Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 15:00

Après notre "repas", cette fois nous voilà repartis pour de bon... Nous filons vers Mossendjo. Une belle piste bordée de bambous gigantesques nous offre un ombrage bienvenu en ce début d'après-midi.

 

route-mossendjo-piste

Piste bordée de bambous (© FabMoustic)

 

Cette portion de piste est tout à fait correcte. Je n'ai pas souvenir d'avoir croisé un seul autre véhicule. Encore une cinquantaine de kilomètres à parcourir...

 

route-mossendjo-bambous

Bosquet de bambous (© Truuuc)    

 

Nous traversons ensuite une zone plus humide où le sol a repris des teintes rouges. Le pare-brise se constelle de nouveau de boue...

 

route-mossendjo-piste-boue 

Piste de Mossendjo, zone humide... (© FabMoustic)    

 

Au détour d'un virage, nous apercevons des enfants se baignant dans un trou d'eau. Des adultes sont affairés au bord d'un ruisseau.  

 

route-mossendjo-enfants

Enfants plongeurs (© Truuuc)

 

Nous nous arrêtons, sans descendre du véhicule. Mélange de crainte et de curiosité, les enfants s'approchent... Les regards en disent long sur les sentiments contradictoires qui peuvent les animer.

Mais l'attrait d'obtenir quelques petits cadeaux est le plus fort ! Je distribue des images de joueurs de foot, à la grande joie des jeunes garçons.

 

congo negrillons-plongeurs

Congo Français - Négrillons plongeurs (carte postale vers 1910)    

 

Il y a un siècle, on les aurait qualifié de "négrillons plongeurs", vocabulaire rappelant de par trop la Traite négrière, et la sinistre comptabilité des bateaux traversant l'Atlantique, où on entassait "nègres, négresses, négrillons et négrillonnes"...

 

Un homme s'approche et me dit "Y'a pas de travail, patron !". Je compatis et lui dis que je sais que la situation est difficile au Congo.

Manu nous explique qu'ils préparent du manioc pour le foufou.

 

route-mossendjo-grumier

Grumier arrêté au bord de la piste (© Truuuc)

 

L'arrêt est de très courte durée. Nous sommes déjà très en retard et le chemin de Mossendjo commence à paraître bien long... Nous dépassons un grumier stationné sur le côté de la piste.

C'est le genre de véhicule qui maltraite les vieux ponts de la Comilog.

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Niari
commenter cet article
10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 14:10

Mais ce qui mérite le coup d'oeil, c'est la superbe rivière qui coule sous nos pieds. Je ne m'attendais pas à trouver un cours d'eau aussi large que le Niari !

 

pont-louessé-amont

La Louessé en amont du pont (© FabMoustic)

 

L'impétueuse Louessé se divise en aval du pont en plusieurs bras, ceinturant des îlots de verdure, semblant flotter au milieu du courant.

Quelle vue magnifique !

 

 

pont-louessé-rapides

La Louessé en aval du pont (© FabMoustic)

 

La Louessé se fait plus agitée et l'écume de l'onde agitée de nombreux soubresauts trahit la présence de puissants rapides. 

 

pont-louesse-rapides-cours

Rapides de la Louessé (© Truuuc)

 

Les rives sont très vertes et bien boisées. Certains arbres atteignent une hauteur respectable.

 

pont-louesse-rives

Rives de la Louessé (© FabMoustic)

 

Manu nous raconte qu'il venait gamin à la pêche aux écrevisses, avec un oncle maternel (dans la pure tradition congolaise de l'éducation par la lignée matriarcale), sur les îles de la Louessé.

 

 pont-louessé-guérite

Guérite à l'entrée du pont, rive droite (© FabMoustic)

 

Pas d'écrevisse à grignoter ce midi, mais tout cela nous a mis en appétit. Nous pique-niquons à la sortie du pont, près d'une petit guérite blanche. Sans doute un ancien poste de contrôle de la Comilog. Pain, cacahuètes et banane nous rempliront l'estomac.

 

pont-louesse-panorama

Vue de la voie ferrée sur le plateau (© Truuuc)

 

Passé le pont, la voir ferrée est surélevée par rapport à la piste. Je marche sur quelques dizaines de mètres. J'essaie de photographier quelques papillons colorés butinant des fleurs, mais sans succès. Les lépidoptères sont trop agités.

Le panorama sur le plateau parsemé d'arbres au profil varié est là encore très beau. Et puis le soleil est au rendez-vous, sans aucun doute la plus belle journée depuis le début de notre séjour.

 

 

Un peu de géographie...

 

Pour ceux qui sont perdus dans la géographie congolaise, quelques points de repère. Le fleuve Niari après Loudima effectue une grande boucle vers le Nord, pour contourner le massif du Mayombe. Au sommet de la boucle, on trouve Makabana. Le fleuve redescend ensuite vers le sud, en direction de Sounda, pour devenir Kouilou et se jeter bien après dans l'océan Atlantique.

 

 

bassin-niari-louessé-affluent

Partie du bassin du fleuve Niari, avec la Louessé (© Vennetier)

 

La Louessé rejoint le Niari près de Makabana, les deux cours d'eau ayant à cet endroit à peu près la même largeur. Elle prend sa source dans la pointe la plus au Nord de la région du Niari, à la frontière du Gabon. Pour certains, la source de la Louessé serait d'ailleurs au Gabon.

Cette importante rivière d'environ 200 km de long, est alimentée par les fortes pluies qui s'abattent sur le massif du Chaillu, situé à cheval sur les deux pays. L'un des affluents de la Louessé est la Lékoumou.


Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Niari
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Fabrice au Congo
  • Le blog de Fabrice au Congo
  • : Carnets de voyages au Congo-Brazzaville, principalement à Pointe-Noire, mais aussi dans d'autres régions du Congo, agrémentés de photos, d'informations culturelles et touristiques et d'impressions personnelles.
  • Contact

Recherche

Catégories