Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 juin 2011 1 13 /06 /juin /2011 10:45

Nous quittons le Djoué pour aller découvrir "Brazzaville plage". Pas de grand trajet à faire ! Nous traversons la nationale et empruntons, juste en face, un chemin de terre sur quelques centaines de mètres. Après avoir traversé un modeste hameau, nous nous garons sur un terrain sablonneux. Près de là, je note la présence d'une grande arche en briques, qui ne donne sur... rien ! A part un terrain vague recouvert de friches.

Au moment de descendre, notre chauffeur Brice nous demande si cela va durer longtemps... bref s'il peut venir avec nous ! Pas de problème, on ne va pas le laisser tout seul.

 

Après quelques mètres d'un sentier, une superbe vue s'offre à moi. Je retrouve le majestueux fleuve Congo, une grande plage de sable agrémentée de touffes de verdure, des rochers sombres et des îles ravissantes.

Mon plaisir contemplatif est cependant un peu gâché par un homme qui m'interpelle. Abrité à ma gauche dans une bicoque, je le vois à peine, mais je l'entends me dire, sans plaisanter, qu'il faut payer pour prendre la photo ! Cette fois-ci, je ne me laisse pas faire. Je réponds que les paysages sont à tout le monde... Il insiste. C'est NON, on ne paye pas pour prendre ce paysage en photo.

 

djoue-plage-cataractes

Brazzaville plage au bord du fleuve Congo    

 

Sans demander notre reste, nous descendons vers la plage. Elle est animée ! On y croise les "lavandières" qui lavent le linge au bord du fleuve, des gamins qui jouent, des plus grands qui ont installé des parasols pour tenir un "bar" près de l'eau, des personnes qui se baignent.

 

A cet endroit le cours sombre du Congo, auquel s'est joint le Djoué, serpente entre les îlots et les rochers, c'est la saison sèche et l'eau est peu profonde.

 

djoué-plage-ile-amoureux

La plage et l'île des Amoureux...

 

On m'explique que face à nous, c'est l'île des Amoureux. Elle est facilement accessible et permet de s'isoler un peu de la plage... J'adore l'arbre esseulé, situé vers la pointe de l'îlot. Il ressemble à un "arbre idéal" tel que l'on aimait en dessiner étant enfant.

 Sans détour, notre ami Brice me dit qu'autrefois, il est "venu baiser" sur cette île avec sa femme. Au moins, les choses sont claires !

 

djoué-plage-brice

Brice, taximan, sur un rocher

 

Le pauvre Brice se plaint de sinusite. Il essaye de se soigner en prisant du tabac, bien que le médecin lui ait dit que cela ne servait à rien... En tant que chauffeur de taxi, il respire beaucoup de poussières et de fumées. Moi-même, bien qu'ayant passé peu de temps dans la circulation brazzavilloise, je me suis "mouché noir" !


Sur le site, ce qui est également remarquable, ce sont les rochers, usés par le courant, empilés, jetés comme par poignées pour décorer le fleuve.

 

djoue-cataractes-rochers

Mer de rochers sur fond d'île du Diable

 

Je m'y aventure pour approcher du bras principal du fleuve, nettement moins calme que la paisible plage...

 

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Brazzaville
commenter cet article
13 juin 2011 1 13 /06 /juin /2011 10:30

Le Djoué est une belle rivière qui dévale tel un gros torrent pour rejoindre le gigantesque fleuve. D'ailleurs, son nom signifierait en Batéké "le rapide". Des îlots de verdure égayent son cours et l'eau sombre est agrémentée d'écume.

 

djoue-riviere-brazza

Cours du Djoué en amont du pont 

 

La rivière fait 130 km de long et descend des collines de Boulantangou, avec une différence d'altitude de 340 m. Son lit repose sur des rochers de grès siliceux. L'allure très rapide de son courant et ces rochers et îlots empêchent la navigation. Un barrage à proximité de Brazzaville permet d'exploiter cette force hydraulique et de produire de l'électricité.

La largeur raisonnable du Djoué (15 à 30 mètres) permet de le traverser, sans grand problème, en pirogue, tout le long de son cours.

 

djoue-ponts-paralleles

Le nouveau pont vu du pont Ottino

 

Je ne sais pas si c'était le moyen utilisé pour traverser le Djoué ici-même, avant la construction du pont ? Il existait en d'autres endroits des ponts de lianes et des ponts sur pilotis construits par les populations indigènes. Mais sans doute le Djoué est-il trop large ici pour envisager ce type de construction.

Pour les petites rivières, le tronc d'un arbre abattu permettait simplement de passer d'une rive à l'autre.

 

djoue-riviere-pont

Cours torrentueux du Djoué

 

Pour remplacer le vieux pont Ottino, étroit et peu adapté au gabarit des véhicules d'aujourd'hui, on a construit parallèlement un nouveau pont.

 

djoué-pont-vue-ciel

Les ponts sur le Djoué vus du ciel (© Google Earth juin 2010)

 

Le nouvel ouvrage d'art remplace son "ancêtre" depuis 1986. On ne peut pas dire qu'il soit très beau...

 

djoue-nouveau-pont-brazza

Nouveau pont sur le Djouè à l'entré de Brazzaville

 

Un peu plus long, il comporte deux arches, un tablier peint en vert et des rambardes aux couleurs du drapeau congolais. 

 

 

Sources : 

Contribution à la carthographie du Congo français - A. Le Gallois - Annales de Géographie - Vol 21 - 1912

 

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Brazzaville
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Fabrice au Congo
  • Le blog de Fabrice au Congo
  • : Carnets de voyages au Congo-Brazzaville, principalement à Pointe-Noire, mais aussi dans d'autres régions du Congo, agrémentés de photos, d'informations culturelles et touristiques et d'impressions personnelles.
  • Contact

Recherche

Catégories