Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 décembre 2012 7 09 /12 /décembre /2012 14:30

Nous grimpons par un sentier sur la colline dominant le village. Il est en meilleur état que dans sa partie inférieure.

L'atmosphère est très humide, l'eau et la chaleur semblent suinter de partout. C'est le rude climat du Mayombe ! 

 

saras-mayombe-route-nationale

Piste d'accès à la colline (© FabMoustic)

 

Nous remarquons une cabane perchée dans un baobab au dessus de nos têtes. Au fil de la modeste ascension, nous avons une belle vue sur le Mayombe environnant et sur d'autres habitations qui ont pris position sur le relief d'en face.

 

saras-mayombe-colline-village

Vue sur les environs du village (© FabMoustic)

 

Une végétation luxuriante nous enveloppe. Aurélien trouve que cela ressemble un peu à l'Asie, au Vietnam. Ce n'est pas faux... D'ailleurs "Apocalypse Now", film américain réalisé par Francis Ford Coppola et dont l'action se déroule pendant la guerre du Vietnam, est une libre adaptation du roman de Joseph Conrad "Au cœur des ténèbres" (Heart of Darkness), lequel se déroule... au Congo ! 

 

saras-congo-enfants-mayumbe

Enfants du village Les Saras (© Truuuc)

 

Sur notre trajet, nous sommes accueillis par le sympathique chant de quelques jeunes enfants "mundele, mundele...". Ils nous font des signes de la main. Comme c'est mignon ! 

Distribution de bonbons obligatoire !! Les mains se tendent sans crainte pour avoir une petite sucrerie.

 

saras-mayombe-auberge-102-km

Près de l'auberge (© Truuuc)

 

Un peu plus haut, nous découvrons une construction plus vaste. C'est l'auberge du kilomètre 102. C'est a priori le seul lieu d'hébergement au village Les Saras. Les abords sont un peu désordonnés, mais le lieu est toujours en activité.

 

saras-congo-auberge-km-102

Façade de l'auberge du Km 102 (© FabMoustic)

 

Le nom fait référence au campement des travailleurs Saras, qui se situait tout prés de là, au kilomètre 102 de la voie ferrée partant de Pointe-Noire. On remarque que le 2 a chuté et a été remplacé par un fil métallique plus fin que les autres lettres.


Nous terminons la montée et tournons à droite pour rejoindre une autre zone bordée d'habitations. Avec Manu, je salue des villageois qui discutent sous une petite paillote.

 

mayombe-route-brazza-1930

La route Pointe-Noire Brazzaville vers 1930 dans le Mayumbe (carte postale)

 

En échangeant quelques mots, j'apprends que l'étroite piste que nous venons d'emprunter est l'ancienne "route pour automobile" tracée au début des années 1930, chantier mené conjointement à celui du Chemin de Fer Congo-Océan. On ne pouvait apparemment pas se croiser, mais les véhicules étaient très rares et leur vitesse faible.

 

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Kouilou
commenter cet article
9 décembre 2012 7 09 /12 /décembre /2012 14:00

A la bifurcation de Malélé, nous filons en direction de Doumanga et commençons l'ascension du Mayombe.

Après une trentaine de kilomètres, nous prenons une piste à droite, pour rejoindre le village des Saras. Nous passons devant une carrière où des camions s'activent, en dépit du fait que nous sommes dimanche. Après 5-6 km je crois, nous arrivons dans le village. 

Nous nous garons près d'une petite station essence qui affiche fièrement le nom du village, au pied d'une colline. Le vert est présent partout ici et quelques maisons en brique émergent de la végétation.

 

saras-congo-village-brique

Au pied de la colline (© FabMoustic)

 

Impossible d'aller plus loin. La piste ocre qui s'ouvre devant nous est complètement ravinée et nous risquerions d'être bêtement bloqués avec notre véhicule, dans cette montée assez ardue.

 

saras-congo-piste-defoncée

Piste ravinée (© FabMoustic)

 

Pas de problème, découvrons le village à pied ! En arrivant, impossible de louper la petite tour de la gare qui dépasse d'une tête les modestes bâtisses.

Nous prenons donc cette direction et sommes très rapidement devant la gare du Chemin de Fer Congo-Océan, qui porte le nom de ces ouvriers venus du Tchad pour participer à sa construction.

 

saras-congo-gare-cfco

Gare CFCO Les Saras (© FabMoustic)

 

La petite gare présente le visage classique des gares secondaires du réseau CFCO. C'est une copie quasi conforme de celle de Favre (cf Moubotsi : la gare de Favre ). Située au kilomètre 100 (en partant de Pointe-Noire), il s'agit d'une simple "halte" ferroviaire qui a pris place dans un village dénommé auparavant Mboulou.

 Quelques chèvres et poules déambulent ça et là comme à l'accoutumée. Des femmes cheminent, toujours lestés de leur lourd panier, sanglé sur le front.

 

saras-congo-gare-mayombe

Bâtiment annexe de la gare (© FabMoustic)

 

Manu demande des informations auprès d'un villageois, devant un bâtiment annexe de la gare qui a conservé ses faux pans de bois. Entre les deux constructions, une bicoque recouverte de tôles affiche "Restaurant - Buffet de la Gare - Boucherie". Cela a l'air tout petit, je me demande bien où se mettent les clients !

 

Dominant le quartier de la gare, on ne peut que remarquer l'édifice de la gendarmerie nationale. Datant très probablement de l'époque coloniale, il présente de larges arcades et en impose. 

 

saras-congo-gendarmerie

Gendarmerie du village Les Saras (© FabMoustic)

 

Sur les conseils du villageois, nous prenons ensuite un petit sentier au milieu des habitations, pour grimper sur la colline où se trouvent nous dit-on, d'autres constructions anciennes.


Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Kouilou
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Fabrice au Congo
  • Le blog de Fabrice au Congo
  • : Carnets de voyages au Congo-Brazzaville, principalement à Pointe-Noire, mais aussi dans d'autres régions du Congo, agrémentés de photos, d'informations culturelles et touristiques et d'impressions personnelles.
  • Contact

Recherche

Catégories