Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 novembre 2010 1 01 /11 /novembre /2010 16:00

Peu après mon départ, à partir de la mi-octobre 2010, des cas de "fièvres paralysantes" ont été observés à Pointe-Noire. Certains malades sont morts dans les deux-trois jours suivant les premiers symptômes, semant la panique dans la population. En quelques semaines, on dénombre plusieurs dizaines de morts.


Début novembre 2010, l'épidémie est identifiée comme étant liée au virus de la poliomyélite, maladie très contagieuse se transmettant par voie oro-fécale. Le virus attaque le système nerveux central (la moelle épinière) entraînant souvent des paralysies irréversibles et parfois la mort.

La transmission du virus se fait principalement par les eaux souillées par les selles, eau qui contamine à son tour les fruits et les légumes. Quand on connaît l'absence de réseau d'égouts digne de ce nom à Pointe-Noire, les conditions déplorables d'hygiène dans les quartiers pauvres, et l'absence de réseau d'eau potable, on comprend comment l'épidémie peut se répandre rapidement. On retire alors l'eau du puits contaminée par la fosse à merde située à côté... La guerre civile au Congo a aussi provoqué une absence de vaccination d'une partie de la population entre 1990 et 2000. Les jeunes de 15-25 ans sont particulièrement concernés.

 

Polio-pointe-noire 

Campagne de vaccination (© Afriqueactu.net)

 

Il faut attendre la mi-novembre pour qu'une grande campagne de vaccination soit lancée à Pointe-Noire, avec l'aide de l'OMS et de l'UNICEF. C'est la seule solution pour lutter préventivement contre l'épidémie. La maladie étant devenu moins fréquente dans le pays, un relâchement de la vaccination dans la population a aussi eu lieu. La poliomyélite émerge alors de nouveau avec des cas importés des pays voisins. Il semblerait que le virus ponténégrin provienne de l'Angola, via le Cabinda tout proche.

 

Après plus de 200 morts, dont une bonne partie à Pointe-Noire, l'épidémie semble aujourd'hui jugulée au Congo. Quelques cas ont été relevés à Dolisie et NKayi. L'épidémie a été très virulente avec un taux de décès des personnes atteintes de l'ordre de 40%. Elle est en tout cas révélatrice de l'état sanitaire du pays.

 

Sources : 

http://www.ipsinternational.org/fr

http://www.afriqueavenir.org/

http://www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20101203094614/

 

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Découverte du Congo
commenter cet article
16 octobre 2010 6 16 /10 /octobre /2010 10:00

Après les bouchons, c'est l'arrivée à l'aérogare. A la descente du bus, on me propose un chariot. Je réponds, "Pas la peine, je l'ai dans le dos !", en montrant mon sac à dos. Mes interlocuteurs font un "Ohhh..." de déception.

 

Puis c'est la litanie des contrôles aéroportuaires... Un policier me dit "Ce n'est pas le bon billet". Il confond avec le vol pour le Gabon qui décolle peu avant celui pour Paris.

Au contrôle des bagages à main (rayons X), on ne s'intéresse pas vraiment au contenu de ceux-ci. J'ai en effet vu le manège, le voyageur précédent a sorti au moins 10 000 FCFA. On tente aussi de m'estorquer un peu d'argent. Pour le principe, on me dit "Vous avez des antiquités" mais on ne regarde même pas l'autorisation que je présente. Il y a un homme et deux femmes. On me dit "Vous avez des CFA à nous donner ?". Je réponds que non. Ma réponse ne plaît pas... On me rétorque alors "La discussion est terminée, ne revenez jamais au Congo !". Sympa ces mots chaleureux pour accompagner mon départ !

 

Le décollage se fait à l'heure. Progrès depuis la dernière fois (cf Jour de départ : envol retardé... à épisodes ), on a sonorisé le hall, on entend désormais des annonces ! Je croise Jacky qui prend le même vol que moi.

 

retour-isere

Retour en Isère

 

L'arrivée en France se fait sans encombre. Le vol est à l'heure. Changement de climat toujours un peu brutal, il fait 4°C à Roissy. A Grenoble, un petit vent peu avenant balaye la place de la gare. Il fait 9°C. L'automne prend ses marques. Les nuages sont bas et masquent le massif de la Chartreuse. Je retrouve mon chez moi pour un repos bien mérité !

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Découverte du Congo
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Fabrice au Congo
  • Le blog de Fabrice au Congo
  • : Carnets de voyages au Congo-Brazzaville, principalement à Pointe-Noire, mais aussi dans d'autres régions du Congo, agrémentés de photos, d'informations culturelles et touristiques et d'impressions personnelles.
  • Contact

Recherche

Catégories