Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 mai 2012 6 12 /05 /mai /2012 09:45

Je remonte l'avenue de Gaulle pour rejoindre la place Antonetti. La construction du grand immeuble en arc de cercle a atteint son élévation finale (8 niveaux). Mais c'est une coquille vide.... Il faut encore patienter pour en voir l'aspect final.

 

place-antonetti-2012-immeuble

Immeuble en construction, place Antonetti

 

Cependant un panneau d'information donne une idée de l'apparence du futur immeuble de bureaux. On annonce une superficie de 5211 m2 de bureaux, 1062 m2 de commerce et 704 m2 de logements.

 

place-antonetti-2012-bureaux-plan

Plan et aspect du futur immeuble

 

La place Antonetti doit être remaniée avec la constitution d'un véritable rond-point et semble-t-il le déménagement du buste de l'ancien Gouverneur Général de l'AEF vers le centre de celui-ci. En tout cas, il ne peut pas rester au même emplacement si on ouvre l'avenue vers le nouveau quartier Tchikoba.

 

Toujours place Antonetti, le magasin Casino a tiré son rideau (sans démonter l'enseigne...), mettant fin à un emplacement historique du commerce ponténégrin, vieux d'environ 70 ans (cf Pointe-Noire : place Antonetti... d'hier ). Que va devenir le lieu ? Il y aurait un projet de "développement immobilier".

 

 place-antonetti-2012-casino

Magasin Casino fermé...

 

Je profite de l'occasion pour effectuer une "livraison". En effet, mon "guide" de la villa Antonetti, Laudy (cf Pointe-Noire colonial : la villa Antonetti ), m'avait demandé de lui ramener du papier à cigarettes.

Je m'adresse aux vendeurs d'artisanat installés place Antonetti. Je tombe sur Ambassadeur, rencontré il y a près de 4 ans. Hasard, il me dit être le grand frère de Laudy !! Il passe donc un coup de fil pour le prévenir. Ambassadeur me prête son tabouret et je peux m'asseoir à l'ombre, car le soleil tape dur. Laudy ne tarde pas à arriver. Il est à la fois surpris et content, car voilà près d'un an qu'il m'avait remis sa "lettre de requête". Mais rien n'étant gratuit, je lui demande en échange de me trouver des dents de requin. Il n'en n'a pas sous la main, mais me promet de m'en fournir, quitte à les laisser à l'accueil de l'hôtel. Laudy me demande si je suis content des photos prises à la villa Antonetti. Je lui confirme que c'est le cas. Le jeune homme aimerait m'emmener un jour au sud de Djéno, voir un endroit qu'il connaît, où il y a plein "d'oiseaux colorés". Pourquoi pas, nous verrons bien si l'occasion se présente. Je salue mes éphémères amis et poursuis ma balade en remontant l'avenue de Gaulle.

 

Après la mairie, à l'angle de l'avenue Ngouedi (menant à la Côte Mondaine), l'immeuble devant abriter le Consulat du Bénin a pris de la hauteur. Bardé d'échafaudages, il semble avoir atteint sa hauteur finale. Cela va t-il réconcilier avec leur pays de résidence les Béninois chassés brutalement du bord de mer, à cause des travaux d'extension du port ?

 

pointe-noire-2012-immeuble-ngouedi

Immeuble en construction, avenue de Gaulle

 

Impressionnant, Pointe-Noire change rapidement de visage, laissant derrière elle son aspect de petite ville coloniale pour adopter celui d'une ville plus moderne.


pointe-noire-2012-gaulle-immeuble

Immeuble de commerce et d'habitation

 

Mais il subsiste encore des bâtiments de cette époque. Juste à côté, un immeuble de 4 étages étale sa longue façade blanche et ses balcons. On y trouve au rez-de-chaussée des commerces, à l'angle la pharmacie du Palais, puis Trans Air Congo, South African Airways et Airtel.

 

gaulle-air-france-pointe-noire

Siège d'Air France, avenue de Gaulle (carte postale vers 1950)

 

Cet immeuble abritait le siège d'Air France dans les années 1950-60 (à l'angle occupé aujourd'hui par la pharmacie du Palais). La façade présentait le cheval ailé à queue de dragon qui symbolisa la compagnie aérienne à partir de 1934. Le singulier logo fût surnommé la "crevette" par les salariés d'Air France.

Le siège de la compagnie française est maintenant situé plus haut dans l'avenue.

Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Pointe-Noire
commenter cet article
12 mai 2012 6 12 /05 /mai /2012 09:30

Après le "Victory Palace", je pars en direction de l'avenue de Gaulle. Je traverse avec précaution étant donné la circulation assez dense en ce samedi matin.


Je me positionne juste en face, devant un bâtiment administratif, et je fais mon cliché en essayant d'être assez discret (pour éviter les ennuis policiers...). Il s'agit de la Caisse de Retraite des Fonctionnaires, siège de la Direction Départementale du Kouilou.

 

caisse-retraite-pointe-noire

Caisse de retraite des fonctionnaires à Pointe-Noire

 

Pourquoi me direz vous... Il s'agit visiblement d'un édifice ancien, datant de l'époque coloniale. La façade en béton présente deux colonnes, reliées en leurs sommets par deux barres horizontales. Sur les côtés, encadrant l'entrée principale, le bâtiment prend des formes arrondies. L'ensemble est un peu fatigué, mais a encore de l'allure.

 

sckn-gaulle-pointe-noire    

Siège SCKN à Pointe-Noire vers 1950 (carte postale Hoa Gui)

 

Il s'agit vraisemblablement de l'ancien siège de la SCKN (Société Commerciale du Kouilou Niari) à Pointe-Noire. La ressemblance entre les deux clichés est frappante. Certaines ouvertures ont été réduites ou ont été grillagées, mais la structure générale est la même. Notons que le petit flamboyant a été remplacé par un grand palmier. Signe des temps, les voitures ont remplacé les vélos, et les vendeurs de cartes téléphoniques Airtel ont pris place sur les marches.

Après la SCKN, le bâtiment a abrité dans les années 1960-70 une agence de la banque Société Générale.

La SCKN possédait un peu plus bas, à droite de l'avenue en allant vers la gare, un entrepôt (cf Pointe-Noire colonial : quartier gare - Djindji ).

 

De l'autre côté, toujours à l'angle de la rue Bouvanzi, on trouve la célèbre patisserie, salon de thé, "la Citronnelle".

 

pointe-noire-citronnelle-gaulle

La Citronnelle, avenue de Gaulle

 

Bon, le commerce mériterait à l'extérieur un coup de neuf... La marquise permettant d'abriter des tables, est recouverte de tôles de plus en plus rouillées. La partie supérieure du bâtiment a été remaniée, mais on a la désagréable impression que le chantier inachevé est en fait le résultat d'une explosion !!

Il s'agit de l'emplacement d'un ancien restaurant dénommé "La Rotonde", ou plutôt s'agissait-il d'un simple snack-bar, d'après le témoignage d'un lecteur. On pouvait y jouer au billard.

Sur le même trottoir, il y avait dans les années 1950 un cinéma appelé "La Potinière", avant la place Antonetti (donc avant le magasin "PariSangha"). Il est aujourd'hui disparu.


Repost 0
Publié par Fabrice Moustic - dans Pointe-Noire
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Fabrice au Congo
  • Le blog de Fabrice au Congo
  • : Carnets de voyages au Congo-Brazzaville, principalement à Pointe-Noire, mais aussi dans d'autres régions du Congo, agrémentés de photos, d'informations culturelles et touristiques et d'impressions personnelles.
  • Contact

Recherche

Catégories