Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 15:00

Après notre pause déjeunatoire, à l'invitation de nos "guides" du village, nous décidons de progresser par un étroit chemin à demi-envahi par la végétation. On m'explique qu'il s'agit d'aller voir un "tunnel".

J'aurais bien aimé poursuivre la balade jusqu'à Kakamoéka, mais à pied c'est trop loin (20 km), et nous n'avons pas assez de temps.

 

sounda-tunnel-chemin

Sur le chemin en direction du tunnel...

 

Le chemin est parallèle au cours du Kouilou, nous remontons le courant sur la rive droite. Par endroit, les grandes herbes (plus hautes que moi) me fouettent le visage. 

 

sounda-tunnel-colline

Collines, rive gauche

 

Le soleil, qui s'est levé et a soudainement chassé les nuages, rend les paysages plus beaux. De superbes points de vue sur les collines surplombant les gorges de Sounda s'offrent à nous. On remarque quelques poteaux rouillés, vestiges d'une ancienne ligne électrique semble t-il.

 

sounda-tunnel-pente-boisée

Collines et arbres longilignes, rive droite

 

Pris dans la végétation, on oublierait presque la présence du fleuve. Nous sommes au pied de la barre rocheuse de la rive droite, couverte par endroit de forêt aux arbres majestueux. On se sent tout petit face à la masse qui nous domine...

 

sounda-tunnel-betonniere

Bétonnière du chantier du barrrage    

 

Nous croisons une grosse bétonnière rouillée, vestige des travaux de construction du début des années 1960, gisant sur le flanc tel un gros coquillage échoué sur le rivage.

 

sounda-tunnel-entrée

A l'entrée du tunnel... 

 

Après quelques centaines de mètres, nous arrivons à l'entrée d'un tunnel. Il perce la paroi rocheuse qui sinon nous bloquerait le passage. L'entrée et la sortie sont maçonnées, mais l'intérieur du tunnel est "brut".

 

sounda-tunnel-gorges

Dans le tunnel...

 

Nous progressons dans la pénombre, mais le tunnel est assez court. Notre présence dérange cependant quelques habitantes accrochées au plafond... 

 

sounda-tunnel-chauve-souris

Chauves-souris...

 

De grandes chauves-souris, la tête en bas, s'agitent en signe de mécontentement. L'une d'entre-elles s'envole, déployant ses larges ailes au dessus de nos têtes. J'arrive à la photographier avec le flash. D'où les yeux brillants de sa congénère en arrière plan !

Difficile ensuite d'apprécier la taille du mammifère volant, sur un cliché sans élément de comparaison, mais elle fait bien 50 cm d'envergure. S'agit-il d'une roussette, comme les spéciments précédemment vus (morts) à Pointe-Noire (cf En route vers Mengo  ) ?

 

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Kouilou
commenter cet article
19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 14:45

Impossible d'échapper à la photo souvenir sur le pont ! Christ prend un cliché avec notre auto-stoppeur, Christophe, le courageux marcheur. Avec son pantalon de gros velours marron, il me donne chaud... Mais lui dit que tout va bien !

 

sounda-gorges-pont-christophe

Christophe sur le pont avec moi

 

De l'autre côté du pont, vers l'aval, la vue n'est pas moins intéressante. Le Kouilou se déverse dans une sorte de grande "cuvette", son lit s'élargissant soudain, donnant lieu à de multiples et impressionnants tourbillons. On n'a pas vraiment envie de s'y baigner... Le majestueux fleuve est dominé de ce côté par des collines boisées, de taille plus modeste.

 

sounda-gorges-aval-cuvette

Le Kouilou en aval du pont

 

Nos guides du village nous conduisent à la sortie du pont sur un bloc de béton qui domine la "cuvette" et les vestiges d'une ébauche de barrage. Projet du début des années 1960, jamais achevé...

Le béton a mieux résisté aux poids des ans que le vieux pont métallique. Il semble encore solide.

 

sounda-gorges-vestige-barrage

Vestiges du barrage inachevé...

 

On m'explique que c'est là que devait sortir l'eau détournée du cours naturel du fleuve Kouilou. D'ailleurs, lors d'un essai, un bloc s'est parait-il renversé sous la puissance de l'eau. On voit en effet à droite que le mur de béton a disparu et on repère un imposant linteau qui émerge légèrement de l'onde. 

 

sounda-gorges-aval-barrage

Le barrage du Kouilou inachevé, à droite, le bloc de béton renversé

 

Nous profitons de ce bel endroit pour pique-niquer. Après notre marche, c'est bien mérité ! Nous mangeons des bananes achetées par Manu à des enfants sur le trajet, pour la modique somme de 200 FCFA. Il faut aussi s'hydrater, on doit frôler les 30°C. Il nous reste également des oranges vertes de la Bouenza.

 

sounda-gorges-barrage-pont

Vue en aval des gorges du Kouilou (colline de la rive gauche)

 

En 15 minutes, le ciel s'éclaircit rapidement, les nuages disparaissent pour céder la place à un beau ciel bleu. Impressionnant changement en aussi peu de temps ! Le paysage n'en est que plus resplendissant. Les vertes collines émergent des brumes et le pont rouillé semble un peu moins sinistre.


Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Kouilou
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Fabrice au Congo
  • Le blog de Fabrice au Congo
  • : Carnets de voyages au Congo-Brazzaville, principalement à Pointe-Noire, mais aussi dans d'autres régions du Congo, agrémentés de photos, d'informations culturelles et touristiques et d'impressions personnelles.
  • Contact

Recherche

Catégories