /2009 12:16
En ce dimanche après-midi, il y a beaucoup plus de monde que le samedi. Il fait beau, donc la foule venue des différents quartiers de Pointe-Noire est au rendez-vous.

Un groupe de jeunes m'interpelle. Il y a parmi eux un nain, danseur et guitariste, que ses copains surnomment "Nounours". La guitare est rudimentaire mais permet de sortir quelques accords.


 
Le groupe de jeunes m'entoure et improvise une chanson. Ils commencent par me charrier en débutant par "Toi le Chinois...". Devant ma dénégation, ils se ravisent et reprennent "Toi le Français...". Je donne un pourboire à "Nounours" pour le remercier de sa prestation musicale
Ensuite, certains posent fièrement ou bien c'est à qui ferait une acrobatie pour attirer mon attention et se faire photographier. 







Plus tard, j'échangerai quelques mots avec un photographe de plage, Judas (pas de bol pour le  prénom...). Pour faire plus original, il souhaite être pris de profil, appareil autour du cou.



Enfin, en bout de plage, je croise 3 jeunes, deux garçons et une fille. Celle-ci ne veut pas être sur la photo... Qu'importe, les deux garçons se font photographier en duo.



Sur le chemin inverse, je rencontre Eric, un mécanicien de 25 ans (il fait nettement plus jeune). Il me dit habiter la "cité", terme générique pour désigner les quartiers pauvres de la ville. Nous parlons de choses et d'autres. Il évoque une course de voiliers qui a eu lieu entre Marseille et Pointe-Noire. La course est partie de la Pointe Rouge, quartier du sud de la ville où se situe un grand port de plaisance. Je n'avais pas entendu parler de cet événement. Mais en effet, en juin 2005, la "Route de l'Equateur" fût une première sportive entre la Cité Phocéenne et la vitrine maritime du Congo. Après une deuxième édition en 2007, un jumelage a vu le jour entre les clubs nautiques des 2 villes. En France, une polémique a vu le jour à ce sujet, certains dénonçant un soutien indigne au régime en place au Congo... La troisième édition aura t-elle lieu en 2009 ?
Eric évoque l'élection présidentielle de cette année et pense que la guerre va recommencer... D'après lui, "ça va péter" ! Il me dit avoir mal à une dent et qu'il n'a pas les moyens de se faire soigner.
 
Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Pointe-Noire
commenter cet article
14 février 2009 6 14 /02 /février /2009 21:02

En ce début de dimanche après-midi, je décide de découvrir un quartier que je ne connais pas encore. Il s'agit de l'ancien "quartier indigène" situé dans le prolongement de la ville coloniale. Je prends la voiture et après le rond-point Lumumba où les rues se divisent en éventail, je me dirige vers la mosquée. Je me gare dans une rue parallèle et sans être trop rassuré, je décide de partir à pied. Les trois minarets de la Grande Mosquée dominent tout le quartier.

 




Les musulmans sont très minoritaires dans le pays et sont composés principalement de Ouest Africains.
C'est un quartier commerçant et populaire où fleurissent de multiples petites boutiques et étals. Les rues sont assez sales. Un enchevêtrement de fils électriques barre le ciel. Par contre, j'admire toujours les publicités peintes, oeuvres d'artistes locaux, comme le magasin de prêt à porter ci-dessous. 



Comme dans d'autres rues de la ville, de petits stands proposent la vente de cartes téléphoniques. Celle-ci s'appelle "Beckham Magic" ! Passion du foot quand tu nous tiens...



Un étal à l'angle d'une rue propose à la vente des produits d'hygiène et de beauté, comme des dentifrices et des savons. Il y a également l'insecticide "Rambo" !



En retournant vers la voiture, l'appel à la prière retentit dans les hauts-parleurs de la mosquée. Je croise Amadou qui tient au bout d'une corde un bouc. Il cherche à le vendre et me le propose !! Bien entendu, je refuse poliment en expliquant qu'il ne pourra pas, de toute façon, prendre l'avion...
Par contre, Amadou ne souhaite pas figurer sur la photo. Je respecte sa volonté et ne photographie que son animal. Il se met à bêler au moment du cliché.

 

En revenant vers l'hôtel, je croiserai le long de l'Avenue de Gaulle, quelques chèvres noires et blanches, déambulant et cherchant sans doute quelque chose à grignoter.
 

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Pointe-Noire
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Fabrice au Congo
  • Le blog de Fabrice au Congo
  • : Carnets de voyages au Congo-Brazzaville, principalement à Pointe-Noire, mais aussi dans d'autres régions du Congo, agrémentés de photos, d'informations culturelles et touristiques et d'impressions personnelles.
  • Contact

Recherche

Catégories